St-Benoit : la cuisine centrale vendue à la société Régal des Iles

1 min de lecture
2

Le conseil municipal a approuvé hier, samedi 18 septembre 2021, la vente de la cuisine centrale à son actuel exploitant : la société Régal des Iles d’Alex Moutoussamy.

Régal des Iles assure le service de restauration scolaire depuis janvier 2018.

La cuisine centrale a été construite en 1988 et se situe sur une parcelle de 5 518 m2 dans la zone de Bras-Fusil. Le montant de la transaction s’élève à 2,27 millions d’euros pour le foncier et le bâti. Le prix des équipements reste à déterminer.

2 Commentaires

  1. Clap de fin pour cet exploiteur qui, après avoir licencié tous les militants de la CGTR de l’ancienne société chargée de préparer les repas pour les établissements scolaires de Saint Benoît, a ramené tous les salaires au Smic, supprimé le 13ème mois et les primes liées aux postes de travail arrachées par la lutte, instauré en clair sa dictature et, avec le bénéfice réalisé sur le dos des travailleurs et avec les gros sous municipaux, s’offre un deuxième site de production (en plus de celui de La Mare à Sainte Marie).
    Et notez bien qu’anciens et nouveaux maires ne mouftent pas. Pas question pour eux d’exiger en retour que ce patron respecte les travailleurs. Leur unique préoccupation, c’est de présenter une gestion communale « équilibrée ». Peut-être ont-ils obtenus un service à un meilleur prix de la part de ce « marchand de soupe » en échange de leur silence sur les pratiques dictatoriales de ce patron ? Même pas sûr.
    La mairie de Saint Benoît n’ est d’ailleurs pas la seule à se comporter en gestionnaire responsable des affaires de la bourgeoisie locale. Il suffit de rappeler quelle a été la position adoptée par le maire « de gauche » de Saint Paul lors de la grève des chauffeurs de bus scolaires il y a quelques semaines : les économies réalisées avec le nouveau prestataire plutôt que la solidarité avec les travailleurs en lutte pour leurs emplois et leurs salaires.
    Conclusion : les travailleurs ne peuvent compter que sur leurs luttes et leur solidarité pour se faire respecter !

    • Cher romuald c’est formidable de se cacher derrière un écran et traiter les personnes exploiteurs dictateur
      Encore plus vous êtes apparemment super intelligent en effet prendre son temps pour écrire sur un sujet que vous maîtrisez à la perfection bien sûr les entrepreneurs sont au dessus des lois tout ce que vous dites sur les salaires de ces personnes relèvent d’une très grande capacité de votre part à manipuler qui est assez con pour fournir des bulletins de paie et salaires qui seraient illégales à des employés a t’ on le droit de supprimer les primes de 13eme mois à t’ on le droit de ramener des salaires au smic ? Combien de personne ont été licencié appartenant à la cgtr ce fameux cgtr Vraisemblablement vous jugez sans maîtrisez vous faites de la pure invention pourquoi salir les personnes pourquoi autant de mensonges pourquoi vous avez la réponse je m’étonne êtes vous entrepreneur ? Kosa out vrai pb manque de reconnaissance complexe infériorité un patron c’est un travailleur aussi ou kalkul iasise ou devient patron surtout fo PA ral loker si demoun foTravail pou gagné n’a point secret soigne out jalousi Arrêt critiquer arrêt juger arrêt manipul les gens et surtout si idoit ou ou n’a l’adresse allez reclamer sinon zistoir mange ma payé assise gratte kiki ma payé la fini sa bizarre seulement ou attak un même famille dans out commentaire au final la maloki c’est out nom peut être bonne continuation

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le groupe Exodata regroupe ses expertises pour attaquer le marché de la cybersécurité

Article suivant

Rupture de stock de vélos sur notre île (REPORTAGE VIDEO)

Free Dom