/

St-Denis : une convention signée entre la ville et l’Etablissement Français de Sang

3 min de lecture

Une convention a été signée entre la ville de St-Denis et l’Etablissement Français de Sang en présence de François Toujas, président de l’Établissement Français du Sang de passage dans l’ile. Nous étions sur place :

Donner son sang est un acte généreux, citoyen et fraternel !

Afin de favoriser la collecte et inciter les Dionysiennes et les Dionysiens à se mobiliser, la ville de Saint-Denis et l’Etablissement Français du Sang décident d’unir leurs forces afin de promouvoir et d’organiser des collectes sur la commune.
Pour ce faire, les deux entités mèneront des actions conjointes de prévention, de sensibilisation et faciliteront l’accès aux collectes pour les citoyens. Des actions seront également menées en direction de la jeunesse. Ce projet entre dans la politique de la ville de Saint-Denis pour bâtir une cité plus fraternelle, soucieuse du bien être et de la santé de ses citoyens. Saint-Denis souhaite construire une ville plus solidaire, citoyenne, écologique, durable et ambitieuse.
Une ville fraternelle en particulier pour ses jeunes, ses seniors et les familles les plus vulnérables. Elle a fait de la Santé Publique un axe important de son projet politique, elle travaille sur une offre de service adaptée aux attentes de la population.

Marie Annick Andamaye, Élue déléguée à la santé : « Avec cette convention, la ville de Saint-Denis et ses agents vont montrer l’exemple en participant activement au don et en devenant des ambassadeurs de cette pratique, qui permet de sauver des vies. C’est l’esprit de notre ville solidaire et fraternelle, une ville qui prend soin de ses habitants. »

Docteur Idriss Delouane, Président de l’EFS La Réunion : « Élément essentiel du vivre-ensemble, le don de sang rassemble et fédère ceux et celles qui, par un geste simple et généreux, permettent de sauver des vies ou permettent de passer un cap aux malades. C’est un geste irremplaçable. La convention entre l’EFS de La Réunion et la ville de Saint-Denis vient consolider les liens qui nous unissent sur le terrain aujourd’hui et aussi poser les fondations d’un plus ample travail collaboratif au service des malades de notre île. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Florilèges : les lignes T10 et Floribus modifiées durant 5 jours

Article suivant

CINOR – ACCD’OM : habitat, finances et visites de terrain

Free Dom