Scandale des pensions marrons : résidents relogés et investigations judiciaires en cours après le décès

Un pas de plus dans l’enquête sur les pensions marrons de la commune de Saint Denis, révélé par nos confrères du Journal de l’Ile. Il s’agit d’un établissement (et il ne serait pas le seul dans le chef lieu ) à avoir ouvert pour accueillir des personnes âgées et vulnérables dans des conditions sanitaires très contestables.

Alors qu’une enquête semble enfin avoir été diligentée auprès des services sociaux et judiciaires sur ces “pensions” , on apprend qu’un drame s’est déroulé hier dans l’une d’elle, la pension Naze à St François. Un résident âgé de 57 ans est décédé à la suite d’un malaise et d’une chute hier après-midi . Selon le JIR,  une enquête est donc ouverte pour savoir si les conditions déplorables d’hébergement sont en cause dans ce décès.

Le JIR qui note qu’il y a eu , dans la foulée de cette terrible information, une réaction de la part du Conseil Départemental et de l’ARS, qui auraient commencé le transfert les patients les plus faibles. L’évacuation serait en cours.

Dans un communiqué, l’ARS confirme la tenue de ce “relogement” des résidents de la pension Naze. C’est l’association Saint-François d’Assise (ASFA) qui aurait organisé ces transferts de l’ensemble des résidents de la pension, avec l’appui de l’ARS et du conseil départemental.

“Les transferts de l’ensemble des résidents sont mis en œuvre ce jour, avec l’information des familles et du Procureur de la République pour les majeurs sous protection :

• 26 sont en cours d’admission ce jour dans des établissements médico-sociaux, ou familles d’accueil agréés, correspondant à leurs profils ;
• 6 résidents sont hospitalisés ;
• 1 résident est accueilli par sa famille, cette dernière sera accompagnée par les services du
Département afin de s’assurer qu’elle dispose bien des aides nécessaires ;
• 19 résidents seront hébergés dans les anciens locaux de l’Hôpital Gabriel Martin, mis à disposition par le CHOR, avec une poursuite de l’accompagnement par l’ASFA dans l’attente de solutions définitives d’accueil.”

Décédé  à la suite d’un malaise et d’une chute 

L’ARS précise dans son communiqué que “l’EPSMR assurera une continuité des soins pour les résidents accueillis sur le site Gabriel Martin.
Des psychologues de l’ASFA ont pu accompagner les résidents et les soutenir tout au long de la journée. De même, la Cellule d’Urgence Médico-psychologique est intervenue aujourd’hui.”

L’Agence régionale de la santé explique et confirme que “Ces opérations de relogement, toujours en cours, résultent d’une semaine de bilan des situations de chaque résident afin de s’assurer des solutions les plus adaptées et de préparer chacun à ce changement. Les évaluations par les différents services seront complétées dans les prochains jours afin de trouver des solutions définitives d’accueil.”

Concernant le décès d’un résident survenu le 4 juin “, l’ARS déclare qu’il est décédé, suite à” un malaise et une chute”  et que “des investigations judiciaires sont en cours.”

L’ARS indique, qu’avec le Département, ils poursuivent “leurs inspections, aujourd’hui encore, et seront amenés à prendre des mesures complémentaires de relogement de certains résidents, voire des décisions de fermeture de structures ne répondant pas aux exigences de sécurité et de qualité de l’accompagnement.”

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

9
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
3 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
9 Comment authors
LadiLapafépodoMIKAAnonymemacabi Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Noé de l'Arche
Invité
Noé de l'Arche

Difficile de vivre ou survivre quand on est âgé(e) … on est entouré de plein de baiseurs de paké , voleurs et criminels !!!!

bof
Invité
bof

le maire en place depuis 12 ans n’était pas au courant de ce qui se passe sur sa commune, de même que les deux qui ont fait alliance…. le vie d’un “vieux” y vaut pas grand chose à saint-denis…..

macabi
Invité
macabi

Kossa le maire y fait la dedant? C’est l’ars qui s’occupe de ça. Et l’ars y magouille avec bann structures marron. Sa pas la chi… Sa!

Rhuméo
Invité
Rhuméo

Les profiteurs sont ceux qui courent en ce moment pour cacher les malades vulnérables. Vous faites quoi avec nos impôts, bande de voleurs et de criminels organisés . A 57 ans, vous même, les sournois de l’administration, qd est-ce que vous allez crever?
Les marchands de sommeil sont connus des administrations, qui travaillent avec ceux-là même en catimini

Prudence
Invité
Prudence

Il y a plein de familles d’accueil agréés qui ont des places, tolérer ces placement marron ?? Régulièrement on entend parler de ses familles qui “travaillent” illégalement et qui sont connus de tous d’ailleurs car ces personnes âgées son placer parfois par les hôpitaux et autres. Alors que nous, on nous oblige à faire une formation suivie et obligatoire, nous avons des contrôles réguliers d’une infirmière et d’un éducateur du conseil général.

Anonyme
Invité
Anonyme

Bonjour
A ma connaissance ce n’est pas une structure marron
L ars suivait cette établissement et on contrôlé l hygiène et la sécurité
Il y avait des travaux à faire et le propriétaire faisait son maximum pour assurer
Des infirmiers y travaillent légalement également
J’ai du mal à comprendre pourquoi on dit que ct illégal

LadiLapafé
Invité
LadiLapafé

Ptèt que parceque quelqu’un qui a les moyens lorgne sur ses pensionnaires et lui, il n’appliquera pas les prix la misère, mais les prix conventionnés, çà rapportent autant qu’ils coûtent aux résidents.

MIKA
Invité
MIKA

L’info svp ! Les évacuations sont prévues et effectives depuis la semaine dernière pas depuis la chute du Mr. Peut être qu’en évacuant il s’est pris les pieds dans le tapis ?

podo
Invité
podo

ferme out bolo