Snoop Dogg : sa rouleuse personnelle révèle l’incroyable consommation de joints de l’artiste

2 min de lecture
4

Il est de notoriété publique que l’artiste Snoop Dogg est un très gros consommateur de cannabis.

Une rumeur raconte même qu’il confie toujours ses mots de passe à ses petites nièces avant de fumer de l’herbe afin qu’elles puissent lui rappeler les mots de passe quand il a fini.

Il a même une personne pour lui préparer ses joints.

Dans une interview donnée au « Howard Stern Show » en octobre 2019 Snoop Dogg avait expliqué qu’il fumait trop pour le faire lui-même.

« Je n’ai pas le temps. Le mec les roule et les mets dans un paquet. Son timing est impeccable ! C’est son J-O-B, son métier. Sur son CV, il peut écrire qu’il est rouleur professionnel. Si tu es doué pour quelque chose dont j’ai besoin, je t’embauche, c’est aussi simple que ça. »

Un travail plutôt lucratif puisque sa rouleuse a annoncé être payée plus de 50 000 dollars par an.

Ranagade PerRana, la rouleuse actuelle, s’est livrée au micro de l’émission de radio australienne « The Kyle and Jackie O Show ».

Entre 75 et 150 joints par jour

D’après elle, Snoop ne part jamais sans avoir au minimum un joint sur lui.

« Depuis que j’ai été embauché, j’ai dû rouler plus de 450 000 joints. Je fais environ une demi-livre par jour, soit 75 à 150 joints. »

La jeune femme a aussi livré une anecdote amusante quant à son recrutement : « Je me suis présentée au rendez-vous, ils m’ont fait rouler, et m’ont dit que j’étais géniale. […] Ils m’ont dit de revenir le lendemain pour un « roll-off » avec d’autres personnes. Il y avait un ingénieur du son de Snoop, et un rouleur de cigares vénézuéliens. Et je les ai fumés, c’est le moins qu’on puisse dire ! »

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Halloween : vente d’alcool interdite chez Carrefour

Article suivant

Inauguration d’un nouvel équipement de service public à Barrage

Free Dom