St Denis : pas payé par son patron, il dégrade sa quincaillerie et les voitures garées devant

1 min de lecture

Les faits remontent à la semaine dernière. Lassé d’attendre ses sous qui n’arrivaient pas, un ancien légionnaire , embauché dans une quincaillerie, a voulu mettre un coup de pression au patron indélicat. Il a débarqué dans le magasin, avec un bidon d’essence, qu’il a projeté au sol. Les autres salariés affolés, se sont enfuis.  C’est l’acte 1 de l’intimidation.

Toujours pas payé, l’ancien salarié et militaire récidive sous alcool vendredi soir. Il revient dans le commerce et cette fois, il s’en prend aux voitures stationnées dans la cour. Ainsi qu’à la vitrine de la quincaillerie et à la banque juste à côté.

L’homme a depuis, été placé en garde à vue et présenté dimanche au procureur. Il sera devant le juge au mois de juillet pour ces dégradations et a l’interdiction, entre-temps, de se rendre dans ledit magasin.

Quant au patron, il pourrait lui faire l’objet de poursuite pour travail dissimulé et non rémunéré.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



1 Commentaire



Free Dom
WordPress Video Lightbox