Saint-Benoît : accusée de violenter ses trois enfants, une mère de famille relaxée

1 min de lecture
3

En l’absence de preuves, une mère de famille accusée de frapper ses trois enfants a été relaxée hier. Elle comparaissant devant le tribunal correctionnel de Saint-Denis pour répondre d’actes de violences habituelles après avoir été condamnée en 2016 à trois ans de prison avec sursis pour avoir délaissée ses enfants.

La jeune femme ne les nourrissait pas. Les trois enfants, dont la plus grande avait 4 ans, recevaient régulièrement des coups de fouet et des claques dans un logement, qui était laissé à l’abandon. Ces trois enfants sont désormais placés.

Condamné pour menaces et outrage des années auparavant, la génitrice avait également fait l’objet d’une enquête pour infanticide. D’après sa fille, elle aurait tuée son bébé après un accouchement mais faute d’éléments, l’affaire a été classée. Agée aujourd’hui de 26 ans, la jeune femme vit dans un foyer et est devenue mère d’un quatrième enfant.

 


3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
noePaixFlorence Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox