Collégien violé le jour de la rentrée : une cellule psychologique d’urgence mise en place

1 min de lecture
14

Un collégien a fait part à sa famille d’une terrible histoire. L’adolescent aurait été frappé et violé le jour de sa rentrée scolaire, à la ligne des Bambous, à Saint-Pierre. Une plainte a été déposée. Le jeune homme ne se souvient pas des détails car aurait pu ingérer une drogue à son insu, ce qui rendra l’enquête compliquée.

Les collégiens sont actuellement très secoués par cet événement et pour cette raison, une cellule psychologique d’urgence a été mise en place pour encadrer au mieux ces adolescents ainsi que leurs familles.

Un examen réalisé sur la victime confirmerait les faits qu’elle a décrits. À l’heure actuelle, plusieurs pistes sont explorées.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



14 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox