St-Denis : Après 10 ans de violences conjugales, elle trouve la force de quitter son conjoint. Depuis, elle vit l’enfer !

1 min de lecture
6

Après dix ans d’emprises et de violences conjugales, une femme a enfin trouvé le courage de quitter son conjoint il y a deux ans de cela. Mais depuis, elle vit dans la peur. En effet, son ex-compagnon n’a pas accepté la rupture et lui fait vivre un véritable enfer.

Il s’introduit chez elle pour l’étrangler

Ne supportant pas la séparation, le trentenaire n’a, en effet, pas hésité à agresser son ex, devant leur enfant, à deux reprises dans la même journée. Ce vendredi 16 décembre, il faisait donc face au Tribunal de St-Pierre, afin de répondre de ses actes.

L’homme est accusé de s’être rendu au domicile de son ex le 12 décembre dernier, complétement alcoolisé. Constatant alors la présence d’un ami, il l’aurait alors mis dehors, lui assénant quelques coups au passage. Imaginant qu’il s’agit de l’amant de la jeune femme, il voit alors rouge :

« S’il a le droit moi aussi », dit-il en s’allongeant sur le lit et en retirant son pantalon.

Mais alors que la jeune femme tente de se débattre pour lui échapper, il l’étrangle et tente de l’étouffer avec une serviette. Décidant ensuite, qu’elle est sale, il l’amène dans la douche et la force à se laver. L’homme semble ensuite se calmer et la mère de famille réussit à aller chercher son enfant à l’école. Mais sur le chemin du retour, elle le croise devant une boulangerie et ce dernier se met à la battre. Il sera arrêté quelques heures plus tard avec 2 grammes d’alcool par litre de sang.

Avec cinq mentions à son casier judiciaire, le trentenaire écopera finalement de quinze mois de prison ferme, avec l’interdiction de revoir son ex pendant trois ans.

 

 

 

6 Commentaires

  1. Dans la tête de son ex concubin : « t’as supporté ma violence envers toi pendant 10 années, alors une de plus… » elle est devenue sa proie. Comment a t elle pu, après lui avoir fait subir cette énième violence : strangulation, étouffement avec une serviette et une douche « forcée », récupérer son enfant à l’école avec une telle transparence ? Comme dit créole « elle té n’aurait dû être pareille comme un poule ou fait tourner dans un tante ». Complètement déboussolée. Bénéficiera t elle auprès de la justice une protection contre un ex aussi brutale après sa sortie de prison ? Parce que la prison c’est qu’ un moment qu’on donne à la victime le temps de « respirer »….

  2. Courage à cette dame , dire qu’il y a à la réunion beaucoup d’hommes qui font vivre un enfer aux femmes, que ce soit psychologique ou physique , tous ça parceque les femmes n’accepte plus les coups et se défendent, courage aux femmes dans ces situations, il ne faut plus accepter et dire NON . STOP .

  3. Courage à cette dame , dire qu’il y a à la réunion beaucoup d’hommes qui font vivre un enfer aux femmes, que ce soit psychologique ou physique , tous ça parceque les femmes n’accepte plus les coups et se défendent, courage aux femmes dans ces situations, il ne faut plus accepter et dire NON . STOP .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Rodéo sauvage dans la ville du Port après la finale du Mondial 2022 (Vidéos)

Article suivant

Handicap : un plan de développement accéléré et d’innovation pour La Réunion

Free Dom