//

St-André, première commune visitée par la présidente de Région depuis son élection (VIDÉO)

12 min de lecture
14

Huguette Bello a été élue présidente de la Région Réunion en juin 2021. Ce mercredi matin, 11 mai, elle a effectué une visite à Saint-André. C’est la première commune de l’île à laquelle elle rend visite depuis son accession à la tête de la pyramide inversée. L’occasion pour la présidente et le maire Joé Bédier de faire le point sur plusieurs dossiers qui vont bénéficier des financements de la collectivité régionale.

Huguette Bello, Joé Bédier, les administratifs et techniciens des deux collectivités.

Huguette Bello et son staff d’administratifs et membres du cabinet, parmi lesquels la DGS Claudine Dupuis et le directeur de cabinet Idriss Omarjee, sont arrivés à la mairie de Saint-André aux environs de 9 heures. Sur la route, en venant de Saint-Denis, la présidente de Région a pu se rendre compte de l’ampleur des embouteillages pour aller vers le chef-lieu. C’est comme cela, tous les matins.

De 9 heures à 11 heures, les équipes de Saint-André et de la Région ont planché sur les dossiers structurants de la municipalité. Avant les régionales de 2021, Didier Robert, prédécesseur de Mme Bello à la Région, s’était lui aussi rendu à Saint-André pour signer une convention d’un montant de 64 millions d’euros avec le maire Joé Bédier. 64 millions des fonds européens React-UE. Ce sont des fonds que l’Europe avait débloqué afin de venir en aide aux régions suite à la crise sanitaire. Soit un peu plus de 47 milliards d’euros dont environ 39 milliards pour la France. Cette enveloppe doit être utilisée avant décembre 2023. Il reste 160 millions d’euros dans les caisses de la Réunion qu’il faudra aller défendre afin de ne pas perdre ces crédits. Huguette Bello s’envole la semaine prochaine, direction la Martinique, où se tiendra la conférence des RUP (Régions ultrapériphériques) afin de demander auprès de la commissaire européenne la prolongation de ce délai.

Le député Jean-Hugues Ratenon a rejoint la délégation au niveau du chantier de la déviation de la Cressonnière. (Crédit Photos Yves Mont-Rouge)

La Réunion a besoin de cette enveloppe financière qui servira à financer dans le cadre de la relance économique plusieurs projets locaux dont ceux de Saint-André. Il y va ainsi du rééquilibrage du territoire Est. Une micro région qui a plusieurs atouts mais qui souffre d’un retard certain par rapport aux autres micro-régions de l’île.

D’où la visite, ce mercredi matin, de la présidente de la Région à Saint-André où plusieurs projets – certains étant déjà au stade de chantiers – attendent d’être concrétisés. Des projets structurants en matière d’investissement local, de mobilité, d’aménagement global, d’attractivité du territoire.

Voici les points abordés lors de cette réunion :

1) Besoin en investissement local

Échange sur la situation de la commune et le principe de rééquilibrage territorial ;

Plan de rattrapage en faveur de la microrégion Est (dotations locales) ;

Projets culturels et artistiques (Espace La G’Art, poids des subventions aux écoles de musique et de danse) ;

React-EU, un levier de développement (17 dossiers déposés ; 20 à faire parvenir).

2) Mobilité

Échangeur Lagourgue (desserte générale, projet MaVa, projet La G’Art) ;

Programmation des travaux Avenue des Mascareignes ;

Point d’information sur le pont de Bois-Rouge (axe industriel majeur).

3) Attractivité du territoire – Antenne Université Est

Contexte micro-régional ;

Présentation du foncier disponible et localisation (8 hectares) ;

Enjeux pour la commune de Saint-André.

4) Aménagement du territoire SAR/Révision du PLU

Enjeux pour le territoire (zonage réservé) ;

Zones d’activités économiques ;

Bois-Rouge, Territoire d’industrie, partie terrestre.

5) Sujets spécifiques

NPNRU – Parking du Lycée Jean-Perrin ;

Tourisme/Économie : Syndicat mixte du Colosse ;

POE 2021-2027 (intégration des communes) ;

Réhabilitation des gymnases (3 lycées).

En effet, il y a des projets de La G’ART dans le domaine culturel (rue de la Gare). Montant du projet : 3,5 M€. Financement attendu de la Région : 2,7 M€ ; Dans le domaine de la mobilité, notons les travaux de modernisation de l’Avenue des Mascareignes : 6 M€. Financement Région : 2,5 M€ ; L’échangeur du chemin Lagourgue ; La déviation de la Cressonnière afin de désengorger la circulation jusqu’au rond-point de la Balance. Montant des travaux déjà commencés : 2,7 M€. Fin du chantier : mi novembre ; Le pont de Bois-Rouge pour 3 M€. Financement Région : 2,2 M€.

Travaux de la déviation de la Cressonnière. Avant…
… Après. Ce sera d’ici à la mi- novembre.
La déviation de la Cressonnière permettra aux automobilistes qui arrivent de Salazie ou de la Cressonnière d’emprunter la 4xvoies en direction de St-Denis sans « embouteiller » le rond-point de la Balance.

Saint-André compte également beaucoup sur l’aide de la Région pour la réhabilitation de ces trois lycées et gymnases (Sarda, Perrin, D-Gandhi) ainsi que pour la réalisation des zones d’activités économiques (ZAE) à Colosse et à Bois Rouge. L’occasion pour Joé Bédier et Huguette Bello de mettre les points sur les « i » concernant notamment le port en eau profonde que préconisait l’ancien maire de Saint-André Jean-Paul Virapoullé. « C’est irréalisable et ça n’existe dans aucune commune de France. L’ancien maire entouré des représentants de l’Etat avait fait croire qu’avec ce projet, il allait créer 5 000 emplois. Aujourd’hui, l’Etat me dit que c’est impossible. L’Etat doit aussi assumer dans cette affaire », estime Joé Bédier. Qui ajoute : « on n’a pas le droit de vendre n’importe quoi à la population ». Selon lui, « ce serait déjà bien si l’on pouvait utiliser à 100% le grand port maritime de la Rivière-des-Galets. Ce qui n’est pas encore le cas ».

Et Huguette Bello d’y mettre également sa touche : « le port en eau profonde à Bois Rouge est une hérésie ! Chacun veut son port, son aéroport dans une petite île comme la nôtre de 2500 km2. L’on devrait s’occuper davantage des problèmes de pauvreté, de formation des jeunes, de l’emploi plutôt que de vouloir l’impossible ». La présidente de Région a précisé que dans le cadre de la révision du SAR (Schéma d’aménagement régional) près de 900 hectares de terrain ont été identifiés pour permettre l’extension urbaine et la réalisation de zones d’activités. « Nous n’avons pas été élus pour tirer des plans sur la comète mais pour faire du concret. Nous devons êtres pragmatiques. Le but n’est pas ici d’afficher des chiffres impressionnants, de dire qu’on va s’engager pour 64 millions d’euros et, ensuite, ne rien faire, mais de mettre en place un comité de suivi technique afin de suivre et de financer progressivement les travaux au fur et à mesure de la concrétisation des projets arrêtés par la municipalité ».

Ecoutez la présidente de Région, Huguette Bello :

Après la réunion et la conférence en mairie, la délégation régionale et municipale s’est rendue sur le terrain : déviation de la Cressonnière, puis le parc du Colosse. Joé Bédier se félicite de cette « belle séance de travail sur des dossiers importants » avec la Région et remercie la présidente Huguette Bello d’avoir choisi la commune de Saint-André pour sa première visite.

Voici le dossier complet de tous les projets discutés par le maire Joé Bédier et Huguette Bello, la présidente de Région. Cliquez sur le lien ci-dessous :

Présentation Région 110522

Y.M.

([email protected])

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

14 Commentaires

    • BEDIER la perde son notoriété a force colle a li avec RATENON, l’hotel créollia

      – la maintenant partout oussa Ratenon ilé ou trouve MME BELO et Mr BEDIER

      saint andréenne , nous veut peut de zot

      2026 nous va voir si Ratanon lé capable ramène la population pou ou alors que même
      que li fait vraiment honte a nous à l’assemblée comme si Réunionnais lé pas instruits
      dés que li ouvre la bouche c’est juste pour fait ridiculise Réunionnais
      out tour i arrive BEDIER

  1. Félicitations pour toutes ces animations au colosse et en ville !! Chasses aux œufs, cirque, jazz, concerts, feux d’artifices wahouu
    Bravo aussi pour tous ces chantiers qui démarrent !! La ville est plus propre grâce à votre équipe, aux associations, aux habitants qui travaillent en collaboration avec vos équipes.
    Le dimanche c’est top de voir sur les réseaux quelqu’un de la ville a l’honneur !!
    Bravo Mr le maire à toute les équipes de la ville. C’est une fierté pour tous les habitants de Saint-André 🙂

  2. i faut reconnaitre que pou in l’équipe que la poin 2 ans lé la, nou voi les choses lé en train de changer. i fé pa le ventar mé nou voi le changement lé en place.

  3. mi reconnais plus st andré si tellement que tout va bien,plus une voiture sur les troittoirs. taleur toute de moune i voudras vivre à standré

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Corée du Nord : premier cas de Covid-19 « officiellement » identifié

Article suivant

Bientôt un chèque alimentaire de 60 euros par mois, réservé aux 8 millions de personnes en situation de précarité alimentaire

Free Dom