Signature d’un nouveau protocole Infirmier en Pratique Avancée au CHU de La Réunion

3 min de lecture
2

Dans sa volonté d’améliorer la prise en charge et le suivi des patients hospitalisés et ambulatoires, tout en garantissant une qualité de soin optimale, le CHU de La Réunion a signé, aujourd’hui, un nouveau protocole Infirmier en Pratique Avancée au sein du service d’oncologie et d’hématologie du CHU Sud Réunion.

Prévue par la loi de modernisation du système de santé de 2016, la pratique avancée pour la profession d’infirmier a été reconnue en France en 2018, par décret d’application. Elle se traduit par l’obtention d’un nouveau diplôme d’Etat reconnu au grade de master et délivré à l’issue de deux ans de formation.

Actuellement au nombre de deux au CHU de La Réunion, ces infirmiers en pratique avancée disposent de compétences élargies : ils sont en mesure de suivre les patients confiés par un médecin de l’équipe de soins, sur la base d’un protocole d’organisation qui précise les modalités de leur activité.

Des compétences élargies et reconnues

Ainsi, les Infirmiers en Pratique Avancée ont la responsabilité du suivi régulier des patients qu’ils examinent et de leurs pathologies. Ils ont également la possibilité de prescrire des examens complémentaires, de demander des actes de prévention et de suivi ou encore de prescrire, renouveler ou adapter, si nécessaire, certaines prescriptions médicales.

Afin de promouvoir l’accès aux soins pour les patients, d’améliorer la qualité des parcours de prise en charge, le CHU de La Réunion a signé, aujourd’hui, un nouveau protocole Infirmier en Pratique Avancée en oncologie. Ce protocole, signé pour une durée d’un an reconductible, formalise les modalités d’accompagnement ambulatoire des patients d’oncologie sous thérapie anticancéreuse orale par l’infirmière en pratique avancée en collaboration avec les oncologues du service. Le médecin responsable de ce suivi détermine, en amont, les patients pour lesquels un suivi par un IPA est possible et nécessaire.
Le consentement du patient est également obligatoire avant toute prise en charge.

Le CHU de La Réunion se félicite de la signature de ce protocole marquant une nouvelle étape dans sa volonté de développement des IPA, axe de travail majeur du projet médico-soignant, afin de moderniser et d’améliorer encore davantage sa qualité de service et de prise en charge.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Louis : un prédateur sexuel piégé par le faux compte Facebook d’une adolescente

Article suivant

St-Louis : son appartement a brûlé, le CCAS lui envoie des produits périmés; La mairie réagit !

Free Dom