Semaine nationale de prévention du diabète : mieux manger, mieux bouger, repérer la maladie

2 min de lecture

Le diabète est une maladie chronique fréquente sur l’île avec près de 10% de la population atteinte et traitée chaque année.

Cette forte prévalence de la maladie à La Réunion, associée trop souvent à des complications sévères pour les patients, représente un enjeu de santé publique persistant nécessitant la mobilisation de tous.

Du 23 au 30 septembre se tient la Semaine nationale de prévention du diabète. Différentes actions sont proposées aux Réunionnais au cours de cette semaine afin de les informer et de les sensibiliser aux bonnes attitudes à adopter pour prévenir la maladie : mieux manger, mieux bouger et repérer les facteurs de la maladie. Cet événement est l’occasion d’informer le grand public sur les facteurs de risques et sur les ressources existant pour prévenir le diabète.

Le diabète à La Réunion, une pathologie chronique et des risques de complications graves

Avec un nombre de malades 2 fois plus élevé qu’en métropole et une entrée dans la maladie plus précoce (moyenne d’âge des patients de 62 ans à La Réunion contre 67 ans au niveau national), La Réunion constitue un territoire particulièrement touché par cette maladie chronique.

Un taux de complications élevé est également observé sur l’île (insuffisance rénale, complications ophtalmologiques, amputations), dû à un diagnostic tardif (1 diabétique sur 3 ignore sa maladie).

• Le diabète concerne près de 80 000 Réunionnais soit près de 10%de la population

• La maladie concerne davantage les femmes et augmente avec l’âge:

⇨ 3personnes sur 10 sont diabétiques après 65 ans

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Paul : un homme chute d’un arbre rue Marius et Ary Leblond

Free Dom