St-Louis : surpris dans l’enceinte de la piscine municipale en train de voler des noix de cocos

1 min de lecture
12
Le gardien prévient les forces de l’ordre après avoir essayé de négocier sans succès. Le voleur de cocos menace alors l’employé communal avec son sabre avant de quitter les lieux avec son complice.
Les autorités vont identifier l’homme, grâce notamment à une carte de fidélité de supermarché laissé sur place. Il laisse aussi sur place, quelques grammes de zamal. Le voleur se trouve être en fait un vendeur de noix de cocos, qui revend sa marchandise sur internet.
Il a été condamné à 12 mois de prison dont 6 en sursis probatoire avec l’interdiction de détenir une arme pendant cinq ans pour des faits de violences, vol et usage de stupéfiants.

12 Commentaires

  1. Ah oui c ‘est tres grave pour des cocos dans une propriété de la mairie par contre voler dans les caisses de divers entreprises ou même mairie ça prendra perpet pour juger

  2. Coco ossi fine arive un lespes protégé aster ?..Oussanoussava kréol ? Reusement té pa un ( coco fesse ) ou norai pri 20 ans mounoir…mi aimerai savoir, koué la comine st louis i fé ek band coco la..

  3. Mi té koné terroriste té largu piece d’identité sur place mais volér y laisse carte fidélité et zamal derriere c’est une premiere. Tro faib po la fronce tro fort po la rényion.

  4. Lorsque j’étais enfant on grimpait les cocotiers pour en cueillir , alors donc j’aurais été enfermé pour vol sur un terrain communal qui est le bien des citoyens qui paient des impôts .

  5. C’est ça 2021. Arrivé au stade à volé deux trois coco d’ l’eau ! Et dire que tout ça té en poundiak la Reunion. Poukoué partie fait d’cendre tralé ban pied coco là ? Ouais, oussa la Réunion fine arrivé ???

  6. la i wa l’entente entre créole ĺà !! la pi créole maintnant !! chacunn i tire dan son sens !!! là pou 2/3 cocos tout ça désorde là !!! souvent personne i casse pa , la..quand na 2 ga i osent casser , pa facile monte ci pied coco hein !!! là i pou trouv toute sorte causement pou dénigre lo bands ga !!! arréte un peu té !! des fois , na de moune i mettz de l’huile su d’feu !! toute i rentre !! tééé……

    • Ben oui ! Pou deux cocos li vende son camarade créole. Son liberté vaut deux coco ! Période l’esclavagiste té coma aussi. Té dénonce zot camarade pou gaigne un ti place à l’ombre (évite travail pénible au soleil) y changera pas même !

  7. Apparemment tous les cocos appartenant à la ville , vont être réquisitionné pour une vente aux enchères !! Pour essayer de sauver la Ste louisienne….( je pense qu’il vaut mieux attendre le mois d’octobre avec nos impôts )…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La Journée nationale de la Résistance commémorée à 14H à St Denis ce jeudi

Article suivant

Une fête des mères solidaires envers les mamans qui lèvent le tabou de l’alcoolisation pendant la grossesse

Free Dom