Seine-Saint-Denis : la drogue saisie par la police, était de la poudre de fraise Tagada

1 min de lecture
4

Fière d’avoir pu mettre la main sur un atelier de production de MDMA, une drogue de synthèse qui alimentait les soirées.

La préfecture de police de Paris n’a pas hésité à poster sa grande de réussite, faite à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis dans un atelier de conditionnement de produits stupéfiants a l’intérieur d’un appartement qui représente une somme d’un million d’euros de marchandise.

Mais, voilà, la marchandise saisie après analyses toxicologiques effectuées jeudi 18 mars 2021 soir ont révélé que la poudre saisie était une poudre neutre, ne relevant ni de produits stupéfiants ni de substance vénéneuse, qu’il s’agissait en fait de poudre de fraises Tagada concassées,

« BelleAffaire | Investigations fructueuses des enquêteurs de la #SDRPT qui ont jugulé à #SaintOuen un atelier de conditionnement de produits stupéfiants (MDMA, ecstasy) qui alimentait des soirées clandestines. »
« 1 million d’€ de marchandise saisie
200 faits de recel de téléphone
➡️ 2 GAV »

4 Commentaires

  1. Allô tonton, pourquoi tu tousses plus ? Heureusement la connerie ne tue pas …. Mais qu’est ce qu’ils foutaient avec toute cette poudre de Tagada ???? Moi, ça m’ laisse tout flagadra !

Répondre à Charlotte Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Eboulis sur la route de Cilaos : RN5 totalement fermée cette nuit

Article suivant

USA : Joe Biden, apte à gouverner? Chutes, trous de mémoire(vidéo)

Free Dom