St-Denis : un atelier aujourd’hui samedi, pour réparer vos vélos gratuitement

3 min de lecture

VéloKlinik est le nouveau projet porté par l’association Ekopratik depuis 2020. Le concept ? Les cyclistes viennent avec leur vélo cassé et des bénévoles aguerris les aident gratuitement à le réparer. Crevaisons, dérailleurs récalcitrants et autres freins distendus sont classiquement au menu de ces ateliers conviviaux, où on répare autant dans un souci de prévenir des déchets, que de préserver le porte-monnaie des participants et par goût du partage de connaissances autour du vélo. “Arrêtons de jeter, apprenons à réparer !” est le crédo de ces nouveaux ateliers qui viennent compléter les Reparali kafé organisés depuis 2013 à La Réunion et depuis 2016 à Saint-Denis.

C’est aujourdhui samedi qu’a lieu le nouvel atelier VéloKlinik  de 13h30 à 16h30 devant la bibliothèque Alain Lorraine de La Source à Saint-Denis (1, allée des Pierres de Lune).

N’hésitez pas à y venir afin de faire réparer votre vélo, ou de rejoindre l’équipe de bénévoles.

Les principales réparations ont porté sur des restaurations de freins, des interventions sur les chambres à air et des rénovations de câblages. Des pannes pas forcément très graves, mais qui peuvent conduire à délaisser son vélo ou à l’utiliser dans des conditions dangereuses.

Etienne, coordinateur du projet, se réjouit de l’affluence de l’atelier : “Aujourd’hui, il s’agit du 4ème atelier VéloKlinik . Nous sommes ravis car il y a toujours plus de participants, et un nombre de bénévoles qui ne faiblit pas. Tout ça crée une belle dynamique qui fait plaisir et donne envie de continuer sur notre lancée. Cependant, l’organisation d’un atelier itinérant sur un lieu public comme aujourd’hui demande une grosse logistique avant et après l’atelier, puisque nous devons transporter à chaque fois sur site tout notre matériel de réparation et un grand nombre de pièces détachées. Nous sommes à la recherche d’un local sur Saint-Denis qui nous permettrait de mettre en place un atelier équipé permanent dans un quartier et d’organiser plus souvent des évènements de réparation ou de formation et de réparer beaucoup plus de vélos !”.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

« Mon neveu s’est fait tabasser lors d’un entrainement de foot » (VIDÉO)

Article suivant

Mali : décès d’un militaire français de 34 ans

Free Dom