Service sanitaire obligatoire : 400 étudiants concernés entre 2018 et 2019

L’ARS Océan Indien et l’Académie de La Réunion se sont réunies ce 28 juin avec l’ensemble des acteurs du service sanitaire obligatoire pour tous les étudiants de la santé. Objectif : dresser le bilan des actions réalisées dans le cadre de ce dispositif. A priori, ce bilan est positif après une année de mise en œuvre. Mais ce fut également l’occasion de mettre en perspective la déclinaison du dispositif pour la prochaine rentrée.

Les actions de prévention et d’éducation à la santé réalisées auprès d’écoliers, de collégiens et de lycéens ont fait l’objet de présentations, sous forme de retours d’expériences par les étudiants, les référents pédagogiques des instituts de formation, l’UFR Santé, mais aussi d’un chef d’établissement et d’un référent de proximité des établissements d’accueil.

En effet, entre 2018 et 2019, le service sanitaire a concerné près de 400 étudiants en médecine, maïeutique et soins infirmiers.  350 d’entre eux sont à La Réunion (218 étudiants infirmiers de 2e année, 24 étudiantes sagefemmes de 4e année, 108 étudiants en médecine de 3e année) et  35 à Mayotte (35 étudiants infirmiers)

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Poster un Commentaire

avatar