Saint-Joseph : Un éleveur porcin mis en demeure

2 min de lecture

Le propriétaire d’un élevage situé à La Crète a été mis en demeure.

L’exploitation qui compte 565 animaux a été inspectée une première fois le 6 avril 2021. Un non-respect du plan d’épandage avait été constaté. En effet, il n’y avait pas de nettoyage réalisé aux abords de l’exploitation, les fosses débordaient et n’étaient pas sécurisées.

Le rapport d’inspection a été transmis à la préfecture le 3 novembre. L’exploitant ne répondant pas, il se met en infraction par rapport au code de l’environnement. Il est alors mis en demeure le 13 décembre.

A partir de cette date, il a trois mois maximum pour réaliser des travaux. Il doit tout d’abord nettoyer complétement les abords de l’exploitation. Il ne peut plus brûler ses déchets à l’air libre. Il a l’obligation de réparer les fuites d’eau dans les trois jours, afin de limiter sa consommation excessive et inutile. Il lui est également demandé de nettoyer la fosse à purin principale dans ce délai et de nettoyer et réparer l’étanchéité de la seconde dans les trois mois.

La sécurité sanitaire est compromise avec des fuites de lisier dans des bâtiments à proximité d’autres installations. L’exploitant devra déposer un plan d’épandage à la préfecture, chose qu’il n’a jamais faite. Si la mise en demeure n’est pas respectée, l’agriculteur s’expose à des sanctions administratives et pénales.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Covid-19 : 3 jours de télétravail minimum par semaine pour les entreprises qui le peuvent

Article suivant

La Possession : un homme fait un malaise au volant, massage cardiaque en cours

Free Dom