Sensibilisation des élèves Réunionnais aux métiers de la mer dans le cadre des Journées TAAFiennes

5 min de lecture
4

Dans le cadre du nouveau dispositif académique « Journées TAAFiènne » et de « La Semaine de le Pêche et de l’Aquaculture Responsable », deux armateurs et les Terres Australes et Antarctiques françaises ont initié un partenariat ayant pour objectif de sensibiliser les élèves réunionnais à l’importance d’une gestion durable au sein d’une activité de pêche. Au programme, deux visites de navires ont été organisées. Ces actions auront permis de mettre en avant l’engagement des armements réunionnais en faveur du développement durable dans ces territoires et d’impliquer la nouvelle génération dans cette démarche. Visite et explications.

La 8ème édition de la Semaine de la Pêche et de l’Aquaculture Responsables organisée par les ONG Aquaculture Stewardship Council (ASC) et Marine Stewardship Council (MSC) était inscrite cette année, du 12 au 18 février 2024. A cette occasion, CAP BOURBON a ouvert ses portes aux élèves de Sixième du Collège Les Tamarins en zone REP+ à Saint-Pierre pour la visite d’un navire et la présentation des enjeux d’une pêche responsable et durable dans les eaux des TAAF.

Cet évènement a été organisé dans le cadre du nouveau dispositif pédagogique dénommé « Journées TAAFiennes », lancé cette année par l’administration supérieure des TAAF pour permettre aux élèves réunionnais de découvrir les territoires, les missions et les ressources des TAAF à travers des conférences, des interventions et des visites « hors les murs ».

Sous l’encadrement de leur enseignante d’Histoire-Géographie, Fanny PERSICO, les collégiens ont bénéficié auprès de l’équipe de CAP BOURBON d’une découverte concrète du monde de la pêche en deux temps :

 Visite du navire Cap Kersaint : Les élèves ont eu l’occasion de découvrir le vendredi 23 février 2024 le palangrier conçu pour la pêche à la légine, actuellement à quai au Port, devant les locaux de CAP BOURBON. Les élèves ont découvert l’entreprise, les conditions de travail et de vie à bord des marins qui partent pour des expéditions de trois mois. L’armateur leur a expliqué les enjeux et le contexte des métiers de la mer ainsi que l’engagement des armements réunionnais en faveur du développement durable dans les TAAF. Cette visite leur a permis d’échanger directement avec les marins dont le capitaine Franck Margolle qui s’est prêté aux questions des élèves. Son témoignage sur les conditions de pêche et la nécessaire préservation des ressources halieutiques à travers, notamment, le respect du rythme de reproduction des espèces a suscité un vif intérêt de la part des collégiens.

 Visite d’OCEANE PRODUCTION, l’unité de transformation de la légine : les collégiens ont ensuite découvert les différents métiers liés à la valorisation des produits de la mer guidés par Oumaïma Dawood Dodat, responsable de production et Idriss Népal, chef d’atelier. L’unité propose des prestations sur- mesure de transformation (découpe, parage, pelage, congélation, fumaison) et de conditionnement (ensachage, emballage, étiquetage, mise en barquette). Les membres de l’équipe ont été formés à La Réunion à ces différentes techniques de traitement des produits. Ces derniers sont travaillés dans le respects strict du cahier des charges des clients (armements à la pêche, grossistes, marques de distributeurs, poissonniers, restaurateurs.). Il a été question de traçabilité, d’homogénéité d’emballage de valorisation des co-produits et sous-produits issus de ses activités de pêche dans les ZEE des TAAF dans le cadre des projets de R&D. Et Tugdual Poirier, directeur de CAP BOURBON a pu décrire aux élèves les étapes qui ont permis la certification de l’écolabel MSC et l’agrément Nou la fé.

Ainsi armés de nouvelles connaissances et sensibilisés aux enjeux du développement durable à travers des exemples concrets et locaux, qui permettent de donner du sens à leurs enseignements, les élèves du collège Les Tamarins réaliseront un travail de restitution.

Ces initiatives illustrent l’engagement continu des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) et de leurs partenaires pour la sensibilisation des jeunes à la préservation de l’écosystème marin et à la promotion des métiers liés à la Mer voire même à leur futur choix de consommation.

À propos de :

Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont constituées de cinq districts : l’archipel Crozet, l’archipel Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam (ces trois districts constituant les Terres australes, ou districts austraux), la terre Adélie en Antarctique, et les îles Éparses. Ces dernières, rattachées aux TAAF depuis la loi du 21 février 2007, rassemblent dans le canal du Mozambique les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India, ainsi que Tromelin au nord de La Réunion. La zone économique exclusive (ZEE) associée, de 2,3 millions de km2 soit plus de 20 % du territoire maritime français, permet à la France d’être la deuxième puissance maritime mondiale.

Territoire sans population permanente ni élus, les TAAF sont placées sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur, qui y exerce l’intégralité de l’action publique. L’administration supérieure assure des missions de souveraineté, de soutien à la recherche scientifique et de préservation du patrimoine naturel. La multiplicité de ces missions, l’isolement des territoires, le maintien d’activités scientifiques en milieux extrêmes et isolés, demandent aux TAAF de mettre en place une chaîne logistique complexe, assurée notamment par leur navire ravitailleur, Le Marion Dufresne, et leur patrouilleur polaire brise-glace, L’Astrolabe.

A propos de CAP BOURBON

Entre Terre et Mer… CAP BOURBON est une société réunionnaise spécialisée dans la pêche à la légine et l’entreposage frigorifique. L’aventure CAP BOURBON commence en 1998 par l’association de deux structures familiales, unies par un même esprit novateur : l’armement familial Le Garrec – spécialisé dans la « grande pêche » en Atlantique et en Mer du Nord et pionnier dans le domaine des pêches lointaines -, et la SOPESUD – armateur réunionnais de palangriers pour la pêche au thon et à l’espadon. Implantée au Port à La Réunion, CAP BOURBON possède le palangrier congélateur : Cap Kersaint, navire dernière génération construit en 2016 à partir du retour d’expérience de son équipage. Soucieuse d’investir sur le long terme et d’asseoir son implantation locale, la société continue de développer ses activités et propose des prestations sur mesure d’entreposage frigorifique de denrées alimentaires surgelées. Elle dispose également d’un atelier de transformation pour conditionner et commercialiser les produits de la mer. CAP BOURBON c’est avant tout des femmes et des hommes animés par une même passion : la pêche à l’état pur !

4 Commentaires

  1. Sensibilisation des élèves faites par les taafs ???? Commencez à donner l exemple de ne plus boire à gogo lors de vos expéditions ça éviterait des accidents domestiques, de ne pas voler et ramener en missouk de la langouste par kilos de la legine et des étuis de cigarette où vous faites de la commercialisation arrivés à la réunion et que ce préfet ouvre un peu les yeux lors de ses rares visites aux îles !!!

    • La compréhension de ce que vous lisez n’est pas votre fort, si vous lisez
      « Sensibilisation des élèves Réunionnais aux métiers de la mer dans le cadre des Journées TAAFiennes » Les marmailles ont visité 2 bateaux de pêche qui n’ont rien à voir avec les TAAF,Vous accusez les agents de TAAF de boire à gogo, de voler des langoustes, légines en missouk et des cigarettes pour les revendre ici.
      Savez vous ce que font les agents des TAAF lors de leurs missions et où ils les font ? Non vous ne savez rien mais vous vous permettez de raconter n’importe quoi.

  2. Quel préfet ou connaît pas quel préfet je parle ??? Ou connaît bien y’a un préfet des TAAF !!! Et alors la vérité vous gêne quand ç est vrai qu’elle diffamation à ou même out famille dedans c pour ça ou réagit comme un concerné Pff

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Grave accident de circulation à St-Denis : Collision entre une voiture et un bus

Article suivant

Route de Cilaos/Pavillon – circulation rétablie suite éboulis​

Free Dom