Seconde édition de « Tous au compost » à La Réunion !

7 min de lecture
3

Le Réseau Compost Citoyen La Réunion a l’immense plaisir de vous inviter à la seconde édition de « Tous au compost » à La Réunion !

Cet évènement se déroulera, du 26/03 au 10/04, sur l’ensemble du territoire des 5 EPCI en collaboration avec les communes, associations, entreprises et autres acteurs du biodéchet du territoire pour mettre en avant le compostage comme solution de valorisation des déchets organiques sur notre île !

Actuellement 100% des déchets alimentaires des ménages sont envoyés à la décharge pour y être enfouis.

Sachant que 38% c’est la part des déchets organiques des ménages ,

Nous pensons que cette situation n’est plus acceptable et qu’il est nécessaire de valoriser ces biodéchets, véritables ressources pour notre sol et notre agriculture !

TOUS AU COMPOST poursuit 3 objectifs :

  1. Sensibiliser à la réduction des biodéchets et au tri à la source d’ici fin 2023, comme imposé par la loi anti-gaspillage et économie circulaire
  2. Encourager et apprendre la pratique du compostage et la gestion de proximité des biodéchets pour un retour au sol
  3. Instaurer des moments conviviaux entre voisins, en bas des immeubles ou dans les jardins partagés, ou en dématérialisé

Aujourd’hui, nous comptons déjà plus 22 évènements prévus sur toute l’île :

Des animations, des formations, des conférences, des témoignages, des ateliers…

« Tous au Compost ! » est un événement annuel national visant à sensibiliser le grand public sur la prévention et la gestion de proximité de nos déchets organiques. Il est organisé par le Réseau Compost Citoyen.

Durant 15 jours, des centaines d’associations, des professionnels, des collectivités et des citoyens nous rejoignent pour organiser près d’un millier d’actions en bas des immeubles, dans des jardins partagés, des quartiers, des hameaux. Il s’agit d’ateliers d’échanges, de conférences, de visites de sites et de Compost’Tours à pied et à vélo, d’animations pédagogiques, d’initiations au lombricompostage, de formations, de distributions de compost, de dotations en composteurs, etc.

Le geste du compostage peut sembler anodin, mais il permet à chaque citoyen d’agir concrètement pour un environnement dans lequel il joue un rôle décisif. Nos épluchures et restes de tailles au jardin, appelés « biodéchets », sont donc transformés en humus plutôt qu’en déchets au plus près de chez nous.

Tous au Compost ! fait aussi de la politique !

Les français-es doivent légalement (loi AGEC) avoir accès à une solution de tri à la source des biodéchets au 31 décembre 2023. Pour le Réseau Compost Citoyen, Tous au Compost ! est une véritable vitrine pour promouvoir les solutions de proximité existantes. Ajoutez à cela des citoyens et des professionnels formés référent sde site, guides-composteurs, maîtres-composteurs (voir section « L’outil formation »)… et la recette est bonne pour ancrer les bonnes pratiques et booster ce mouvement de société.

Pour cette 9e édition, la thématique de la quinzaine invite le grand public à s’intéresser à l’alimentation, au lien entre le contenu de notre assiette et le retour à la terre : prenons soin des sols pour qu’ils continuent à alimenter la vie !

Le compostage de proximité fait partie de ce cycle vertueux.

Composter, c’est quoi ?

Le compostage : définition

Le compostage est un processus biologique de dégradation, de transformation et d’assainissement de la matière organique, se déroulant à l’aide de bactéries, champignons, insectes, d’eau et d’oxygène, dans le but de créer un amendement naturel.

• Une mobilisation citoyenne pour un changement de société :
plus de 50% des Français compostent déjà et beaucoup sont prêts à se lancer. Cette pratique est nécessaire et inéluctable. Il faut donc l’encourager en y mettant les moyens humains et matériels.

• Apprendre à s’approprier ses déchets :

Les déchets n’ont pas vocation à terminer en déchetterie. C’est le cas des déchets de jardin et des déchets alimentaires (composés à 80% d’eau). Ceux-là doivent et peuvent être gérés dans chaque foyer. Former les citoyens à l’autogestion de leurs déchets devient indispensable.

• Être acteur de la diminution de la pollution :

Composter c’est génerer 30% de poubelles en moins et donc de traitements par la collectivité de celles-ci en déchetterie, de transports, d’incinération, d’enfouissement…

• Considérer que nos biodéchets ne sont pas des déchets, mais bien des ressources encore utiles :
ils peuvent s’utiliser comme fertilisant pour le jardin ou les jardinières avec le compost produit et permettent ainsi de participer au cercle vertueux : les aliments organiques retournent à la terre pour redevenir des éléments naturels. Cela permet d’économiser sur l’achat de terreau et sur la taxe d’enlèvement des poubelles (redevance incitative).

• Partager un projet entre voisins et redynamiser la vie du quartier :
composter ensemble est aussi le moyen d’entretenir des liens sociaux absolument essentiels à notre bien-être.

www.tousaucompost.fr

https://www.facebook.com/events/1079152992667797

3 Commentaires

  1. Avec la vie maintenant y faut un début à tout. Pour les gens qui habitaient dan leur case sous tôle, les feuilles de Jacquiers formaient de l’humus et toutes sortes de vie grouillante avait leur petit « confort ». Ce sont ces mêmes feuilles que nous allions ramasser pour le bonheur de jouer à la petite marchande en guise de billet. Et la vie de ces insectes palpitantes sous nos petites mains d’enfants nous laissait alors bien indifférente ….

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Oscar 2022 : Will Smith, meilleur acteur, frappe Chris Rock en direct après un mauvaise blague(Vidéo)

Article suivant

Ste-Rose : un homme a sauté du pont de la rivière de l’Est

Free Dom