SPL Estival : la Chambre régionale des comptes confirme « les dérives financières » et pointe des dettes de 3,2 millions d’euros

13 min de lecture
77

Un « Ti Kozman » un peu spécial car exclusivement consacré au rapport de la Chambre régionale des comptes sur la gestion de la SPL Estival.

Il s’agit d’un rapport d’observations provisoires de la Chambre régionale des comptes. Il porte sur les exercices de 2018 à 2023. Le rapport a été délibéré par la CRC le 12 mars dernier, et adressé, dans le courant de la première semaine du mois d’avril, aux personnes concernées (ex directeur de la SPL Estival depuis 2018, ex Pdg, actuel président et membres du conseil d’administration).

Qui dit rapport provisoire, dit mise en place d’une procédure contradictoire pour les représentants légaux de la SPL Estival ; Lesquels disposent, à compter de la date de réception dudit document, d’un délai d’un mois, voire un peu plus, pour présenter leurs observations. Ces personnes pourront soit sous forme dématérialisée (par mail), soit sous forme orale (auditions), directement sur place, rue Alexis de Villeneuve, au siège de la juridiction financière (la Chambre régionale des comptes), faire part de leurs remarques et présenter des pièces pouvant justifier leurs dires.

 

Comme le précise le directeur de la CRC Nicolas Péhau dans sa lettre envoyée aux représentants légaux de la SPL Estival, « à défaut de demande d’audition et de réponse écrite aux observations provisoires, celles-ci pourront être définitivement, en l’état sous réserve des modifications que pourraient appeler les réponses des autres destinataires ». De même, durant ce délai d’un mois, les destinataires du rapport pourraient demander au greffe de la Chambre (sur rendez-vous) de pouvoir consulter les pièces du dossier sur lesquelles sont fondées les observations pour l’instant provisoires, soit plus d’une trentaine de pièces.

Un rapport de 64 pages qui pointe plusieurs dysfonctionnements dans la gestion de la SPL Estival et « une absence de contrôle » de la part de l’actionnaire principal

Comme le rappelle à chaque page du rapport la formule consacrée, il s’agit «d’un document confidentiel en cours de contradiction ». Le directeur de la CRC tient d’ailleurs à rappeler aux destinataires que «ce document revêt un caractère confidentiel qu’il vous appartient de protéger ». Comme vous pouvez le constater, j’ai pu me procurer un exemplaire de ce rapport provisoire. Compte-tenu de son caractère confidentiel, je ne vais pas vous le révéler dans les moindres détails mais, à première vue, tout ce qui est écrit dans ce rapport est déjà connu pour avoir été mis sur la place publique via les révélations faites l’année dernière par la presse locale, plus précisément par Le Quotidien de la Réunion et plus précisément par mon confrère Edouard Marchal.

L’intérêt de ce rapport provisoire (j’insiste), c’est qu’il va en profondeur en s’appuyant sur des documents comptables et autres, sans doute parce que les « gendarmes des collectivités locales » que sont les magistrats de la Chambre régionale des comptes disposent de moyens qui ne sont pas les mêmes que ceux d’un cabinet d’audit privé. Je vais me limiter aux grandes lignes de ce rapport de la CRC, mais avant tout, petit rappel du contexte tel qu’il est précisé dans la note de synthèse de la CRC. Rappelons que Ludovic Alamélou, ancien conseiller municipal de Bras-Panon et conseiller communautaire de la Cirest, a été nommé Pdg de la Sem Estival en 2020, que sur initiative de la Cirest, mais sans l’aval de la municipalité de Saint-André, la Sem a été transformée en SPL en février 2022, financée à hauteur de 95% par la Cirest. Voir document ci-dessous :

La CRC note « un défaut de contrôle » de la SPL concernant sa transformation et la concentration des pouvoirs de direction ainsi « qu’une dérive financière détectée tardivement » qui fait que la société a été placée en redressement judiciaire en août 2023 avec un prolongement de 6 mois prononcé par le tribunal de commerce de Saint-Denis en février 2024.

« La décision de transformation de la Sem en SPL fait suite à un audit engagé par la Cirest sous l’ancienne mandature. Lors de l’Assemblée générale extraordinaire (AGO) du 12 novembre 2020, le président de la Cirest (ndlr : Patrice Selly) a informé les actionnaires du choix de la collectivité pour un changement du mode de gestion des transports et de la transformation de la Sem en SPL », écrit la CRC qui reprend les termes employés à l’époque par Patrice Selly pour justifier ce choix de transformation, à savoir « afin d’avoir une meilleure lisibilité sur son fonctionnement et notamment sur sa gouvernance ».

Le président de la Cirest qui indiquait au cours de cette même assemblée du 12 novembre 2020 que « des discussions seront prochainement engagées avec la Région Réunion pour une éventuelle participation de celle-ci au capital de cette nouvelle structure puisqu’elle dispose de la compétence en matière de transports et de déplacements ». Sauf que jusqu’à présent, la Région ne participe toujours pas au financement de la SPL Estival, comme il était prévu à hauteur de 5%.

Rappelons également que depuis les révélations faites par la presse sur les « dérives financières » de la SPL Estival, Joé Bédier, maire de Saint-André a déposé plainte, le 13 septembre 2023, pour «détournement de fonds publics » et « complicité de ce délit ». Une Plainte déposée contre X auprès de la Procureure de la République de Saint-Denis. Une plainte qui, sans le dire, vise évidemment le Pdg en poste à cette période, c’est-à-dire Ludovic Alamélou, mais aussi le président de la Cirest, Patrice Selly.

« Une gouvernance défaillante »

La CRC note d’ailleurs qu’en dépit des engagements pris par le président de la Cirest au moment de la transformation de la Sem en SPL, « un défaut de contrôle » sur la gestion de ladite société. Elle note aussi que « la transformation de la Sem en SPL s’est effectuée à l’initiative de la Cirest mais sans recueillir l’approbation formelle de la Région Réunion, unique autre actionnaire public, qui n’a pas délibéré ou donné son accord express sur cette transformation et n’était pas représenté lors de l’AGE approuvant les modifications statutaires ».

Le président de la Cirest avait beaucoup insisté sur « le besoin de plus de transparence et de contrôle à la fois dans l’exécution de la DSP (Délégation de Service Public) et dans le fonctionnement de la société » qui était selon lui « la principale raison de cette transformation ». Lors du conseil d’administration du 1er avril 2021 (et ce n’est pas un poisson !), le président de la Cirest faisait notamment état de son « incompréhension des statuts de la Sem, de l’opacité de ce mode d’organisation, d’une organisation anarchique de la société et, enfin, d’un besoin de transparence ». La CRC note que « ce besoin d’un contrôle accru a été une nouvelle fois rappelé par le président de la Cirest lors du premier CA de la SPL, le 4 mars 2022, en l’absence d’une part des élus de la commune de Saint-André qui n’ont pas souhaité rejoindre le processus de transformation en SPL et, d’autre part, du représentant de la Région Réunion car cette dernière n’a pas émis la volonté de les accompagner sur la voie de la transformation ».

La CRC observe que « le transport scolaire est le grand absent de l’objet social de la SPL » qui préfère mobiliser des moyens non négligeables pour accompagner la Cirest dans la gestion au quotidien de cette compétence. « Des moyens importants humains sont consacrés à cette mission mais le compte d’exploitation prévisionnel de la concession in house ne distingue pas cette prestation de celle des transports urbains et donc manque de transparence. La SPL ne dispose pas d’une comptabilité analytique permettant d’identifier les coûts », souligne la Chambre dans son rapport provisoire. La CRC pointe des défaillances à ce niveau, notamment dans la gestion des personnels délégués aux transports (les ATS).

Elle pointe « une gouvernance défaillante » en mettant le doigt sur le cumul des fonctions de président et de directeur général au bénéfice de Ludovic Alamélou. Joé Bédier, administrateur de la Cirest, s’est déclaré défavorable à ce changement de mode de direction. Patrice Selly avait déclaré « accorder toute sa confiance à Ludovic Alamélou » tout en promettant de « veiller attentivement à ce que les fonds publics soient utilisés à bon escient ». Le rapport détaille ensuite le salaire du Pdg et les augmentations survenues entre 2020 jusqu’à sa révocation en juillet 2023, sans compter les avantages (téléphone, voiture, ordinateur…).

« Une dérive financière détectée tardivement d’où le placement de la SPL en redressement judiciaire »

La Chambre observe que l’assemblée délibérante de la Cirest « n’a jamais eu connaissance, par l’intermédiaire de ses représentants au CA, de la situation de la SPL Estival ».

Par « gouvernance défaillante », la CRC relève « un manque de contrôle » quasiment à tous les niveaux, y compris dans la promotion professionnelle avec augmentation de salaire de certains employés et plusieurs avenants accordés à la discrétion du Pdg. « Des dispositifs de contrôle interne insuffisant », note la CRC, pour les embauches, pour les augmentations de salaires mais également pour les marchés publics. La Chambre observe que « dès son arrivée, en août 2023, la nouvelle directrice générale (ndlr : Claude-Anne Cambronne) a engagé un processus visant à mettre en place des dispositifs de contrôle interne ». A ce titre, la CRC recommande de soumettre, dès à présent, l’ensemble des achats de la SPL Estival au code de la commande publique.

Patrice Selly, président de la Cirest et président du conseil d’administration de la SPL Estival. La CRC préconise une réduction de la masse salariale pour sortir les comptes de la société du rouge.

La CRC note « un déficit d’exploitation dès 2021 » ainsi que « des prévisions budgétaires insincères » ou encore « les incohérences du budget prévisionnel ». Observation de la Chambre : « le budget prévisionnel s’appuie en partie sur un compte d’exploitation prévisionnel de la concession in house 2023-2031 lui-même insincère ». La Chambre a aussi relevé de « nombreuses distorsions entre les coûts salariaux réels et les évaluations dans le CEP ».

La CRC note que « la SPL ne dispose pas en interne de compétences pointues dans certains domaines et qu’elle est très dépendante du cabinet d’expertise comptable… Face à la dégradation de la situation financière, l’expert-comptable n’a jamais adressé d’alerte à la SPL…  alors que le code de commerce prévoit une procédure d’alerte qui consiste pour le cabinet d’expert-comptable à informer les dirigeants des entreprises des faits de nature à compromettre la continuité de l’exploitation qu’il a relevées à l’occasion de l’exercice de sa mission ».

Pour revenir aux ressources humaines, la CRC observe « une gestion dispendieuse dépourvue de lisibilité » ainsi que « la non présentation de décisions à conséquences financières au conseil d’administration ».

Je vous passe les détails sur embauches des copains (dont un qui a obtenu un CDI à la SPL Estival tout en étant co-gérant de plusieurs sociétés privées dans la sécurité, la boulangerie et pâtisserie) ; Les évolutions salariales fulgurantes de certains agents, y compris des cadres (je ne vais pas vous dévoiler les noms pour le moment étant donné le caractère confidentiel du rapport provisoire, mais les personnes concernées se reconnaîtront, leurs collègues aussi d’ailleurs) ; Je vous passe également les détails sur les primes, indemnités et compléments de salaire « sans fondement » selon la CRC, « l’achat » du silence de certains agents syndicalistes de la boutique dont les pattes ont été bien « graissées » par la direction .

La SPL Estival a « sponsorisé » la foire agricole de Bras-Panon en 2022 : 4 800 euros

La Chambre pointe « des mauvais choix de gestion à des errements contestables » ainsi que « des prestations douteuses réglées directement par le Pdg de la SPL Estival ». Les magistrats de la CRC sont toujours en attente des factures concernant des chèques établis pour des achats ou des travaux qui n’ont jamais été justifiés, soit un montant global de près de 700 000 € payés en grande partie directement par chèques.

La Chambre cible « les choix coûteux » de la direction de la SPL. Par exemple, les locaux de la Rivière-des-Roches, payés durant plus de 2 ans (de février 2021 à juillet 2023) sans être occupés (plus de 4 200 € de loyer mensuel), soit 113 412 € sur les deux ans. Il y en aurait également à redire sur la location du dépôt de Paniandy à Bras-Panon…

La Chambre a observé en 2022 l’apparition d’une ligne jusque-là inexistante intitulée « dons et sponsors » dans la comptabilité de la SPL. Des dons et sponsors pour un montant total de 16 663 €. Les principaux bénéficiaires sont l’association Breed Dog (3 000 €), l’association Oxygène Run (2 000 €), l’association APPSE (2 000 €), la commune de Bras-Panon ( 4 800 €, convention de partenariat sponsoring pour la foire agricole) et Booking Réunion Island (4 000 €, sponsoring du concert Kartel urban Live de septembre 2022).

Fin de l’année dernière, les élus de l’Est avaient été interpelés par les syndicats sur ce dossier lors de la grève déclenchée par l’intersyndicale

Enfin, la CRC pointe la mise en place de navettes gratuites Estival pour les communes. Des navettes mises en place durant certaines manifestations dans les communes de la Cirest parmi lesquelles Saint-Benoit, Bras-Panon (foire agricole), Salazie (fête chouchou)… La Chambre écrit que « la question des navettes occasionnelles et événementielles au bénéfice des communes figure parmi les thèmes abordés lors des réunions hebdomadaires entre la SPL et la Cirest ». Elle rappelle que « toutes les prestations réalisées par la SPL doivent être contractualisées et être effectuées au bénéfice de ses actionnaires. La SPL Estival n’est pas un service annexe des communes ; Elle n’avait pas à réaliser de prestations gratuites en dehors de tout cadre conventionnel ».

Je n’en dirai pas plus pour aujourd’hui. La CRC va finaliser d’ici à environ 1 mois ou 2 son rapport définitif. Elle décidera en fonction des éléments obtenus si elle saisit ou non le parquet de Saint-Denis, comme ce fut le cas pour les emplois dit du cabinet de Didier Robert à la Région. Le procès ayant eu lieu il y a deux semaines.

Ludovic Alamélou, ex Pdg de la SPL Estival. Pour l’instant, il semble assumer seul la situation financière dégradée de la société. Mais gardera-t-il toujours cette posture en cas d’ouverture enquête judiciaire ou décidera-t-il de « balancer » les élus qui lui ont envoyé nombre de personnes à embaucher au sein de la SPL, des embauches de complaisance pour ne pas dire politiques ?

La question est de savoir si le Parquet décidera par la suite de l’ouverture d’une enquête préliminaire sur la base des éléments dont il dispose déjà, via aussi bien le rapport de la CRC et la plainte de Joé Bédier, en septembre 2023. Si tel est le cas, s’ensuivra alors une enquête judiciaire avec toutes les étapes y afférentes : perquisitions, auditions…

Au-delà de l’ex Pdg Ludovic Alamélou, qui lui sera obligatoirement concerné par une enquête – si enquête il y a étant donné son statut de Pdg au moment des faits – reste à savoir qui seront les élus convoqués pour être entendus et quel aura été leur rôle dans la situation financière dégradée de la SPL Estival. L’année dernière, dans Le Quotidien de la Réunion, l’on se rappelle que le maire de Bras-Panon avait juré ne rien à voir avec les affaires de Kartel Prod et la SPL Estival pour le concert de septembre 2023. Le rapport de la CRC fait pourtant état d’un sponsoring de la SPL Estival à la foire de Bras-Panon. A quel titre ? S’il y a ouverture d’une enquête judiciaire, le maire Jeannick Atchapa aura tout loisirs d’apporter les explications aux enquêteurs. Tout comme Patrice Selly, maire de Saint-Benoit, sur le « contrôle tardif » de la gestion de la SPL relevé par la CRC.

Mais nous ne sommes pas encore au stade judiciaire de ce dossier. Tout dépendra du parquet, une fois que le rapport définitif de la Chambre régionale des comptes aura été bouclé. Wait and see ! Pour l’heure, le président du conseil d’administration de la SPL Estival et le nouveau directeur recruté en février s’attèlent à sortir du rouge les comptes la SPL Estival. Mais il n’empêche que, avant les municipales de 2026, ce dossier demeurera comme un caillou dans la chaussure de certains maires de l’Est tant que le rapport définitif de la CRC n’aura pas été finalisé et tant que la Procureure de la République n’aura pas pris sa décision quant à la suite à donner à cette affaire de mauvaise gestion de l’argent des contribuables.

Y.M.

([email protected])

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

77 Commentaires

    • Bonjour .
      Tout tourne autour d’un point( indemnités )
      Ce personnage prend tout les poste à fortes indemnisations , il veut qu’on soit tous conformistes en vers lui cas contraire il vous voire comme un opposant et il déclenche opération PURGE.
      pour conclure un grand homme de St Benoît à martelé donc son vivant.
      NOUS ÉLUS ONT EN PROFITE DU SYSTÈME , MAI SI ONT ABUSSE DU SYSTÈME LE PEUPLES SE RETOURNERA CONTRE NOUS .
      Il savait de quoi ils en s’agissait .
      Conclusion ces élus doivent payer les frais le seule jugement sera nous électeurs en 2026 les bénédictins confondu ont compris qu’ils ce sont trompé
      Aussi les tribunaux compétente feront
      Leurs travails , ce qui fera doublé sanction

      • Depuis 2020, c’est la réorganisation, depuis 2020, c’est le remaniement, depuis 2020, c’est la purge! Les agents, les élus, le cabinet! En mairie, à la SPL, à la Cirest! Partout, c’est INSTABLE! Les arrêts maladie et les accidents de travail augmentent et le CDG le signale pas au Procureur!
        En parallèle, ça détourne, ça fait des scandales, ça fait des erreurs (produit fourmis dans une école maternelle!).
        On a choisi Selly parce que c’est un avocat et il nous la fait à l’envers!
        C’est Monsieur, j’ai toujours raison! Il sait tout, peut tout (pouvoir absolu) et ne se remettra jamais en question. C’est dommage parce que nous avons cru en lui!

  1. La DGS de Saint Benoît, administratrice territoriale, avait mis son véto quant à l’utilisation des navettes de la SPL pour tous les 14 juillet et pour les fêtes de fin d’année. Mais le maire ne voulait rien entendre. La DGA, devenue DGS depuis octobre 2023 faisait le forcing pour que les navettes soient mises en place. Elle disait que la DGS ne connaissait rien et qu’il fallait la remplacer. C’est la DGA qui a organisé la venue de Réma et fait défoncer les murs du stade Allane. En récompense pour sa grande loyauté, elle a été nommée DGS, après l’éviction de la DGS diplômée, alors qu’elle a une licence de science de l’éducation et aucun concours. La CRC peut vérifier à l’Université de la Réunion, elle n’a pas d’autres diplômes. Et pourtant, beaucoup de diplômés, avec concours ont postulé pour être DGS. Ils ont gardé la marionnette qui dira oui, à tout. Le pire reste à venir à la mairie, la SPL bis…

  2. voilà à quoi servent nos impôts. félicitations à mr Bédier pour s’être désolidarisé des autres maires de la CIREST. que la CRC épingle tous ces élus qui n’ont pas su défendre les intérêts de la population. profitez bien de vos dernières années de mandats, car un renouvellement s’impose dans ces différentes communes. y tire toujours sur le plus petit, mais nena un jour y appelle demain

  3. Selly le donneur de leçons plus propre que propre aurait les fesses sales??A saint benoit tout le monde en parle et un profond sentiment de dégoût et de honte ressort de la discussion.A un moment où la vie est dure on se rend compte qu ils se sont servi dans les caisses de la spl estival alors que c est notre argent.Patrice tu me dégoûtes profondément. Ce n est pas en virant shekmera et qui sais je d autre que tu vas nous faire avaler des couleuvres .La chambre régionale des comptes ne s appuie pas sur du ladi lafé que je sache.Comme beaucoup de bénédictins j ai été berné par un avocat soit disant intègre mais plus jamais je ne te ferais confiance

    • Maintenant je comprends qu’il a viré Jérémy Sheikmeera. Selly le tient pour responsable. Il ne sait pas assumer. C’est toujours la faute des autres. Mais un directeur de Cabinet n’a pas pour vocation de contrôler une SPL. C’est bien à la Cirest, par le DGS et par le Président que le contrôle doit se faire. Maintenant, on comprend les coups de bois reçus par le DGS au restaurant! Selly doit se remettre en question. C’est ce qu’on appelle l’auto-critique. Sartre disait, l’enfer c’est les autres. Mais à un moment, il faut prendre ses responsabilités et assumer!
      On pensait que Selly était un homme intègre, avocat donc respectueux des lois, un homme de gauche au service des plus démunis. Mais il n’en est rien! Il a oublié d’où il vient et snobé les plus petits. Qui prend le bus? Les plus pauvres et les plus démunis et c’est là où ils auraient dérobé (présomption d’innocence oblige). Avec Selly, on n’a pas le droit à la défense mais nous, nous lui accorderons ce droit. Défendez-vous, Maître! « C’est pas mwin, c’est li »…

  4. Pas besoin d être un grand intellectuel pour comprendre ce qui se passe. Les mêmes noms reviennent
    SELLY,ATCHAPA,ALLAMELOU.
    La chambre régionale des comptes s appuie sur des faits et il ressort qu il y a 700 000 € dans la nature.
    et dire qu il y a encore des imbéciles qui sont prêt à voter pour ces gens

  5. Selly acheté le silence d allamelou actuellement.il monnaye le gars pour ne pas parler et l argent est apporter par un employé de la spl .
    Allamelou croit que selly va l employé lui et sa femme il le.dit si c est pas vrai selly porte plainte .

    • SELLY. I achète aussi la population saint Benoît avec nout l’argent zimpot arête avec ça, fait le fête tous les samedis la fête la moque
      ARÊTE augmente zimpot enlèvements ordures ménagères
      Arête, bras panon lo maire i fait pas rien rien projet Gonthier le en place, Alamelou la pas donné pass vanille ça un coup monté en le gars le aussi couillon pou croire que je population panonaise i gaube tout ça

      • La tripe, i soutient la panse!
        Allamelou, Atchapa, Selly et Sheikmeera seront toujours soudés. Si un tombe, il entraîne les autres dans sa chute. Il y a des élus de Saint Benoit qui sont concernés par la SPL et ils font semblant de se quereller pour brouiller les pistes…

  6. Merci à Montrouge pour le journalisme d’investigation. Merci à Freedom de dire la vérité. Les Bénédictins ont besoin de savoir ce qui est fait de l’argent des impôts. Le directeur de cabinet faisait son travail et a été viré à cause de ce rapport gênant. Des élus de la majorité vont être éjectés dans les jours qui viennent. Un a perdu son emploi à la Région, Bello n’a pas reconduit son CDD. Selly va se séparer de son premier et deuxième adjoint. Avez-vous déjà vu ça? Lé grave oui!

  7. M. Shekmeera est prié de sortir de ce fil de discussion svp
    Shekmeeira, le mec le plus détesté de l’Est a tous ces soutiens ?
    Ce gars a toujours été incompétent et aujourd’hui avec l’aide des journalistes, il cherche à s’acheter une image.. ah la politique…

    • Personne ne connait Sheikmeera dans l’Est. Par contre, celui que toute la Réunion i connaît, c’est Selly et ses affaires : produit fourmi dans l’école Beaufonds, la SPL Estival, les employés dénigrés de la mairie… C’est le directeur de cabinet, la mette produit fourmi dans l’école? Parce que, li peut être accusé de toute zaffaire. Quand Selly i aime pas in moune, li accuse de tous les maux. Li aime pu Sheikmeera donc à li l’autèr! Si li aime, i peut fé toute la merde, li aime encore plus! Na longtemps la balance la justice la fini chaviré ek boug’ là! Li lé injuste et ingrat!
      Quand li aime la droite, c’est la gauche, l’autèr! Li oublie que c’est la gauche de Fruteau que la mèt à li en lèr!

  8. la brigade financière devrait éplucher les comptes bancaires d’Alamelou, de selly, vérifier leurs biens avant et à mi-mandat, épluchez les comptes des enfants et épouses car forcément ça bascule sur eux les biens en cas de pépins, les assurances vie, et comptes placés. après vous savez mange l’argent la pas zot, maladie i attende à zot au tournant et cet argent détourné ne SUFFIT PAS pour les soigner. prie Shiva en attendant ….

    • Comment selly y gagne finance son mariage à Maurice ? En plus y amène toute sa clique l’hôtel payé et la pa fini la payé le voyage plus l’hôtel pou certains élus et son maîtresse avec quel l’argent ? En juillet monsieur le maire y sa va marier en cachette la Réunion trop bas pou li
      Odile y sice à li sou biro sa même la gagne acheter Mercedes neuve, tacon, le Valentine connasse y connais rienk plere avec selly et issa i serve à rien Son boug y réparé l’auto la maire Comment zot y expliqué ça?

  9. Pour les 700000 euros évaporés il faudrait peut-être enquêter sur la construction de certaines maisons, c’est pas possible qu’une personne puisque construire plusieurs maisons en 3 ans. Il sait bien comment contourner la loi, je construit au nom de mes parents, de ma femme…. J’espère bien que la justice fera son travail.

  10. Selly croit qu en virant tout le monde il va s en sortir.il envoie ses elus au casse pipe à sa place
    Issa battu aux législatives
    Vital battu aux sénatoriales
    issa 1 er adjoint viré de la région
    Mariaye 2 ème adjointe au pôle emploi
    Shekmera viré de la cirest
    pour cazal ce n est qu une histoire de temps.
    il va peut-être virer les employés de chambre régionale des comptes à ce rythme

    • Il va virer les agents de la CRC et ceux du Procureur!
      Il vire déjà les agents de la commune (DGS, DGA, Directeur), il vire ses élus (1er, 2ème, 3ème, 4ème adjoint, il vire son Cabinet. Il y a 300 à 500 arrêts maladie sur 1100 agents!
      Qui a déjà vu une situation comme celle-là?
      Bientôt, il va virer les Bénédictins de Saint Benoît, si on ne vote pas pour lui!

    • La foire bras panon le gratuit oui ou non pou panonnais
      Parceque n’a zot dalon i gagne pas rentrer
      Atchapa son canard le noir pour 2026
      SELLY son canard le vert en 2026

      La population rouvre et zie allons donné zot un le…n en 2026

      • L équipe vol dans tas carnad laqué……
        Jeremy…..???? Ou vole????
        Emprofiteur. Voleurs……
        A ou philogene vraiment un phénomène….
        Arête volé aussi…..
        Oussa ou habite….
        Saint denis ??? Moufia????
        A bon recrute un moucate pou licencié domoune dans l eT????

  11. si les personnes ont des photos de ses maisons, où il prend les matériaux de construction, donne le grain pou moudre, n’a okip lo pé ek PNF – envoyer le gars à freedom, au TGI. il faut dénoncer tout ces élus corrompus si c’est le cas

    • A la cirest Première fois..nena 3 personne embauche au cabinet pou fe rien ke la merde ….
      Bougue saint denis pou emprofite dessus domoune saint andre….par mois 4600 €… et jamais présent à la cirest…le chef cabinet…à koi i serve?????
      Arête volé……
      Vivement 20z6……fatigué avec un l équipe voleurs comme ca…
      Les autres maires cossa zot i attende????

  12. Issa nou vé pas, à ou i veut la place Selly. crois nou woi pas out manège. entre nous, la manière ou lé, dis pas bonjour do moune pauvre, ou dent i raye lo sol, ou lé vantard, out sourire forcé, pas besoin croire une voix ou sa ramasser avec nout collectif. nou fini causer car oussa oulé nou vote pas, nout toute collectif

  13. Selly les 3 kaz où la fait construire rivière des roches c’est avec l’argent SPL estivale ou l’argent des contribuables bénédictins ou bénédictines, Alamélou y roule en tte impunité en gros 4×4 comme JR Ewing dans Dallas et en plus quasiment tt les jours li lé la CIREST,zot voyage au salon de l’agriculture de Paris avec kel l’argent vous et vos élus la détourner, soirée privée que zot y organise tt les week-end entre zot bande volèr où sa l’argent y sorte, Selly où c’est le pire des maires ke la ville St Benoît la eu c’est à koz de oute fausse politiques du vivre ensemble que St Benoît et particulièrement bras-fusil que la délinquance,la violence gratuite, et actes immoraux de la communauté comoriennes et mahoraise que vous protéger kils komèt tt ces délits, l’argent des bénédictins y servent pour faire courses pour la communauté et comoriennes de bras-fusil,tt les semaines né n’a in camion y monte dans bras-fusil avec des course pour cette communauté nuisibles tt sa payé au frais du contribuable bénédictins et bénédictines et cette argent est détourner par le biais d’association mis en place par banian et ces élus ki n’hésite pas à détourner l’argent des créoles pour donner à cette communauté indésirables et invivable

    • Arrêtez vos anneries de stigmatiser la communauté comorienne, ce sont des maorais qui sont malheureusement français comme vous qui foutent la merde à la cité gaillard, bras fusil…

  14. en ce moment né n’a in groupe ti marmailles mahorais y vole vélos de moune laisse pas zot matériel dehors,zot y viens en repérage après y rentre dans la kour de moune kan personnes y voit à zot, c’est ça le vivre-ensemble du sorcier de St Benoît Selly Potter,continu cache aou derrière oute bande gri-gri mais tôt où tard l’addition sera salé pou où volèr mentèr escroc,manipulatèr, où c’est un maire imbus de oute personne,et oute bande élus y vaut pas mieux bande de collabo et pourri

  15. Par contre atchapa n’a rien a voir avec Gonthier atchapa est disponible pour la population Gonthier c’est un homme arrogant et qui fait profiter que son entourage bras panon i veut pu Gonthier 2026 atchapa sera réélu haut la main Gonthier va en retraite c’est mieux pour toi et pour la population pannonaise

    • Mais Atchapa n’est pas au dessus des lois et quand la CRC dit que la SPL Estival n’est pas au service des communes de la CIREST et que le maire met des navettes en place à la Foire agricole, c’est qu’il est hors la loi! Dans ce cas, il faut créer un budget pour le transport mais il ne peut pas profiter des services de la SPL, gratuitement! Regardez le dossier de presse, les preuves y sont.
      On ne gère pas une collectivité comme si elle vous appartenait! Il y a des règles, de la déontologie, de la moralité,

    • Nana un qui dit Atchapa lé mieux Gonthier franchement lol lol, ça lé condescendant peut-être ou lé la seule personne qui dit ça aller écoute un peu les gens dans la rue bras panon quoi y dit sur Atchapa après vient mettre out commentaire.

  16. Bande bougue oki…venue en politique pour développer leur patrimoine personnel…
    Tout l équipe le voleurs…lo directeur cabinet. Lo chef cabinet…
    Connais rien fe la fête avec l argent ds contribuables…lo bel sœur même merde..complice aussie..
    Actuellement la cirest le très simple….oufe un piscine pou moin mi embauche out belle fille….
    Le vrai ou pas vrai????
    Effectivement première fois nous voir ca….
    Lo dgs……un n autre encore
    Un bon bon bougue…..
    Mais depuis…….la changé !!!
    Oublie pas oussa ou sorte…..
    !!!!

    • DGS oussa li sorte , ça même la trouver pou embaucher, voleur, menteur , si iou sava cherche un travail a la CIREST si ou le diplômé ou le pas embaucher parce que DGS la peur ou le plus fort

      D’ailleurs tellement n’a magouille la dedans toute de Moune diplômé le au chômage ou i touche le RSA tandis les incompétents politiques i travaillent à la CIREST faudrait la justice i fait son travail au niveau des embauches

      • Ça le bien vrai, par contre ça Mr SELLY i rouvre pas son yeux dessus,,, il n’est pas capable de voir qui c’est travaille a la CIREST dont il est le Président parceque vous savez les personnes dont virapoulle les a placé .Saint André, par exemple l’ex secrétaire travaille a la DRH de la CIREST non diplômé pas foutu d’écrire un courrier ç par contre si on postule à la CIREST avec un diplôme le DGS fait barrage et Mr SELLY s’en fout complètement

  17. Tous complices!!!! Selly dit :::: j étais par au courant des ces magouilles.. et pourtant tout les mardi une réunion organisée à la cirest…..
    Heureusement que les contribuables ne sont pas au courant de tout cet magouilles ….
    Ôté ouvert zot yeux..les con tribuables de l est….
    La cirest une caisse qui servent à détourné de l argent……..

  18. Effectivement…la cirest qui embauche la fille d un élu…et surtout qui embauche des voleurs et voyous en journée pou jouer carte .. si vous êtes compétent….
    Le sûre où sera jamais embauche..
    La dernière fois. .zot la mettre une fille très très compétent dehors la dit à elle son profils ne coresponde plus au poste…..
    Le pire comme escuse la dit : elle te dit pas bonjour !!!!!
    Comment dire bonjour un équipe de voleurs comme ca?????
    Mais sachez au niveau diplôme….zot vo pas rien….
    Ma oublié fallait être belle sœur( papa 5 p). du président pour être titulariser au bout 6 mois.

  19. Ôté…sérieux gars!!!!!
    Un l équipe de voleurs ?? A bon????
    Ce zot le couillon…zot la partie voté !!!!
    A zot la mettez un cochon maigre dans parc…..
    Voilà le résultat..
    Aller goûté ça…..

  20. La Chambre Régionale des Comptes dispose de tous les éléments pour sanctionner les responsables de ces détournements de fond de la SPL Estival.
    On attend de voir quelles sanctions vont tomber, et quand, pour les responsables de ces agissements frauduleux et qui ont mis à mal le fonctionnement de cette société de transport de personnes.
    Mais curieusement la CRC ne dit pas un mot sur les sanctions pécuniaires dont ont été victimes les salariés d’Estival et à qui la nouvelle direction impose chaque mois des baisses de salaires alors que ces derniers ne sont en rien responsables de ce fiasco !
    On entend déjà la réponse des dirigeants de la CRC prêts à dégainer ; « Cela n’est pas de notre domaine ! Tournez vous vers la « justice » ! Cette justice si complaisante vis à vis des patrons et autres dirigeants d’entreprises et si implacables pour les travailleurs et les plus pauvres !
    Voilà un système bien huilé qui exempte les vrais voleurs de rendre des comptes et abandonnent leurs victimes sans leur venir en aide.

  21. L ancien chauffeur lo maire….( grand langue…la di la fe…repecte tout ( son ti non)……
    Zot i connais lue fini contruire son case saint anne…
    Pendant que les planteurs i attend l’autorisation……..
    L électricité et l eau….
    Alue lo macro lo maire lue fini gagne….

  22. Aou les kun vendu de Daniel Gonthier le boug c’est un dictateur miler tt temp dans la rue nena les mécontentement pasque zot dossier la fini brûler la mairie mister bean les pu la pou su zot caprice dit Gonthier ek son l’équipe aller mange la merde don 20 ans zot la prend la population de bras panon. Pou couilon tt temp les même i gaigne les autres i ramasse lo zo atchapa c’est un jeune maire mais un maire ouvert a la population Gonthier ou les obsédée par la victoire ou enfou les pannonais kan ou la perde ou la pleuré comme la mairie i appartient aou la ville i appartient au peuple laisse Ali décider 2026 en tt cas Gonthier va pas un gaigne un vote ek mon famille et Di Ali passe pa devant la case ek son l’équipe mi FAI cour Ali plus vite que Lila ariver
    Vive atchapa.

  23. Barbe caméra y ou venir prendre camion le samedi à la cirest puis prendre des matériaux à briconaute la ou selly à promis un job au responsable du magasin en échange des matériaux et li la chien avec .
    Li la demande à l entreprise philibert de faire sa piscine en échange des travaux à la commune selly si ou trouve ce que mi dit les pas vrai porte plainte.

  24. La magouille continue à estival ! Le militant de selly que la sort car jaune pou fout la merd estival le coursier inutile ! Le en accident de travail depuis 7 mois payé à 100% par la sécu , le boug y habite même pu la réunion la fin installé à li Mayotte ! Et ouvre un table d’hôte ! Le normal ça ?

    • Si ce que vous dites est vrai, il faut écrire au Procureur! On lit plein de commentaires sur la construction de la piscine personnelle d’un élu haut placé, sur des agents emplois fictifs, sur des détournements présumés, sur des dessous de table. Il y aurait des dérives. Si vous avez des preuves (factures, photos etc…), transmettez à la Justice. Pareil pour les constructions de maisons, s’il y a des indications, il faut le signaler.
      Gérer les deniers publics, ne s’improvise pas!
      Voler à la Cirest, SPL ou à la mairie, c’est voler l’argent du peuple!

  25. directeur service économique i sorte la region, té catégorie C toujours la. issa la ramène sa saint Benoît. té Selly arrête fé ridiculise à ou, mettre un bon directeur qui a des couilles , qui fait avancer l’économie sur le territoire EST. comment ou veut réussir Selly si ou entouré a ou de bras tordus? issa traine foute à ou dans le caca , lu veut out place, Sarah i suive à lu comme toutou ouaf ouaf

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

3000 milliards de dettes : « deux « citoyennes de l’île de la Réunion » portent plainte contre Bruno Le Maire, le ministre des Finances

Article suivant

Européennes : Macron aime les Antilles, pas les méchants… (élus réunionnais) !

Free Dom