Saint-Leu : elle frappe ses enfants à coup de galets et de tuyau d’arrosage

1 min de lecture
14

Brigitte H. est une mère de 6 enfants qui a des problèmes d’alcool et de colère.

Le 22 septembre dernier, sous l’empire de la boisson, elle s’en prend violemment à plusieurs de ses enfants, se déchaînant littéralement sur eux. L’une de ses filles, adolescente, reçoit plusieurs galets, et son petit frère, plus jeune, encaisse plusieurs claques dans la tête. La troisième victime, qui a tout juste 18 ans et est mère d’un nouveau-né, essuie pas moins de 11 coups de tuyau d’arrosage, portés notamment au visage. Les stigmates de cette agression sont aujourd’hui toujours visibles et le seront probablement jusqu’à la fin de ses jours.

Présentée au tribunal correctionnel de Saint-Pierre hier, Brigitte H. a écopé d’une peine de deux ans de prison avec sursis ainsi que d’une obligation de soins et d’indemniser les victimes, ses propres enfants. Elle devra également suivre un stage de responsabilité parentale.

14 Commentaires

  1. Brigitte H. ( H). alcoolique et colérique a écopé d’une peine de deux ans de prison avec sursis.
    Et là, on voit bien que hommes ou femmes on est égaux devant la loi, les femmes étant bien entendu plus égales

  2. Je me pose la question pourquoi faire des enfants pour ensuite les faire subir ses horreurs pfff mère indigne pourtant ya des femmes qui souhaitent en avoir et elles ne peuvent pas. 2 ANS de prison avec sursis c pas suffisant

    • Comme partout en France, surtout quand je constate que plus de la moitié des français ne comprennent même pas leur propre langue, c’est fou non!!?

  3. mère de 6 enfants, La troisième victime, qui a tout juste 18 ans et est mère d’un nouveau-né…

    Un foyer de pondeuses sponsorisées par l’état.

    Ce qui m’amuse le plus dans ce genre de schéma, c’est l’état providence, qui croit encore que ces gens ferons demain de bons citoyens.

    Non, il reproduiront ce même cycle infernal, entre assistanat, délinquance, dégradations de l’espace publique et du voisinage.

    A quand une formation pour avoir le droit d’enfanter ?

  4. Adèle : les cassos c’est pour la France pas à la Run. Justement y avait un reportage sur eux. Même ceux qui bossent bénéficient des aides de la caf. Les entreprises ne veulent plus employés à plein temps de nos jours. C’est une pauvre mère dépassée par les événements illetrée ou analphabète certainement voilà où mènent les inégalités sociales. Tu vis seul tu bosses pas : à la Run t’es mort. T’es smicard vivant seul :Tu survi limite hein. A votre place, je me taierais plutôt que de lui lancer des pierres.

  5. Lancer de pierre
    Maitrise du lasso
    Agilite des doigts de la main

    Ca fait bcq de competences
    Disons elle performe dans le triathlon de la maltraitance.
    Ok 2 ans de sursis mais on ne la ramene pas à la frontiere ?

  6. @ kiki . Allez marcher don!!! Trop trop d’assistanat !!! Marre de ces énergumènes comme ssa ! Fonctionnaires la CAF!!! Après i fai n’importe koi Kan lé ki lé plein la rak!!! Envoye à li nettoye chemin partout en travaux d’intérêt général kan soleil i pété, va calme un peu son feu

    • La femme y plane et elle devient un potentiel danger pour son entourage, d’accord, mais de là a montrer du doigt les autres bénéficiaires du RSA. Pour info; vous n’êtes pas riche, vous n’êtes pas de la classe moyenne ( entre 2800 et 3700 euros mensuel disponible pour une personne seule), et vous avez été assisté depuis votre naissance: accouchement de maman gratuit, vaccin gratuit, école gratuit, collège et lycée gratuit, docteur gratuit (feuille rose), hôpital gratuit, alloc familiale pour maman, etc…. oubli pas oussa zot y sort!

  7. C’est ça ! Nous ne sommes plus du temps de l’esclavage ! Non mais, écoutez-vous un peu parler ! Et lorsque sa corvée sous un soleil torride sera achevée, qui vous dis qu’elle ne recommencera pas à faire des enfants? Pfff

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Saint-Leu : 10 mois de prison pour avoir arraché sa plaque d’immatriculation

Article suivant

Les derniers chiffres de la Covid-19 à La Réunion : 1 081 cas et 11 décès en une semaine

Free Dom