Trafic de stupéfiants : un an ferme pour l’agent du CCAS de St-Louis

1 min de lecture
13

La décision du tribunal est tombé vendredi dans cette affaire de trafic de stupéfiants impliquant un agent du CCAS de Saint-Louis. Après avoir entendu ses explications des faits, le tribunal correctionnel a décidé de le maintenir en prison pour une durée de 12 mois.

En juin, la procureure de la Saint-Pierre, Caroline Calbo, a indiqué qu’un agent du CCAS de la mairie de Saint-Louis a été placé en garde à vue  pour trafic de stupéfiants. Le père de famille importait de Métropole des drogues dures comme de la cocaïne ou des drogues de synthèse ainsi que du cannabis depuis plusieurs années : pas moins de 8 chefs d’inculpation planent actuellement au-dessus de sa tête.

Deux autres personnes auraient également été interpellées dans le cadre de cette affaire. Ils ont tous  été déférés devant le parquet en vue d’un jugement en comparution immédiate.

L’agent du CCAS qui encourrait 10 ans de prison, a cependant demandé un renvoi de l’audience afin de préparer au mieux sa défense. Le tribunal a accordé le renvoi au 9 juillet mais a fait le choix de maintenir l’homme en détention provisoire.

 

13 Commentaires

  1. Normal à st-louis les employés communaux sont payés à ne rien faire !! Faut bien qu’ils trouvent une occupation..( et bien rentable en plus )..Une commune tout le temp sous tutelle ,mais qui peut gérer près de 2000 employés…

    • C’est pas faux, il y a un problème à Saint Louis, On est sur le podium du nombre le plus élevé des employés municipaux pour une commune de cette taille . 60 000 habitants environ/ 2400 agents , soit un agent pour 25 habitants….. La vie à Saint-louis-La Rivière devrait être exemplaire, mais ce n’est hélas pas le cas et loin de là. Nos impôts payent beaucoup d’employés qui ne foutent rien et cela devient de plus en plus inadmissible.

      En rapport avec ce délinquant qui trônait au CCAS, il faudrait judicieusement, peut-être, aussi vérifier si il ne tapait pas dans la caisse du CCAS pour faire “tourner” son affaire de stupéfiants.

      On ne peut pas oublier que c’est ce genre d’individu qui refusait un colis alimentaire à un pauvre grammoun sans ressource (pendant le 1er confinement , alors que les colis sortaient par une autre porte pour “approvisionner” des personnes sans besoin…;.) Alors que ce délinquant s’en foutait plein le pif…… 12 mois pour 8 chefs d’inculpations, ce n’est pas assez. Comme il n’aura plus de poste au CCAS en sortant (bientôt) de prison…. Si il a été vraiment incarcéré… Il recommencera son trafic pour ne pas avoir à se rendre au CCAS , demander un colis alimentaire à ses anciens collègues….

  2. de mieux en mieux, les Maires devraient faire du nettoyage dans ces équipes car après ceux qui maltraitent les usagers et celui là , cela entache le travail des autres qui font un excellent travail

  3. Milé sur qu’il va devenir riche en prison sans forcer ! avec tous ses contacts qu’il a extérieur comme intérieur s’il fait de la prison ?

  4. Je félicite nos élus! plus de concours organisés, on a mis fin au recrutement au mérite c’est à dire par concours car trop compliqué pour les têtes piqués que nos élus veulent mettre en place. Et on recrute sans aucune compétence des macr… la politique avec des QI au ras du sol et au mœurs bizarres et déviantes. En attendant les vrais agents de la fonction publique territoriale galèrent et doivent faire le taf de tt ceux recrutés à rien foutre. Bravo !

  5. Il y a du grand nettoyage à faire een France hexagonale et dans ses départements, il y a les planqués, les communautaristes qui o*nt oublié qu’ils étaient Français avant tout et au service de tout le public, les agressifs,
    Les profiteurs et to*us les autres qui tri*ment qui pallient les absences et manquements des autres

  6. Ou la vi Verdki !! Pas un commentaire pour ce fait.. divers…do moun i conait sé koué la comine st louis et î sanzera zamai tan ki diminira pa lo nomb zemploié à moitié ! É sir ke ou sra conten de paye moins d’impôt …

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Startupweekend Women : les lauréats ont reçu leurs prix

Article suivant

Covid-19 : le taux d’incidence à la Réunion n’en finit pas de grimper, 168,4/100 000

Free Dom