Scandale à l’université : les étudiants concernés réagissent

3 min de lecture
2

Scandale à l’université

Un certain nombre de médias réunionnais (presses écrite et internet, télévision) se sont fait écho cette semaine de la présentation, par deux professeurs espagnols détachés de l’université de Valence en mission Erasmus à l’université de La Réunion, de textes qui nous auraient été proposés en cours de traduction. Devant les réactions disproportionnées qu’a suscitées la diffusion publique de ces textes, l’unanimité des élèves de troisième année de Licence Espagnol souhaiterait apporter les précisions suivantes :

– Ces textes, au contenu perturbateur revendiqué, sont nécessairement à inscrire dans une perspective didactique de réflexion sur la traduction (clairement exposée au cours d’une conférence) au même titre par exemple que la traduction particulière
d’œuvres théâtrales (objet par ailleurs d’un cours très instructif de ces mêmes professeurs espagnols). Cette contextualisation est essentielle pour éviter une mauvaise interprétation de ces extraits,
– Nous revendiquons le fait que nos trois années d’études universitaires nous ont doté d’un esprit de discernement et d’un sens critique propres à nous prémunir de toute déstabilisation que pourrait procurer la lecture d’un texte littéraire. Ce qui semble ne
pas être le cas de tout le monde au vu des stupéfiantes attitudes adoptées par la publication médiatique de ces écrits,
– Enfin, une démarche qui aurait dû tuer dans l’œuf tout malaise : une réserve, ressentie à la lecture première de ces textes et exprimée par mail anonyme au doyen de notre faculté, a généré la réaction immédiate, en concertation avec l’équipe pédagogique, de leurs remplacements par d’autres, moins explicites, pour les cours de traduction.

En conclusion et en considération de ces arguments, nous nous étonnons de la portée médiatique, évoquée de manière tronquée et tendancieuse, de faits dont nous ne percevons pas les raisons de leur sortie de la sphère universitaire. Nous exprimons également notre regret pour les cours annulés de ces professeurs espagnols que nous considérions enrichissants, et estimons les sanctions qui les frappent comme disproportionnées.

L’ensemble des étudiants de Licence 3 Espagnol de l’Université de La Réunion


2
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
MéméClair e Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox