L’éleveur de porcs qui déversait du lisier dans la ravine condamné à 8 mois de prison avec sursis

3 min de lecture
8

Ce jeudi 21 avril, un éleveur de porc était présenté au tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour déversement de plus centaines de m3 de lisier dans une ravine, qui avaient provoqué la mort de plusieurs espèces aquatiques telles que des camarons, des anguilles et des chevrettes au mois d’août 2021.

A la barre hier, l’agriculteur a tenté de justifier son comportement, en vain. Entre ses cuves qui ne sont pas aux normes, le fait qu’il ait tenté de justifier que la vanne retenant le lisier aurait été ouverte de façon malveillante ou encore la vidange des fosses qui ne semble toujours pas avoir été effectuée depuis le mois d’août, l’agriculteur n’en mène pas large et se retrouve condamné à 8 mois de prison avec sursis, 20.000 euros d’amende. Il devra également s’acquitter de 10.000 euros de dommages et intérêts à la fédération de pêche locale.

Rappel des faits

C’est une triste découverte qu’avait fait un agriculteur au mois d’août. Il a retrouvé des anguilles, chevrettes, camarons, et autres animaux aquatique morts dans la ravine qui borde son exploitation agricole. Celle-ci se trouve dans le secteur Carosse à St-Joseph.

Plusieurs riverains déploraient l’odeur nauséabonde qui se dégageait de la ravine.

« Ce qui ressemblerait être du lisier a été déversé dans l’eau ce qui a provoqué de nombreux dégâts sur la faune aquatique », nous explique la fille de l’agriculteur. Le fils nous confie quant à lui avoir mené une exploration pour découvrir d’où pourrait provenir le déversement mais ses recherches n’ont pas abouti.

Un éleveur de porcs mis en demeure

L’enquête a permis de déterminer l’origine de la pollution : un lisier de porcs déversé dans la ravine. La préfecture avait alors émis un arrêté préfectoral mettant en demeure un éleveur de porcs. Ce dernier devait mettre son exploitation ainsi que son système d’épandage aux normes.

Une enquête menée

La Ville avait été informée de la présence d’une matière blanchâtre en grande quantité dans un bras de la Ravine Carosse. Les Services Municipaux, la Gendarmerie, les Gardes-Pêche, et les agents de la DAAF (Etat) sont intervenus afin de déterminer la matière en question, et comprendre d’où elle vient.

La Ville de Saint Joseph déplore cette pollution, et espère que la nature reprendra très vite ses droits.

Crédit Photos: Ville de Saint Joseph

8 Commentaires

  1. C’est la méchanceté domoun ou quoi? Trop de mal oki la Réunion. C’est poussa créole y avance pas. Espérons va trouve l’origine de ces nombreux dégâts qui dénature la faune aquatique et en même temps y atteint l’agriculteur quoi….

    • Ben oui c est la méchanceté domoun la rend a li sûrement l agriculteur l avait privatisé le l endroit pou li gagne toute pou li tout seule voilà

  2. Bé alors? Faut partazer! Comme ça nora pas la zalouzerie… et la faune surtout y payera pas la colère quelques véreux…Na un tas y comprend pas. Traite bien la natire li rende aou bien et même en mié. Traite à li mal le coup d’bâton sera féroce…et ou perdra pas li…avec le temps li adapte à la situation mais aou ou posera pi out pié. A bon entendeur…

  3. Serait bien aussi une enquête pour d autres à St pierre mais celui là n est pas agriculteur et jette batterie, huile, etc dans la ravine de bassin plat, mais bon on ne fera rien vu cette personne très bien avec Mr le maire de St Pierre pourtant une lettre a été envoyée au procureur d à l époque sans new vous comprenez pourquoi ??

  4. Serait bien aussi une enquête pour d autres à St pierre mais celui là n est pas agriculteur et jette batterie, huile, etc dans la ravine de bassin plat, mais bon on ne fera rien vu cette personne très bien avec Mr le maire de St Pierre pourtant une lettre a été envoyée au procureur d à l époque sans new vous comprenez pourquoi ??

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Lâcher de Pétrels de Barau sur le Barachois avec des classes primaires de St-Denis

Article suivant

Les inforoutes du mois d’avril

Free Dom