/

St-Paul : une centaine de séniors au Chemin pavé Bellemène

5 min de lecture

Saint-Paul, terre solidaire et inclusive, place le bien-être de ses plus de 18 000 séniors âgés de plus de 60 ans au cœur de ses préoccupations. Comme l’illustre la Journée conviviale proposée ce vendredi 29 avril 2022 au Chemin pavé Bellemène.

Une centaine de séniors se rassemble pour l’occasion. Un moment de partage auquel participent les élu·es du Conseil Municipal de Saint-Paul. L’occasion de rappeler à nos anciens que la Municipalité encourage le vieillissement actif de nos anciens. C’est le sens de la marche organisée à Bellemène ce 29 avril avec un guide culturel de la commune, labellisée Ville d’Art et d’Histoire.

Cette activité contribue à rendre les séniors acteurs de leur quotidien mais aussi de leur santé. Ils découvrent ou redécouvrent ainsi ce site riche de plus de 300 ans d’Histoire. Ce lieu constitue un zarlor tout comme les séniors représentent des zarboutan de l’Histoire de Saint-Paul, et plus globalement de La Réunion.

Nos aînés en profitent pour échanger avec les membres de l’Association sportive, culturelle et loisirs de Bellemène. Plusieurs d’entre eux entretiennent ce site historique depuis 2010.

Hyper-proximité avec les séniors à Saint-Paul

Organiser une Journée conviviale à Bellemène, dans le Bassin de vie du Guillaume, permet aussi de dynamiser les hauts. La Municipalité accorde une place centrale à cette partie du territoire. C’est le sens de ces Journées conviviales.

Ces rendez-vous se tiendront chaque année dans les 7 Bassins de vie du territoire dans une logique d’hyper-proximité. L’objectif est de proposer des activités attractives pour les séniors, y compris à Mafate, pour n’oublier aucun territoire.

Ces actions de lutte contre l’isolement et la solitude de nos anciens contribuent à la dynamique enclenchée autour du bien vieillir. C’est le sens du service « Séniors » créé par la Municipalité au sein de la Direction intergénérationnelle du Pôle des Solidarités.

En matière de solidarité et d’actions sociales, l’ambition est de coller au plus près de leur parcours de vie. Parallèlement, les efforts engagés doivent permettre d’obtenir le Label «Ville amis des aînés ».

Lutter contre l’isolement des gramounes

Dans le même temps, la commune accompagne fortement le tissu associatif et les 27 clubs du troisième âge et ses 1 500 adhérents. L’enjeu central est de co-construire avec eux un Plan Séniors répondant à leurs attentes.

Cet axe prioritaire passe aussi par la création d’un guichet unique d’information et d’orientation destiné aux séniors. C’est aussi la logique des animations proposées dans plusieurs résidences de personnes âgées du territoire.

Par ailleurs, pour encourager le vieillissement actif, le dispositif Bouger ô seniors sera renforcé pour augmenter le nombre de participants. La Ville travaille au lancement d’un pass séniors pour bénéficier de la gratuité des piscines ou des salles de spectacles.

Notre belle commune est également une Ville de centenaires. Plus d’une vingtaine d’entre eux vit à Saint-Paul. C’est une nécessité mais aussi un devoir de prendre soin d’eux. L’objectif est d’accompagner la population Saint-Pauloise, de la naissance jusqu’à la dernière demeure, et ainsi bâtir une cité Saint-Pauloise où il fait bon vivre.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-Joseph: Mémoires du Père Clotaire Fontaine

Article suivant

Région : une trentaine de rapports votés lors de la Commission permanente

Free Dom