/

Saint-Joseph : Patrick Lebreton s’interroge sur « l’efficacité de la gestion de l’eau par la CASUD… »

4 min de lecture
4

C’est un communiqué de Patrick LEBRETON, maire de St-Joseph  :

La Réunion vient de connaître un épisode cyclonique significatif. Depuis le déclenchement de l’alerte orange, et pendant l’alerte rouge, c’est plus de 150 agents de la commune, du CCAS et de la caisse des écoles qui ont été  mobilisés. Depuis hier, toutes les équipes sont encore sur le terrain pour une remise en état entre autres des écoles et du réseau routier.

24h après la levée de l’alerte rouge, je vous communique le point de situation suivant :

–  les quartiers de la Plaine des Grègues, de Bézaves, de Lianes, de Carosse, de Jean-Petit, de Bas-de-Jean-Petit, de Crête 1er village, de Crête 2ème Village, de Grand-Coude n’ont toujours pas d’eau et pour certains, pas d’électricité non plus.

Avant le passage en alerte orange SUDEAU avait communiqué les éléments suivants à ses abonnés par mail, sur son site internet et sur les réseaux sociaux : 

« En alerte rouge, il peut être nécessaire, pour préserver les installations, de mettre en sécurité les sites de pompage et de distribution d’eau (..)

La coupure de la distribution d’eau a pour objectif de disposer de réservoirs pleins et de pouvoir remettre en eau les réseaux le plus rapidement possible, sous réserve, que le réseau électrique et les sites de pompages soient opérationnels »

62 heures après coupure, plusieurs quartiers ne disposent toujours pas d’eau alors que pour certains l’électricité est revenu et les réservoirs sont en principe pleins.

Face à cette situation, je me pose la question de l’efficacité de la gestion de l’eau après le cyclone par la CASUD et son gestionnaire SUDEAU.

En effet, l’eau devient impropre à la consommation après 72h et il n’est pas recommandé de la consommer après 48h (code de la santé publique)

Par ailleurs, se pose aussi la question de l’anticipation :

  • Pourquoi les stations de pompage ne disposent t-elles pas de groupe électrogène qui aurait permis d’alimenter les réservoirs très rapidement, comme cela se fait par ailleurs à la Réunion ?
  • Pourquoi le plan citernes n’est-il toujours pas mis en œuvre ?
  • Pourquoi tarde t-on à mettre en place le plan Eau embouteillée pour la population ?

Aujourd’hui c’est une grande partie de notre population qui est pris en otage par des dysfonctionnements que je n’ai cessé d’alerter depuis le changement de délégataire.

Cet après midi nous ferons le point sur le terrain avec le Sous-Préfet  de Saint-Pierre qui nous rend visite à Saint-Joseph.

4 Commentaires

  1. Bonjour ! Il faudrait au moin avoir une citerne dans chaque quartier de saint joseph qui n’ont pas d’eau et de distribuer de l’eau embouteillé. Parce que la sa commence a être sur le pied guerre la !

  2. O moin in maire la sudire l’efficacité et en citant le nom de l’incapable….Bravo monsieur le Maire . Y fo les zotes n’ana courage come out. Moin lé pas dans out komune mi lé O tco.

  3. Patrick Lebreton s’interroge sur « l’efficacité de la gestion de l’eau par la CASUD…

    En tant que Maire, au lieu de se poser des questions,

    BOUGE TON CUL, action, ré-action

    arrête de critiquer.

  4. @didier Et vous, vous passez votre temps et ecumez tous les sites et les réseaux sociaux à chercher tout article relatif à Patrick Lebreton ?
    C’est aussi obsédant ? vous devez en rêver c’est pas possible.
    Allez reprenez une activité normale commentateur sans intérêt téléguidé par le petit timonier su Sud.
    Nou artrouv ailleurs sûrement

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Saint-Leu : Distribution de l’eau –  Retour à la normale

Article suivant

La demande de calamité agricole par Cyrille Melchior sur la bonne voie

Free Dom