SDIS et Samu : une nouvelle plateforme permet de moderniser les centres opérationnels

4 min de lecture
1

Le Préfet de La Réunion a inauguré hier la nouvelle plateforme commune du 15-18-112 hébergée au sein du CHU de La Réunion sur le site Felix Guyon de Saint-Denis. Les équipes du Centre de Traitement de l’Alerte – Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CTA-CODIS) du SDIS 974 ont rejoint les équipes du SAMU au sein de la plateforme unique de réception des appels au début du mois de juin.

Initiée en 2013 par la signature d’une convention SDIS 974-CHU de La Réunion, la plateforme 15-18-112 a plusieurs objectifs :

  • Optimiser le traitement de l’alerte et la gestion opérationnelle notamment dans le secours aux victimes. Le dispositif permet de réduire le délai de traitement et d’assurer une réponse cohérente et adaptée
  • Moderniser  les centres opérationnels du SDIS 974 et du SAMU 974 en intégrant les nouvelles technologies (système d’informations opérationnels, réseaux radio numériques, téléphonie…)
  • Sécuriser les centres opérationnels par le biais d’installations techniques robustes : datacenter : serveurs et enregistreurs, énergies, accès…
  • Mutualiser les investissements SDIS 974 / CHU Félix Guyon
  • Améliorer les conditions de travail des personnels.

Les opérateurs téléphoniques du SAMU et ceux du SDIS 974 partagent désormais un espace commun sur le site du CHU Félix Guyon de Saint-Denis. La Réunion devient ainsi le 14ème département français, et le premier en Outre-mer, à disposer d’une plateforme mutuelle pour tous les numéros d’urgence (15-18-112).

La proximité opérationnelle des personnels permet un traitement plus fluide et un gain de temps non négligeable dans la répartition des interventions et ainsi proposer une réponse plus rapide aux sollicitations des victimes.

Cette plateforme commune offre aussi la possibilité aux équipes du SDIS 974 et du SAMU de partager leurs procédures opérationnelles pour une meilleure coordination des moyens engagés au quotidien sur le terrain, tout en gardant chacun leurs prérogatives et leur identité propre.

 Zoom sur les missions d’un opérateur du CTA – CODIS

Premier maillon incontournable de la chaine de secours, un opérateur du Centre de Traitement de l’Alerte – Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours (CTA-CODIS), est chargé de réceptionner les appels d’urgence 18, de les traiter en temps réel, de déclencher les secours adaptés, de partager les informations opérationnelles avec les services partenaires (SAMU, Gendarmerie, Police…) et d’en assurer le suivi afin de compléter s’il y a lieu d’une montée en puissance des moyens engagés (renforts). Il est sous la responsabilité d’un chef de salle.

Les opérateurs, dans l’attente de l’arrivée des moyens de secours, rassurent et conseillent également le requérant sur la bonne conduite à tenir (mise en sécurité, gestes de premiers secours…).

En 2021, les opérateurs du CTA-CODIS ont réceptionné 198 388 appels d’urgence.

Effectif : 55 opérateurs, 12 chefs de salle et adjoints

1 Commentaire

  1. Juste un conseil pour ceux qui sont malades sauf si crise cardiaque faites vous accompagner aux urgences car le temps du premier appel jusqu a leur venue que ce soit pompier smur ou ambulance y prend 4h voire plus ou n’a le temps de crever

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le préfet lance la Conférence régionale de l’Alimentation à Bras-Panon (VIDÉOS)

Article suivant

Ravine Blanche : une dame trainée par la houle sur plusieurs mètres (VIDEOS)

Free Dom