Ste-Marie : une convention signée entre la mairie, le CCAS et la CGSS « pour mieux répondre aux attentes des administrés »

10 min de lecture
3

Une convention a été signée ce lundi 17 janvier 2022 à Ste-Marie par la Caisse Générale de Sécurité Sociale de La Réunion (CGSS), représentée par sa présidente du Conseil d’Administration, Mme Nicole ETHEVE et son directeur général, M. Benoît SERIO, et la Ville de Ste-Marie, représentée par sa première Adjointe, Mme Sylvie BILLAUD, et le Centre Communal d’Action Sociale, représenté par son 1er Vice-président, M. Gaetan ADAM. 

Après la convention de partenariat signée en octobre 2021 avec la Ville de St-Denis et son CCAS, la CGSS poursuit ses actions avec les communes. La Ville de Ste-Marie, son CCAS (Centre communal d’actions sociales) et la CGSS ont formalisé ce 17 janvier 2022 une nouvelle collaboration. L’objectif commun des partenaires : mieux répondre aux attentes des administrés, notamment des personnes les plus fragilisés, isolés et/ou vulnérables en mutualisant leurs points forts, a conduit à la formalisation de cette collaboration.

9 types d’actions rassemblées sous 3 axes ont ainsi été identifiés :

Axe 1 : communiquer, faire dialoguer Sécurité sociale et société

Enjeu : Echanger des informations a n de favoriser le dialogue et la collaboration entre les acteurs partenaires.

Axe 2 : Informer/ sensibiliser le public des partenaires aux offres de service de la Sécurité sociale et à son actualité
Enjeu : Faciliter les démarches des usagers par le biais de l’utilisation des offres de services et par l’identification de la bonne information et du bon interlocuteur. Inciter les publics à se renseigner sur les dispositifs existants. Pour cela, la CGSS apporte l’information aux conseillers qui la relaient et orientent le public.

Axe 3 : Informer/ sensibiliser ou déployer les offres de service de la Sécurité sociale auprès des partenaires-employeurs
Enjeu : Informer et sensibiliser le partenaire en partageant les expertises et sensibiliser aux bonnes pratiques.

Avec un cadre permanent d’intervention et la mise en place d’actions concertées entre les partenaires, les partenaires souhaitent optimiser et rendre plus efficaces les interventions, dans le respect des compétences et des missions respectives.

Il s’agit ainsi de favoriser et de renforcer les interventions conjointes des cosignataires en faveur du public de la Ville de Ste Marie et du personnel de la Ville et du CCAS, en s’adaptant aux pratiques des assurés et à leurs besoins. Le partage des connaissances, savoir-faire, expériences a pour objectif de faciliter l’accès aux droits, simplifier les démarches administratives ou améliorer le service offert à la population.

La santé et la protection sociale participent fortement à l’intégration et à la cohésion sociale, en particulier pour les populations les plus vulnérables. Garantir les droits à la protection sociale et l’accès aux soins constitue un enjeu majeur dans une société où les inégalités socio-économiques sont importantes et le risque de délitement de la cohésion sociale et de repli sur soi également. Les co signataires ont à cœur d’insu er une dynamique forte sur le territoire en faveur de l’amélioration des conditions de vie des administrés.

« Notre convention s’inscrit pleinement dans notre logique partenariale. Nous nous devons de consolider nos relations a n d’atteindre l’excellence en matière de cohérence des politiques publiques. La mise à disposition de l’information, l’orientation active et l’accompagnement sont la clé de voûte d’un meilleur service public au service des Sainte-Mariennes et des Sainte-Mariens. La Caisse générale de sécurité sociale est un partenaire historique que nous tenons ici à remercier pour son investissement sans faille aux côtés des Réunionnais depuis plus de 75 ans », a souligné Gaëtan Adam, vice-président du CCAS de Sainte-Marie.

« S’agissant de nos séniors, je suis particulièrement attentive à ce que la Caisse générale contribue à ce qu’ils vivent le plus longtemps possible à leur domicile et en meilleure santé possible.
C’est pourquoi, selon moi, nous pouvons apporter une vraie réponse avec nos partenaires, à travers les ateliers de prévention Santé «Atout Age », sur les thèmes du Numérique, de la Mobilité, de la Nutrition, de la Mémoire et de l’adaptation de l’Habitat. La crise sanitaire de 2020 nous a montré l’importance du lien social dans le Bien Vieillir et les enjeux de la digitalisation de la société », a précisé  Nicole Ethève, présidente du Conseil d’administration de la CGSS.

« La CGSS est ère de pouvoir s’associer à la Mairie et à son CCAS, qui sont des acteurs de l’hyper-proximité et de confiance aux yeux des concitoyens et reste persuadée que les actions que nous allons mener en commun, nous permettront de mieux connaître la population de Ste Marie et de ses écarts, et ainsi de lui offrir les réponses les plus adaptées aux différentes situations de vie de l’usager, de sa naissance à son départ à la retraite », s’est félicité Benoît SERIO, Directeur Général de la CGSS.

« La population de Sainte-Marie a quasiment doublé depuis 1990 pour probablement dépasser les 40.000 habitants d’ici 2030. Aujourd’hui, les retraités Sainte-Mariens représentent plus de 10% de nos administrés. Ce chi re est en constante évolution et nous avons à cœur de prendre en compte cette évolution dès à présent en anticipant ce phénomène. Je connais la difficulté, pour une partie de la population, souvent vulnérable, de faire usage de ses droits a n d’accéder aux soins et mettre à jour ses droits à la retraite. Je souhaite de ce fait mobiliser tous les moyens et toutes les énergies dans une démarche d’accompagnement que je veux englobante car impliquant l’ensemble des acteurs publics et privés concernés. La signature de cette convention partenariale avec la Caisse générale de sécurité sociale vient formaliser les relations existantes entre trois entités : la CGSS, la Ville de Sainte-Marie et son CCAS. Il s’agit pour nous de mettre en œuvre des programmes et des actions destinées à mieux informer, orienter et accompagner nos administrés mais également le personnel communal, sur les droits et les dispositifs existants en matière de protection sociale. Il est de notre devoir de rassurer nos agents en portant à leur connaissance les services fournis par la Sécurité sociale en termes de retraite, de santé ou encore de prévention des risques. En renforçant ce lien et cette proximité avec les services nous gagnerons en efficacité. Cette démarche entreprise aujourd’hui avec le CCAS constitue la première étape d’une série d’initiatives similaires qui seront mises en œuvre tout au long de cette année 2022 qui sera marquée par l’établissement d’autres conventions de partenariat pour venir en aide aux familles les plus démunies, lutter contre l’isolement des séniors, répondre aux dé s de l’inclusion et encourager le retour à l’emploi. Richard NIRLO, Maire de la Ville de Sainte-Marie », a conclu le maire Richard Nirlo.

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

La Cour des Comptes dénonce : le RSA, à la Réunion, n’est pas efficace pour le « retour à l’emploi »

Article suivant

VIDEO : Leïla va lancer une ligne de lingerie

Free Dom