[Alt-Text] [Alt-Text]

Selon Ericka BAREIGTS “la santé des familles réunionnaises n’est toujours pas une priorité”

dans Courriers des lecteurs

“Comme beaucoup de CHU de France, la situation financière du Centre Hospitalier Universitaire de La Réunion est tendue depuis plusieurs années. Pire, les surcoûts liés à l’insularité et l’éloignement de notre territoire par rapport au continent européen ne sont pas totalement pris en charge par l’administration centrale. Face aux difficultés du secteur de la santé dans ces collectivités, la revalorisation rapide et significative de ces coefficients nous semble indispensable.
Hier soir à l’Assemblée nationale, j’ai rappelé le travail sérieux qui avait été mené en faveur d’une revalorisation du coefficient géographique pour permettre au CHU de fonctionner correctement, d’une part par les acteurs de La Réunion, notamment par la direction de l’hôpital, ses personnels et les syndicats qui ont effectué des efforts considérables ces 3 dernières années pour réduire le déficit, et d’autre part par les parlementaires de La Réunion,
Malheureusement, ce travail collectif des acteur réunionnais a été balayé par la majorité parlementaire et le gouvernement qui, comme seule solution, ont proposé un énième rapport. Or, la Délégation aux Outre-mer de l’Assemblée nationale, avec notamment la participation de mon collègue David Lorion, vient de rendre un rapport sur la situation des CHU de la Guadeloupe et de La Réunion.
Pendant que nos salariés du CHU souffrent, que nos malades ne peuvent être reçus dans des conditions acceptable, que l’urgence est présente, je regrette à nouveau cette politique des annonces et des rapports. Plus de deux ans après l’installation du gouvernement d’Édouard Philippe, la santé des familles réunionnaises n’est toujours pas une priorité.”

Éricka BAREIGTS
Députée de La Réunion
Ancienne ministre des Outre-mer

Poster un Commentaire

avatar

Derniers de Courriers des lecteurs

WordPress Video Lightbox
Aller en Haut