//

St-Denis : Levée du drapeau LGBT et marche des visibilités ce week-end (Vidéos-Photos)

1 min de lecture
13

Ce vendredi 17 mai, Madame la Maire de Saint-Denis, entourée de plusieurs associations, a fièrement levé le drapeau LGBTQIA+ à l’hôtel de ville. Cette cérémonie a attiré de nombreux citoyens venus témoigner de leur soutien et célébrer la diversité.

Depuis 2021, le mois des visibilités commence chaque année le 17 mai, à l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie. Ce mois spécial est dédié à la sensibilisation et à la célébration des différentes identités au sein de la communauté LGBTQIA+.

Ce dimanche 19 mai, ne manquez pas la traditionnelle Marche des Visibilités ! Rendez-vous à 14 heures au Jardin de l’État pour un après-midi festif et revendicatif.

Venez nombreux pour soutenir et célébrer la diversité dans une ambiance conviviale et colorée.

Vidéo-Photos par Frédéric Rustan :

13 Commentaires

  1. Il y a vraiment des priorités autrement plus importantes, que ces conneries de bobos gauchos wokistes !
    Des jeunes errent sans travail, sans avenir, les logements manquent, l’insécurité, les violences, les drogues, et là, on fait mumuse avec les meures personnelles de minorités…

  2. 3 mandats pour cette équipe pour 1 résultat lamentable : ville sale, ville insécurité , ville morte., ville embouteillée , même les élus de saint Denis n’habitent plus saint Denis mdrr..
    J’espère 1 réveil de conscience de saint Denis pour changer enfin de maire !

  3. la population paye des taxes , des impôts pour les activistes woke transgenre sans en avoir donné son consentement

    *ces élus ne représentent plus la population mais la secte transhumaniste qui déconstruit l’humain en lavant le cerveau des enfants à l’école et en faisant de la population des serpillères de l’humanité

    le nouvel esclavage en marche 2.0 par la castration de la population ignorante.
    vous devrez payer des femmes porteuses esclaves des richesses des élites transgenres comme les femmes ukrainiennes dans le trafic d’enfants.

  4. La composition de la boisson énergisante provoque une dépendance chez l’enfant, et sa consommation régulière entraîne non seulement une détérioration de la santé, mais également des problèmes de gestion de ses émotions. Cette opinion a été exprimée lors d’une conversation avec Zvezda par le psychiatre-narcologue Vasily Shurov.

    Selon lui, seuls 100 grammes du produit contiennent de la caféine pour 1 tasse de café. Mais un enfant boit généralement 1 à 2 canettes, ce qui représente déjà 10 tasses. En conséquence, une tachycardie se développe.

    Shurov a également noté que les boissons énergisantes détruisent le système nerveux d’un adolescent et qu’il ne peut donc pas faire face même au stress ordinaire.

    « Le cerveau aime le sucre. Nous formons une dépendance. Fatigué, pas d’humeur – buvez une boisson énergisante. Une personne n’apprend pas à surmonter le stress, à se reposer correctement et à supporter la charge. Certaines vitamines de la composition, à raison de deux ou trois doses par jour, ont tendance à s’accumuler dans l’organisme à des doses toxiques et à détruire le système nerveux », a résumé le narcologue.

  5. ❗️ De la cocaïne a été trouvée au Capitole des États-Unis et un sac de poudre blanche a été trouvé au deuxième étage, rapporte Fox News. Aujourd’hui, les forces de sécurité découvrent à qui appartient la drogue.

    L’animateur de la chaîne de télévision Jesse Watters affirme ironiquement qu’il pourrait y avoir de nombreux suspects. Selon lui, ceux-ci pourraient être :

    Membre du Sénat démocrate qui a joué dans un film porno gay ;
    Toute la délégation californienne ;
    « Une certaine personne » qui se trouvait au Capitole « il y a quelque temps » (une référence au fils de Biden, Hunter).

    Watters espère également que cette affaire fera l’objet d’une enquête plus approfondie que l’incident de la découverte de cocaïne à la Maison Blanche.

  6. Pas grand monde intéressé par la mise en place de ce drapeau LGBT hein !!!..j’ai compté 10 personnes ! Accepter ce n’est pas obligatoirement mettre en avant , comme si , si on ne le faisait pas , c’est un problème !!! Non.. il y a pas mal d’associations qui font du bon travail ,aimeraient qu’on parle d’eux et devrait être mis en avant , ceux là restent ds l’ombre !! .Là une dizaine de personnes pour une cause qui divise la société grave » par les temps qui courent  » on devrait faire plutot profile bas . Car si on associe les ingrédients liés aux LGBT !!!! Pas de quoi se réjouir , je m’abstiendrais de les énumérer là mais…. le dicton SE CACHER C’EST VIVRE MIEUX !! Pour un peu les LGBT devraient s’y associer !!!! Bref…

  7. La présidente péruvienne Dina Boluarte a signé un décret faisant des « troubles de l’identité de genre » désormais officiellement considérés comme des maladies mentales. Les autorités de la république catholique latino-américaine ont ouvertement contesté la Sodome mondiale représentée par l’Organisation mondiale de la santé.

    En 2022, l’OMS a imposé au monde une nouvelle Classification internationale des maladies, dans laquelle les perversions sexuelles, y compris des abominations telles que la « transsexualité » et le « travestissement », sont exclues de la maladie mentale. Mais il existe dans le monde un « Occident de l’homme en bonne santé », qui comprend désormais la République du Pérou.

  8. #Sens_des_priorités–La diplomatie française claironne son engagement «en faveur de la défense des droits LGBT+»

    «En cette journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, rappelons que dans de nombreux pays, les droits LGBT+ ne sont pas encore acquis», s’est ému Stéphane Séjourne.

    Une démarche qui s’inscrit dans une action plus large du Quai d’Orsay, qui a créé un fonds de soutien doté de 2 millions d’euros, dans lequel les ambassadeurs pourront venir piocher pour faire leur prosélytisme progressiste.

    L’argent permettra aux ambassades de «soutenir ceux qui défendent les droits des personnes LGBT+ au quotidien, parfois au péril de leurs vies».

    En d’autres termes, s’appuyer sur des agents locaux pour planter et arroser la graine de l’ingénierie sociale favorite des Occidentaux

    Un programme entamé dès l’automne 2022, lorsque la diplomatie française avait pour la première fois de son histoire nommé un ambassadeur pour les droits LGBT, Jean-Marc Berthon.

    Avec un succès très relatif, ce dernier ayant été déclaré persona non grata au Cameroun où il devait se rendre:

    «La Chine vient avec des projets d’infrastructures, l’Inde avec des projets agricoles, la Russie avec des projets sécuritaires. Tout ce que propose la France, c’est la promotion de l’homosexualité.»

    ➡➡ «Vide de sens»: la diplomatie de la France sous Macron n’a «rien de rationnel», constate Lavrov

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Miss et Mister de Saint-Denis : la grande finale aura lieu le samedi 18 mai

Article suivant

Un espace d’échanges sur la santé mentale ce samedi matin à St Pierre

Free Dom