Sex Education : notre coup de coeur série du mois de février 2020

Depuis quelques mois maintenant, Freedom.fr vous propose un nouveau rendez-vous mensuel. Tous les premiers samedis du mois, venez découvrir notre coup de coeur série. Après Peaky Blinders et This is Us, on a décidé de vous parler de Sex Education, dont la saison 2 est sortie en janvier sur Netflix. Et cette série britannique s’annonce plutôt surprenante car celle-ci traite des problèmes de sexualité avec beaucoup d’humour et de sérieux à la fois. On y suit Otis, un ado discret doté d’une mère sexologue, qui dispense des consultations sexuelles clandestines au sein de son lycée, avec l’aide de la rebelle Maeve, en échange de quelques billets.

Une série qui aborde les relations sans complexe

Dans Sex Education, il y a en a pour tout le monde, qu’on soit hétéro, gay, bisexuel, asexuel ou encore pansexuel. Et il n’est pas question de stigmatiser une orientation ou des pratiques sexuelles mais plutôt de normaliser chacune d’entre elles. La série promeut un message positif, qui veut qu’il n’y pas un bon chemin à emprunter. On pourrait même dire que Sex Education est d’avantage une série qui prône l’amour propre que portée sur le sexe. Chacun est différent et doit apprendre à se découvrir mais aussi s’accepter comme il est.

Une multitudes de sujets sont également abordées dans la série comme les MST, l’IVG, les premières expériences sexuelles, les agressions sexuelles ou encore la masturbation féminine et masculine à travers des cas concrets. La série prend le temps de parler de tous ces sujets importants, sans pour autant que cela en deviennent lourds et oppressants. L’objectif étant vraiment de faire déculpabiliser les jeunes qui la regardent.

Des personnages attachants

Sex Education repose dans un premier temps sur une amitié forte entre Otis , un hétéro vierge qui n’arrive pas à se masturber, et Eric, un jeune gay super marrant qui tente de s’assumer. Les deux personnages, qui forment un duo de loosers, se soutiennent quoi qu’il arrive. Et on doit avouer que le développement du personnage d’Eric le rend très attachant.

L’amitié des deux ados est mise à rude épreuve lorsque Maeve décide de monter sa petite affaire avec Otis, ce que l’on découvre avec beaucoup d’émotions. Maeve, c’est l’ado branchée un peu émo. Derrière son look de rebelle se cache une jeune femme qui tente de s’en sortir malgré le fait que sa mère soit une junkie et que son père l’ait abandonné. Et avec son franc-parler et son côté insolent, son personnage ne peut que plaire.

Enfin, un autre personnage vient donner à la série une dimension intéressante, il s’agit de celui de Gillian Anderson. Elle incarne Jean, la mère d’Otis mais aussi une sexothérapeute. Elle aborde le sexe avec beaucoup de légèreté, même avec son fils. Jean a vraiment un côté fascinant car c’est à la fois une maman poule et une femme libre.

Avec sa palette de personnages diversifiées, Sex Education a de quoi conquérir tous les coeurs. On vous laisse avec la bande-annonce de la série :

 Envoyer un email

Votre email:

Votre message:

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.