Séminaire technique au Parc national de La Réunion : la conservation des espèces menacées à l’ordre du jour

2 min de lecture

Du 15 au 17 novembre 2021, le Parc national de La Réunion a accueilli une trentaine de participants au sein de leurs locaux, à la Plaine des Palmistes, à l’occasion d’un séminaire
technique organisé dans le cadre du projet européen Life BIODIV’OM. Ce séminaire s’est focalisé sur deux thématiques : les connaissances utiles à la conservation des espèces et la
lutte contre les espèces exotiques envahissantes.

Valorisation des premiers résultats obtenus dans le cadre du projet européen Life BIODIV’OM concernant l’acquisition de connaissances utiles à la conservation et la lutte
contre les espèces exotiques végétales et animales envahissantes sur les différents territoires.

Une trentaine de personnes ont participé au séminaire, en présentiel et en visio-conférence : les bénéficiaires du Life BIODIV’OM, des experts provenant de structures nationales comme les TAAF, le MNHN, l’OFB ou le CEFE-CNRS de Montpellier ainsi que des experts internationaux tels que Gérard RACAMORA de l’Université des Seychelles et Susana SAAVEDRA de Invasive Bird Management, INBINA, CEO.

Objectif :

Valorisation des premiers résultats obtenus dans le cadre du projet européen Life BIODIV’OM concernant l’acquisition de connaissances utiles à la conservation et la lutte
contre les espèces exotiques végétales et animales envahissantes sur les différents territoires.

Visite de terrain sur le Massif de la Roche-Ecrite par les agents du parc et de la SEOR et présentation des actions déployées dans le but de protéger le Tuit-tuit : mise en place des
chantiers participatifs et description des protocoles de dératisation

Echanges et partages entre experts nationaux et internationaux afin d’améliorer le déploiement d’actions de conservation et de gestion en faveur des espèces ultramarines
menacées.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Ile Maurice : importante explosion à Port Louis, dans le Registrar Building

Article suivant

Prix élevé des carburants : ces automobilistes réunionnais offrent des court-voiturages gratuits

Free Dom