Crédit photo : Elodie Hoarau

Septaine pour le personnel hospitalier: les explications et précision du CHU

4 min de lecture
3

« Le CHU de La Réunion demande au personnel hospitalier de ne pas respecter la septaine ». C’est une « fausse » information précise la direction du CHU et du GHER dans un communiqué diffusé ce dimanche 24 janvier.

« La note d’information élaborée par le CHU et le GHER, le mardi 19 janvier dernier, a pour objectif de clarifier la conduite à tenir face aux questionnements remontés par les services depuis la remise en place de la septaine par les autorités sanitaires. Cette note ne contrevient aucunement aux recommandations préfectorales : dans la mesure où le CHU tourne à pleine activité, avec des agents encore en congés, la quasi totalité des soignants, y compris ceux revenant de voyage, sont nécessaires à la continuité des soins », précise-t-elle.

« La Direction des Soins Infirmiers était en attente d’une note facilitant le travail du cadre pour imposer le retour du salarié nécessaire à la continuité des soins. »

« En effet, le principe de la septaine et dérogation à celle-ci impliquait pour être opérationnel que chaque cadre recense les agents indispensables à la continuité des soins, de retour de voyage, et donc potentiellement concernés par une septaine. La charge de travail que cela implique pour l’encadrement n’est pas acceptable. »

« Par conséquent, la note ne fait qu’inverser le principe de présence sur le lieu de travail suivant le planning habituel, et charge au soignant qui le souhaite de demander une dérogation. »

« Par ailleurs :

– la note permet également d’accorder des autorisations d’absence aux personnels non nécessaires à la continuité des soins, ce qui est conforme à l’esprit des mesures préfectorales ;

– enfin, il était utile de préciser le traitement des départs en formation, sans se limiter aux congrès, et limiter les formations en dehors du territoire à celles qui sont diplomantes ou strictement indispensables à la continuité des soins.

La position du CHU et du GHER est donc complétement en accord avec les mesures décidées par le Préfet et l’ARS : oui à une responsabilisation et recommandation à la septaine quand cela ne remet pas en question la continuité des services hospitaliers, qui doivent pouvoir faire face notamment en cas de reprise épidémique.

Le CHU réaffirme qu’il est l’établissement en première ligne dans la prise en charge des patients COVID depuis près d’un an (prise en charge des formes sévères du COVID, tests, équipes mobiles, et maintenant vaccination), qu’il a un rôle indispensable dans la prise en charge et la protection de la population Réunionnaise tout au long de cette crise, à la satisfaction de tous, et souhaite qu’une information juste et intègre soit diffusée sur son action. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



3 Commentaires



  1. Voila qui est cohérent. Aux infos une dame a été filmée racontant qu’en tant que personnel soignant elle ne doit pas faire de septaine et devait reprendre son travail des le lendemain . jai été effectivement surprise par ses propos.

  2. Ici le CHU c comme dans la série H qui passe sur la chaîne comédie …patient vue par le professeur strauche pour des douleurs au bras gauche est finalement de ce faire emputer de la jambe droite donc je m’avançerais pas sur les propos de leur direction

  3. En clair, l’hôpital nous montre que la septaine n’est pas obligatoire, puisqu’il revient au salarié de décider. Bel exemple qui n’effraiera pas les patients.

Free Dom
WordPress Video Lightbox