Le ministre des Outre-Mer a quitté La Réunion hier soir après 3 jours de visite

4 min de lecture
38

Sebastien Lecornu a passé ce mardi 15 février sa dernière journée de visite à la Réunion. Après s’être engagé, au nom de l’Etat, à financer le reste du chantier de la NRL, et d’avoir rassuré la filière canne, le ministre des Outre-Mer a axé ses derniers RDV sur l’emploi :

  •  9h00 : Séquence emploi: Présentation de l’école du numérique et des médias
  • 11h00 : Inauguration du commissariat de Saint-André
  • 16h45 : Séquence sécurité – bilan du groupe de partenariat opérationnel et mise en place d’un plan de sauvegarde du quartier de la Chaumière

Sébastien Lecornu plante un arbre en compagnie des élèves

Le ministre des Outre-Mer conclut sa visite

A l’issue de cette visite du quartier de la Chaumière, le ministre des Outre-mer annonce travailler en lien avec plusieurs acteurs les questions de logement. Il explique que « tout part de l’école » et que les quartiers sont construits autour. Sa stratégie : « on prend un compas, et on va de plus en plus loin autour de l’école pour requalifier le logement ». 

Il rappelle que les « difficultés urbaines sont singulièrement à Saint-Denis et qu’il y a des enjeux de rénovations urbaines propres à Saint-Denis ». Il se réjouit de « l’alignement de planètes du Département, de la Commune et de l’Etat pour faire face au défi. Il n’y a pas de temps à perdre ».

Il affirme que les choses bougent sur la question du logement à la Réunion, bien qu’il soit toujours compliqué d’acquérir un logement sur l’île. Il affirme qu’il y aura des budgets consacrés à la rénovation de logement, sans donner de chiffres concrets ni de date.

Etika Bareight, maire de Saint-Denis, ajoute que « ce projet est unique et qu’il n’existe nul part ailleurs en Outre-mer ». Elle explique « chercher à trouver des solutions très pragmatiques avec les propriétaires avec l’ensemble de ses partenaires. » Elle conclut que ce chantier d’insertion est né grâce au «  faire ensemble« .

 

 

Rappel de visite

A propos de la NRL : Achèvement du chantier de la NRL : le ministre Lecornu confirme à Huguette Bello « l’engagement financier de l’Etat » (LIVE)

A propos de l’agriculture : Visite ministérielle à Mont-Vert les Hauts : « nous avons perdu 80% de notre production de banane »

Dimanche après midi, le ministre a visité  l’exploitation agricole de  Stéphane Fontaine, impactée par le cyclone Batsirai au Chemin Boissy- Saint-Pierre annonçant que « 20 communes de l’île, dont le Tampon où je me suis rendu dès mon arrivée, ont été classées en situation de catastrophe naturelle.La solidarité nationale est au rendez-vous. Les assureurs doivent aussi prendre leurs responsabilités. Les agriculteurs dont les exploitations ont été frappées par #Batisrai pourront bénéficier de l’état de calamité agricole. Nous ferons en sorte que les versements soient faits rapidement. Des prêts garantis par l’Etat leur permettront d’investir pour replanter ce qui est détruit. »

Réaction de la Chambre d’agriculture de la Réunion suite au passage de Sébastien Lecornu sur une exploitation agricole sinistrée au Tampon

« Très attendus par les agricultrices et agriculteurs, les chiffres des pertes de production et de fonds consécutives au passage du cyclone Batsiraï sont catastrophiques avec de plus de 47 millions d’euros de dégâts recensés aux quatre coins du département, toutes filières confondues. Dès la fin de ce phénomène, la Chambre s’est rendue au chevet du monde agricole et a mobilisé toutes ses ressources pour un accompagnement simplifié et efficace avec l’appui de nos équipes et du Département, compétent en matière agricole.

Optimiste quant à la capacité de résilience de nos exploitations, j’ai eu l’opportunité, avec mes élu(e)s, d’interpeller personnellement et directement le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, sur l’urgence et la détresse de nos producteurs suite aux conséquences de cette calamité agricole. Sur ce point, j’ai obtenu du représentant du gouvernement la garantie d’une procédure d’indemnisation accélérée avec des paiements dès le mois de mai. Habituellement pénalisés dans ce type de contexte, nos producteurs ont donc obtenu l’écoute du ministre sur la nécessité d’agir vite. Satisfaite, la Chambre d’agriculture restera néanmoins très vigilante sur ce point pour la défense du monde agricole.

Lors de cette même séquence agricole organisée sur une exploitation fruitière de Saint-Pierre ce dimanche, j’ai obtenu du ministère un accord sur l’extension des Prêts Garantis par l’Etat (PGE) à destination de nos agriculteurs. L’objectif de la Chambre d’agriculture que je préside est double : permettre le retour rapide d’une trésorerie et relancer, par la même et au plus vite, la production locale pour nourrir les Réunionnaises et Réunionnais. L’autre point majeur abordé avec Sébastien Lecornu est le processus de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle retenu pour 20 communes. Sur ce point, je l’ai exhorté à y intégrer les 4 communes restantes du Nord-Est (Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Saint-André et Bras-Panon) qui ont souffert, comme toutes les autres, durant plus de 37 heures d’une alerte rouge synonyme de conditions cycloniques avec des destructions en maraîchage mais aussi en cannes et en horticulture.

J’appelle à ce titre et solennellement les services de l’Etat mais aussi les maires concernés et les parlementaires de La Réunion à appuyer la reconnaissance de tous ces territoires en état de catastrophe naturelle. Territoires dont les agriculteurs ne doivent jamais être abandonnés ni oubliés surtout après les dégâts qui y ont aussi été recensés.

Enfin, s’il est un sujet d’actualité et majeur, c’est l’avenir de la filière Canne. Pleinement mobilisée aux côtés de l’intersyndicale sur ce sujet et la Convention qui se profile, la Chambre d’agriculture que je représente a alerté le ministre des Outre-mer sur
l’impérieuse nécessité de d’entendre et de recevoir, durant ce court séjour, les acteurs de la filière dans le cadre d’une réunion de travail. Cet appel a été pleinement entendu puisqu’un rendez-vous a été fixé puis annoncé pour ce lundi en amont de la séquence agricole au cours de laquelle les représentations syndicales et l’interprofession ont aussi fait part de leurs inquiètudes.

Aujourd’hui, La Réunion agricole se relève péniblement de cet épisode climatique mais je crois en la résilience et au courage de nos productrices et producteurs que la Chambre continuera d’accompagner avec toute la vigilance que nécessite cette difficile période.

Frédéric Vienne
Président de la Chambre d’agriculture de La Réunion »

 

38 Commentaires

  1. la venue du Ministre n’est pas vraiment utile me semble-t-il mais en période électorale tout est bon à prendre pour gagner des voix, ça sent l’hypocrisie et la stratégie « macronique ».

  2. On va voir mais dans un contexte sanitaire aussi pourri je ne me fais pas d’illusion . L’espoir fait vivre . Au moins il aura fait un p’tit voyage gratuit cool .

  3. C est pas un nom facile à porter…..lecornu….c est vraiment à mourir de rire…..cela ce traduit chez moi en Provence par le cocu….enfin breffff, on a eu un émigré, un fana de scooter ,un necrophage, des pro nazis, et melenchon qui vient…..moi je vote poutine …..

  4. il en profite sait normal se sera son dernier voyage au frais des contribuables en temps que ministre des outrés des français de secondes zone

  5. Le professeur Luc Montaigne prix Nobel de médecine est DCD hier et personne ne parle aucun media ,parceque ce professeur etait contre la thérapie génie, in était le 1er à dire que ce vaccin donne la maladie de la vache folle au humain

  6. juste un représentant de la clique des sadiques tortionnaires qui nous dirigent

    va t il annoncer la réintégration des soignants , pompiers qui ont refusés les injections expérimentales ?

    va t il annoncer la liberté de soigner avec l’ibermectine + AZT les malades du covid par les médecins de villes ?

    son chef est mis en cause par le tribunal du GRAND JURY pour crime contre l’humanité,,

    va t il se déclarer solidaire de cette clique ?

  7. I fé 2 semaines cyclone fini passé. Par contre, présidentielles dans moins de 2 mois.
    En plus, lu lé chargé de la campagne de Macron. Mi appelle ça supercherie.

  8. Y auras bien 2 makrelles et 3 clowns pour l accueillir à gillot en l occurrence le maire de l entre deux , juste après le petit serré …pour ceux qui connaissent l endroit ! Et le « ministrable » de St Benoît…ha ha ha ha ( lol)

  9. sincèrement c’est plus pour faire campagne pour son faux-roi,qui c’est encore une fois pris un râteau par poutine a Moscou, que défendre les intérêts de la Réunion

  10. Catless à mis le doigt dessus concernant ce grand scientifique dcd pas un mot et pourtant reconnu de ses pairs et en même temps un paria car il a osé dire une vérité voilà ç est quoi notre démocratie cette belle république de merde à hier dessus

  11. Catless à mis le doigt dessus concernant ce grand scientifique dcd pas un mot et pourtant reconnu de ses pairs et en même temps un paria car il a osé dire une vérité voilà ç est quoi notre démocratie cette belle république de merde à hier dessus

  12. on a l impression de déjà vu, les ministres cvest comme le vaccin , les variants , les antipass. Moretti viendra ,viendra pas ,viendra plus , une , deux ,trois doses et j enmmerde le monde des avocats ou des grands gens .on donne des médailles , et poutquoi pas médailles la couillonisme pour ceux cités et les médailles d honneur pour les agents d EDF et des espaces verts .pfffff un ministre des DOM qui vient avec un paquet l argent et sans compter li riskap glisse un pot de vin quand li va repartir . li va chuchoter dans zoreil local , oublie pas Macron et fait pas ton macro parceki gagne pi prochaine fois. vraiment un gouvernement qui sait plis vraiment quoi et comment faire pour rempiler 5ans de plus de conneries. bref la vie est belle, ainsi soit il.

  13. Dommage qu’il ne passe pas par st Louis , il aurait pu inauguré la nouvelle passerelle reliant l ‘étang salé sur l’étang du Gol !!!.( Une merveille paraît t’on )..

  14. Robert la eu dans le baba, lui qui voulait un 3eme mandat pour jouer encore dans les milliards de l’état. vive madame bello et le tout viaduc. Monsieur le ministre, occupez vous du loser qui a ruiné la reunion

  15. prépare à nous bientôt a accueillir le ti’4 sous futur monnaie de la réunion,et c’est la ke va vraiment comprendre l’expression dindon de la farce, bizarrement le ministre de l’outre-mer pendant la crise COVID Inconnu au bataillon et a 2 mois élections mi fait actes de présence,prochains élections malheureusement n’aura encore in tas kouyon y sa revote le faux roi pou coule a nous encore plus se coup-ci

  16. prépare à nous bientôt a accueillir le ti’4 sous futur monnaie de la réunion,et c’est la ke va vraiment comprendre l’expression dindon de la farce, bizarrement le ministre de l’outre-mer pendant la crise COVID Inconnu au bataillon et a 2 mois élections mi fait actes de présence,prochains élections malheureusement n’aura encore in tas kouyon y sa revote le faux roi pou coule a nous encore plus se coup-ci

  17. @Renoir. Qu’un ministre vienne dans les DOM est tout à fait louable, mais qu’il vienne à brève échéance de la présidentielle est également tout à fait critiquable, ne vous en déplaise. Il est venu les mains vides mais repart avec de belles promesses dans les deux sens : celles des élus locaux qu’il a ratissées large et les siennes laissées à ces mêmes élus. Un vrai bougiboulga pays ! Mais, cela n’engage qu’eux car personne n’est dans l’obligation de les suivre dans leurs choix politiques, et un vrai changement s’impose aussi bien dans l’hexagone qu’à la Réunion. Cinq ans de mépris, de répression (retraités, gilets jaunes, personnel médical, …), de mea culpa sans l’avis des français et j’en passe, sont suffisants. Il ne faut pas avoir la mémoire courte. Le caméléon (je le respecte) devrait être l’emblème de la Réunion car cela reflète bien nos politiques locaux.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Ligue des champions : Kylian Mbappé arrache la victoire du PSG contre le Real Madrid

Article suivant

Plan Séniors en Action 2022 : 5€ par gramoune et par an

Free Dom