/

St-André : les orientations budgétaires examinées « symboliquement » sans le maire

4 min de lecture

Depuis les coups de fusil sur les portes de son salon, à son domicile de Bras-des-Chevrettes, dans la nuit du 28 février dernier, Joé Bédier, le maire de St-André, bien que choqué, a repris ses occupations quotidiennes. Mais, volontairement et, surtout symboliquement, il n’a pas participé au conseil municipal d’hier soir (mercredi 9 mars 2022) au gymnase Nicol Ledormeur à Mille-Roches afin de « marquer le coup » et de montrer que « toute agression envers qui que ce soit  est inamissible », comme l’a souligné son 1er adjoint Jean-Marc Péquin. Lequel a également noté « la grande confiance » que le maire Joé Bédier témoigne envers son équipe municipale en laissant les commandes aux mains de ses élus et de ses administratifs.

De gauche à droite : le chef de cabinet Hubert Haillot et le DGS Clément Padre. (Crédit Photos : Yves Mont-Rouge)

Avant le conseil municipal d’hier soir, Jean-Marc Péquin a tenu une conférence de presse, entouré du DGS Clément Padre, du directeur de cabinet Guillaume Govindin et du chef de cabinet Hubert Haillot. « On ne peut pas supporter cet acte de violence. C’est aussi la fonction qu’il incarne qui a été prise pour cible », a souligné le 1er adjoint, en rappelant qu’en 2021, en France, « 605 maires ou adjoints ont été victimes d’agressions physiques. C’est inadmissible ! ».

Le directeur de cabinet Guillaume Govindin souhaite « comme tout un chacun que cette affaire soit résolue le plus rapidement possible ».

Concernant les orientations budgétaires de la commune pour 2022, « globalement, les comptes restent stables ; La nouvelle majorité poursuit son travail : suppression des voitures de service qui faisaient office en réalité de voitures de fonction, verdissement du parc automobile par le remplacement progressif des véhicules diesel par des véhicules électriques, mise en place prochainement de badgeuses à la mairie et sur une centaine de sites sur lesquels travaillent les 1 592 agents communaux… », a expliqué Jean-Marc Péquin. « Globalement, nous mettons tout en œuvre pour une bonne gestion de la municipalité à tous les niveaux ».

Malgré le contexte national et international difficile, les investissements seront, en 2022, de l’ordre de 34 millions d’euros contre 20 millions en 2021.

La majorité a plus que jamais les yeux rivés sur sa feuille de route qui s’articule autour des quatre « grands piliers » que sont : « Saint-André, une ville verte et durable » ; « Saint-André, une ville solidaire » ; « Saint-André, une ville économique attractive » et « Saint-André, une gouvernance de proximité ».

Pour connaître tous les détails sur les orientations budgétaires et les projets de la municipalité, veuillez cliquer sur le lien suivant :

Les orientations budgétaires 2022 de la commune de St-André 2022

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Déviation de l’échangeur de la Cressonnière à St-André : les travaux débutent ce lundi 14 mars

Article suivant

Saint-Paul : la ville met à l’honneur « 8 femmes, 8 destins exceptionnels, 8 mémoires… »

Free Dom