Saint-Paul : “le zoreil caf” va obtenir le label Arbre remarquable de France

dans Actualités/Collectivités/Saint-Paul

Les élèves de l’école Eugène-Dayot ont effectué un beau travail de préservation. Alors que des travaux de délocalisation ont démarré dans l’établissement, ils ont mis en place des actions pour protéger le “Zoreil caf”. Il s’agit d’un arbre de 33 mètres de haut, qui a plus de 70 ans. Après avoir obtenu le titre “d’arbre exceptionnel” en avril dernier, le “zoreil caf” va recevoir le label « Arbre remarquable » de France, sur le plan national.

Le travail des élèves a été présenté lors d’une cérémonie de reconnaissance de ce caractère exceptionnel, qui a eu lieu ce mardi 4 juin. Celle-ci a été organisée dans la cour de l’enceinte scolaire devant plus de 370 enfants. Étaient notamment présents le maire de Saint-Paul Joseph Sinimalé, le septième adjoint aux affaires scolaires Alex Pota, et l’équipe pédagogique et des marmailles d’Eugène-Dayot.

 

5
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
2 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
5 Comment authors
TecherCatherineA quand l'abolition ?DayotteFrançois, un Créoreil ou Kreoreil Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
François, un Créoreil ou Kreoreil
Invité
François, un Créoreil ou Kreoreil

Le Kaf Zoreil aurait été plus judicieux. En ce qui me concerne, je ne suis pas zoreil mais créoreil et je revendique ma part de créole d’abord, comme cet arbre qui a ses racines dans la terre réunionnaise. Il est donc un Kaf Zoreil. Quoiqu’il en soit ces appellations ethno centrées sont bidoneuses. On aurait pu trouver un nom tellement plus beau pour cet arbre.

Catherine
Invité
Catherine

Il s’agit tout simplement de la forme de ses graines, qui ressemble à un e oreille, de couleur noire. Arrêtons de voir du racisme partout, un peu d’humour (ou de compréhension de notre affectueux moucatage…) !

Techer
Invité
Techer

Bjr Vous avez raison

Dayotte
Invité
Dayotte

Pauvre Eugène Dayot, cet humaniste, réunionnais, qui a tant fait pour la libération des esclaves, lire un truc pareil en 2019… Ça doit sonner fraternel… certainement chez ceux qui ont décidé de baptiser cet arbre.

A quand l'abolition ?
Invité
A quand l'abolition ?

“A ce large festin des élus d’ici-bas, Qui me dira pourquoi je ne suis qu’un Lazare ! La vie est une fête où je ne m’assieds pas, Et pourtant j’ai rêvé sa joyeuse fanfare ! La douleur m’a fait boire à sa coupe de fer ; Jeune vieillard, j’ai bu tout ce qu’elle a d’amer. O vous qui demandez si l’âme est immortelle, Et ma part de bonheur,… dites!… où donc est-elle ? Quoi ! Dieu nous mentirait, quand sa sainte équité Nous promet l’immortalité !” (le Mutilé, E. Dayot) Les vers de ce poète ont encore tellement de résonance… Lire la suite »