St-Denis : le Collectif “Aster Lo Pep ! Le Peuple Maintenant” sera présent aux municipales

Le collectif “Aster Lo Pep !/ Maintenant Le Peuple !” sera présent dans la compétition électorale de mars prochain à Saint-Denis. Ce Collectif réunit la France insoumise, les gilets jaunes de l’association “Tous Unis”, des artistes et acteurs du milieu culturel dionysien, des citoyens engagés… Il a vocation à agréger l’ensemble des forces vives de la commune qui se reconnaissent dans ses valeurs : probité, démocratie, écologie et émancipation, afin de construire un projet pour Saint-Denis.

Lors de leur conférence de presse, les différents représentants ont rappelé que “l’objectif de ce collectif est de répondre à une demande récurrente de la population, celle du renouvellement de la classe et des pratiques politiques. Il s’agit bien là de rompre avec les pratiques du pouvoir actuel en construisant une vraie alternative pour les dionysiennes et les dionysiens. Notre volonté première est celle de renouer le contact avec la population afin de redéfinir, avec l’ensemble des citoyennes et des citoyens, le rôle vertueux de l’élu municipal. Nous souhaitons vivement que la population retrouve sa souveraineté et que nous devenions tous acteurs de la vie de notre cité. Comme rien n’arrête un peuple uni et déterminé au changement, nous avons commencé ce travail de synergie avec différentes forces active sur le terrain. Les composantes de notre collectif sont des gilets jaunes, des acteurs du milieu culturel, des militants écologistes, des progressistes, des jeunes engagés, de simples citoyens.

Autour de la table, lors de la conférence de presse, se trouvaient : Elsa Masse, représentante de la France Insoumise, Christian Jalma, militant culturel et associatif, Patrice Sadeyen, représentant de La Pensée Réunionnaise et Magaly Onesio, gilet jaune de l’association “Tous Unis”.

Selon Magaly Onésio, “es municipales sont, après les présidentielles, les élections avec le plus fort taux de participation, malgré une tendance généralisée de la hausse au niveau de l’abstention, simple reflet du dégoût grandissant de la population pour les pratiques de la politique politicienne. Nous avons participé activement, tous autant que nous sommes, aux actions des gilets jaunes, aux marches pour le climat, aux différentes manifestations contre l’autoritarisme et les mesures injustes du pouvoir en place. Ces mobilisations ont montré l’énergie disponible et la capacité de mobilisation des citoyennes et citoyens pour exiger l’accès à la décision. L’inaction des politiques actuelles ainsi que la dégradation de nos conditions de vie nous incite à transformer la colère bien trop présente en un projet citoyen pour notre ville”.

Elsa Masse a expliqué quant à elle la démarche du Collectif : “à travers notre démarche nous voulons lutter contre la pauvreté, l’exclusion et contre toutes les discriminations. Nous voulons défendre l’accès et l’égalité des droits : le droit au logement, à l’éducation, à la santé, à l’emploi, à l’art et à la culture.

Nous souhaitons engager la transition écologique, convertir la ville aux énergies renouvelables, les cantines au bio et au local. Nous souhaitons favoriser les transports en commun, les mobilités douces et renforcer l’accessibilité des équipements et des espaces publics aux personnes à mobilité réduite.

Mise en place d’une charte

Il s’agit également de lutter contre les logements indignes, mais aussi contre les écoles indignes en permettant à nos enfants d’apprendre, en toute saison et dans tous les quartiers, dans de bonnes conditions.

L’action sociale – qui passera notamment par des avancées en matière de gratuité des services publics – et le développement culturel doivent être au cœur de l’action municipale pour permettre à

chacun de vivre décemment et de s’émanciper. Des services publics de qualité doivent être maintenus ou créés dans tous les quartiers.

C’est d’autant plus important d’organiser cette résistance à l’échelle municipale quand on voit les effets dévastateurs des politiques gouvernementales”.

Le Collectif “Aster Lo Pep !/ Le Peuple Maintenant !” a mis en place une charte. “Nous pensons néanmoins qu’aucune politique écologique et sociale ambitieuse ne peut avoir lieu sans rompre avec le système actuel et dans le déni de la souveraineté populaire.

Le projet municipal que nous souhaitons porter sera donc élaboré avec les habitants à travers des ron kozé qui seront organisés dans les quartiers.

Parce que l’éthique et le renouvellement des pratiques politiques sont au cœur de notre engagement commun et parce qu’il y a urgence dans notre ville sur ce sujet, nous nous engageons à refuser toute pratique clientéliste et nous souscrivons totalement aux 30 propositions de l’ONG Anticor pour des villes plus saines.

Nous avons élaboré une charte commune qui reprend les orientations qui viennent d’être évoquées et qui fixe les engagements des futurs élus que nous serons ou soutiendrons :

• Un mot d’ordre : le peuple au pouvoir

  • Mettre en place le référendum d’initiative citoyenne locale,
  • Réaliser des consultations citoyennes systématiques pour les grands projets de la collectivité et les décisions importantes pour le quotidien des gens,
  • Permettre un référendum révocatoire à mi-mandat.
  • Une action municipale transparente et partagée
    • Déconcentrer les pouvoirs aux mains du Maire de façon à ce que toutes les décisions soient toujours prises en collégialité,
    • Permettre aux citoyens et à l’opposition d’accéder librement et facilement aux données publiques et aux informations pertinentes de la collectivité,
    • Développer la place de l’opposition dans les instances municipales,
    • Publier un compte-rendu de mandat régulier et assurer la transparence de l’action et des finances de la municipalité,
    • Diffuser en temps réel sur internet les débats des conseils municipaux,
    • Publier la liste des associations ou autres structures subventionnées et le montant de la subvention dont elles bénéficient.
  • Un élu – une indemnité
    • Ne pas cumuler les mandats de maire ou d’adjoint, avec celui de président d’EPCI, d’élue départementale et/ou d’élu régionale,
    • Ne pas cumuler un mandat local avec un mandat national,
    • Refuser le cumul d’indemnité entre celle d’élu municipal et celle de présidence de SEM, régie, SPL etc.

• Des élus engagés et exemplaires

  • Mettre en place des sanctions financières pour les élus absents aux séances plénières et aux commissions,
  • Lutter contre toutes les dépenses somptuaires de la collectivité,
  • Supprimer tous les privilèges en inadéquation avec la fonction de l’élu, les logements et les voitures de fonction (valable également pour l’administration).
  • Stop à la corruption, au clientélisme et aux conflits d’intérêts
    • N’accepter en tant qu’élu aucun don, cadeau ou prêt de personnes privées et dénoncer publiquement toute tentative de corruption avérée,
    • Utiliser l’argent public uniquement à des fins d’intérêt général,
    • Protéger les lanceurs d’alerte.
  • Casier judiciaire vierge
    • Suspendre de ses fonctions tout élu mis en examen pour atteinte à la probité,
    • Retirer définitivement les fonctions de tout élu condamné pour atteinte à la probité.Patrice Sadeyen appelle pour sa part au “rassemblement” : “les élus doivent représenter le peuple dans toutes ses composantes et toute son énergie. C’est pourquoi nous appelons les habitants des quartiers populaires, les femmes, les jeunes, les chercheurs et intellectuels, les chefs d’entreprises, les personnes en situation de précarité, les lanceurs d’alerte, les militants associatifs, à nous rejoindre, à co-construire notre programme municipal et à se porter candidats. Nous appelons aussi les partis politiques progressistes, écologistes et soucieux de la démocratie locale et en accord avec notre vision éthique de la politique à nous rejoindre”.

      (Photo d’illustration)

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Thierry BassonvilleBling bling et bla blagiletpasjone Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
giletpasjone
Invité
giletpasjone

Il faut être vraiment “gazé” , “illettré” et “idiot” pour couler son bulletin de vote à ces groupes réfractaires et surtout pour un simple gilet !

Bling bling et bla bla
Invité
Bling bling et bla bla

Apres bling bling on a bla bla

Thierry Bassonville
Invité
Thierry Bassonville

Band de guignols zot y croit le peuple c 500 moune gj la pu légitimité met zot l’énergie pour être mieux dans zot tête pou w reéllement pou zot pei n’a un peu y travail pour une institution politique et zot y sa présente a zot contre cette institution zot tire pas un balle dans zot pied mais dans zot tête