TEREOS confirme ne pas être à l’origine de la plainte contre les planteurs condamnés vendredi

5 min de lecture
3

5 planteurs ont été jugés vendredi matin matin au tribunal correctionnel de Saint-Denis pour avoir bloqué la balance de Beaufonds en 2017. La tension était montée d’un cran suite à un contrôle inopiné des chargements des planteurs effectué par l’équipe de Téréos. Celle-ci était accompagnée d’une dizaine de vigiles et de deux huissiers.

A quelques jours de la fin de la campagne sucrière, la FDSEA déplorait un coup de force de Téréos et son mépris pour les planteurs qui font de leur mieux pour finir la campagne dans les meilleurs délais et les meilleures conditions. Les désaccords observés ont entraîné un conflit, qui vaut aux planteurs de s’expliquer aujourd’hui devant la justice.

L’un d’entre eux, Dominique Gigan, président de la FDSEA a été condamné à un an de prison ferme, en raison surtout de son absence au tribunal.

Réaction de la FDSEA suite aux condamnations :

Aujourd’hui c’est le combat du puissant contre les faibles. La FDSEA prend acte de la décision de la justice :
Le Président de la FDSEA a été condamné à 12 mois de prison ferme. Ce verdict tombe suite à la défense des intérêts de l’ensemble des planteurs de canne de l’île pour les bonnes causes. C’est l’engagement du Président de syndicat vis-à-vis de ses adhérents mais aussi de l’ensemble du monde agricole.
C’est pourquoi l’ensemble du Conseil d’Administration et du bureau de la FDSEA soutient et soutiendra notre Président dans sa situation ainsi que l’ensemble des agriculteurs concernées.
L’action syndicale se poursuivra sous d’autres formes pour faire remonter les inquiétudes du monde agricole.
Nous souhaitons rassurer nos adhérents et nos sympathisants : le syndicat est debout, les membres élus sont au travail aussi que les administratifs et le Président actuel est toujours Président.

Soutien à Bruno ROBERT et aux planteurs condamnés

Ce sont les cannes qui doivent être broyées, pas les planteurs ! Bruno ROBERT et quatre autres planteurs ont été condamnés pour avoir répondu, en décembre 2017, à une provocation de TEREOS.
Je leur exprime tout mon soutien.
Je suis fier d’être engagé, dans mon action politique, aux côtés de Bruno ROBERT. Son action politique et son action syndicale vont dans le même sens : la défense des plus faibles face aux systèmes et aux appareils.
C’est pour un acte de résistance qu’il a été condamné.

Patrice SELLY, conseiller municipal de Saint-Benoît – Groupe Ensemble pour une ville nouvelle et candidat aux élections municipales de 2020

Réaction de la société TEREOS

Une décision de justice a été rendue dans une affaire d’agression, de violence physique et de menaces de mort, intervenue en décembre 2017 sur une plateforme sucrière. Cette décision fait suite à une plainte déposée par :
• Les huissiers, agissant sur ordonnance du Président du Tribunal de grande instance de Saint Denis
• Deux personnes présentes sur le site qui ont été agressées. L’une d’entre elles a d’ailleurs reçu un violent coup à la tête avec une pierre.
Devant la gravité des faits, le Procureur de la République a décidé de poursuivre les planteurs.

La société Tereos rappelle qu’elle ne souhaite pas commenter une décision de justice, encore moins quand elle n’est pas à l’origine de la plainte. Elle souligne néanmoins qu’elle condamne avec la plus grande fermeté tout comportement violent.

 

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



3 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox