St-André : le nouveau local de Momon Papa Lé La a été la proie des flammes dimanche

1 min de lecture
10

Une nouvelle épreuve pour  l’association Momon Papa Lé La. Le nouveau local que le département a mis à la disposition de cette association caritative été la proie des flammes  dimanche soir. L’incendie se serait produit vers 20h30.

Le feu a pris une partie du local, celle qui a été réservée au stock alimentaire. Les dégâts sont importants. Mais grâce à l’intervention des pompiers, une autre partie des locaux a pu être sauvée.

L’association a reçu les clés de ce nouveau local le 13 janvier dernier, un peu plus d’un mois après l’incendie du précédent local, survenu le 15 décembre de l’année dernière. Elle a prévu de reprendre ses activités le lundi 23 janvier, mais voilà qu’un nouveau coup dur la frappe.

 

10 Commentaires

  1. A l’évidence, il y a quelqu’un qui ne les aime pas. Pas un « indic » de la police pour dire qui a fait celà? Offrez une récompense, les langues vont se délier.

  2. C’est vraiment bas pour ceux ou celui qui a mis le feu. Surtout pour la mémoire de la personne qui en a été l’auteur. (Il est dcd pas trop lgtps) ? Les gens qui ont de la rancoeur, de la haine envers les plus démunis, sont bien plus malheureux (l’âme) que ces personnes qui ont faim et qui n’ont plus de toits. De la méchanceté à l’état pure. Comment peuvent ils vaquer à leurs occupations et surtout regarder leur proche avec un sentiment d’objet accompli ? Tout simplement inhumain. Évitez de salir la mémoire de la personne qui a eu un geste de compassion envers tous les accidentés de la vie.

  3. Savatier vivait sur l association ainsi que sa famille il n à pas fait que.du.bien certains ont la rancune tenace .
    Mme savatier.vous vivez comment? C est quoi votre travail ?
    Il y a beaucoup qui font des associations et vivent dessus .

  4. Et les deux caméras en face de la Médiathèque Auguste Laccaussade gérer par la police municipal, on peut visionner pour voir qui sont rentrés dans la cour non ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Migrants sri-lankais : 31 personnes autorisées à entrer sur le territoire national.  » On a fui le pays à cause de la religion »

Article suivant

Parcours sup : un outil décrié par les parents de lycéens réunionnais

Free Dom