Saint-Leu : travaux de désamiantage à l’école Estella Clain

dans Collectivités/Saint Leu
Dans le but d’informer et de rassurer les parents et personnel de l’école Estella Clain sur les futurs travaux de désamiantage initialement programmés du 12 au 27 novembre 2019, une réunion a été organisée par les services de la Mairie de Saint-Leu en collaboration avec l’IEN (L’inspection de l’Education Nationale) ce jeudi 14 novembre 2019 à 8h sur le site du chantier.
  Outre l’élue chargée des affaires scolaires et les services de la Mairie, ont assisté à cette réunion :
– M. Montauban représentant de l’Inspecteur de Saint-Leu et du Rectorat
-les représentants des entreprises intervenantes (GTOI, Amiante Ingenierie et BBOI),
-5 parents d’élèves délégués
-4 autres parents d’élèves
-le directeur de l’école
-le personnel communal affecté à l’école.
  Au cours de cette réunion, le représentant d’Amiante Ingénierie, société spécialisée qui procédera au retrait de l’amiante, a pu rassurer l’assemblée sur le caractère maîtrisé de ces travaux en rappelant que :
  • l’amiante diagnostiqué est classé de niveau 1 (niveau le plus faible)
  • l’amiante diagnostiqué est inerte et non volatile
  • les travaux se feront en extérieur (hors locaux scolaires), sous cloche et avec la mise en place d’une zone de confinement alors même que cette mesure n’est imposée par la réglementation qu’à partir du niveau 2
  • un contrôle de l’air sera obligatoirement effectué : lors de la phase de retrait, un prélèvement d’air sera réalisé notamment sur la zone du chantier et l’école afin de mesurer le taux de fibre d’amiante dans l’air. Ces mesures pourront être communiquées aux personnes intéressées.
La Mairie, l’IEN de Circonscription(L’inspecteurde l’Education Nationale) et l’ISST (L’Inspecteur Santé Sécurité au Travail du Rectorat) rappellent que :
– le plan de retrait a été soumis aux organismes de contrôle (DIECCTE et à la CGSS) et que celui-ci est en accord avec l’article R.4412-133 du Code du travail.
-l’évaluation du risque d’émission de fibres d’amiante a été correctement estimée et les moyens de protection proposés sont tout à fait adaptés à l’opération envisagée.
Considérant que toutes les précautions d’usage ont été respectées avec en outre des protections supplémentaires non obligatoires, il n’y a donc aucun obstacle à la continuité du service public de l’éducation durant les travaux de désamiantage. Compte tenu des garanties proposées, l’Inspecteur de l’Education nationale, le Rectorat et la Mairie de Saint -Leu décident du maintien des enseignements scolaires pendant les travaux.

Poster un Commentaire

avatar