Situation du CHU : le MPTU souhaite « une gouvernance responsable, respectueuse et transparente »

1 min de lecture
4

Dans une vidéo postée sur sa page Facebook, Michel Vergoz dénonce un problème survenu au GHER (Centre Hospitalier Est Réunion ) de Saint-Benoit qui dépend du CHU de la Répunion dirigé par Lionel Calenge. Selon Michel Vergoz, « en plein cyclone Belal, le GHER s’est retrouvé privé d’électricité. Sur les trois groupes électrogènes dont dispose l’établissement de santé, seul un groupe a fonctionné. ce qui a posé un gros problème de climatisation pour les malades. De même, il n’y avait plus d’eau à l’hôpital dont la direction avait pensé à un certain moment d’évacuer les 130 malades ». Michel Vergoz tire la sonnette d’alarme sur la situaton du GHER dans cette vidéo. Par ailleurs, concernant « la situation financière préoccupante du CHU », le MPTU donne également son avis.

Voici le communiqué de presse du Mouvement Politique Trait-d’Union (MPTU) présidé par Michel Vergoz, maire de Sainte-Rose et conseiller régional :

« Le CHU de la Réunion cristallise, depuis plusieurs mois, beaucoup d’attention sur des problèmes budgétaires et financiers autour d’un déficit avéré de 50 millions d’euros et d’une dette sociale de plus de 30 millions d’euros, non maîtrisée.
Devant la situation préoccupante du CHU, fleuron du Groupement Hospitalier de
Territoire (GHT), le Mouvement Politique Trait-d’Union (MPTU) :
• Se FÉLICITE du déblocage par le Gouvernement, en urgence, d’une aide exceptionnelle à la trésorerie du CHU, de 40 millions d’euros.
• DEMANDE que soit arrêtée rapidement la progressivité , ou pas, du règlement du montant du coefficient géographique pour 2024, afin d’assurer de la visibilité dans la réalisation des prévisions budgétaires à venir.
• APPELLE enfin, à ce que la mission de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS), prévue, soit diligentée, sans délais, afin de couper court à toutes les rumeurs et autres polémiques mais aussi, faire la lumière sur l’impact des 1.000 embauches du CHU sur son déficit budgétaire et sur la capacité de la structure à assumer une dette sociale non maîtrisée.
Le MPTU appelle la nécessité pour le CHU d’assurer une GOUVERNANCE RESPONSABLE, RESPECTUEUSE et TRANSPARENTE afin de garantir à cette précieuse structure, sa juste place dans un PROJET PARTAGÉ avec tous les membres du GHT que sont le CHU, le CHOR, le GHER, L’EPSMR et le PSY-SUD ».

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

4 Commentaires

  1. Le grand manitou décide, ces sbirs sont a son chevet mais pas au chevet des patients ! Abattoir aux urgences , durée d’attente pour sauver un vivant malade ou accidenté .Ou ils sont opérationnelle c’est pour les gus bourrés et zamales .

  2. A la réunion on ne vit pas on survie, avec les factures de EDF qui à encore augmenté, les courses qui augmentent en flèche, de toute façon les créoles de classe moyenne ou les pauvres n’arrive plus à acheter, et les magasins sont moins fréquentés qu’avant, quand ont voient comment grimpe les prix !!! alors on se posent des questions !! bientôt très bientôt les gens vont voler pour vivre , et c’est ça l’avenir de notre pauvre réunion. Pendant ce temps ont dépenses des millions pour envoyer des élus et leurs familles au salon à Paris alors qu’on pourrait sélectionner que les personnes vraiment indispensables à cette expo, du gaspillage d’argent public, et dire que le gouvernement va serrer la vis aux personnes malades avec ALD sur les médicaments. Quelle honte !!! à présent c’est les malades , les handicapés , les vieillards qui vont payer leurs déficits.RV aux prochaines élections.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Saint-Pierre : accueil de loisirs vacances Mars 2024

Article suivant

Rishofé Akoustik Kréol à la Cité des Arts: un pique-nique culturel géant

Free Dom