Suicide d’un gendarme à l’Entre-deux : Des faits troublants

1 min de lecture
2

Pourtant apprécié de tous selon de nombreux témoignages, les habitants ne tarissent pas d’éloge à propos de l’adjudant-chef qui s’était donné la mort en Avril de l’année dernière d’une balle dans la tête. Ils seront d’autant plus surpris d’apprendre que l’enquête du parquet de Saint-Pierre, qui à l’origine devait déterminée les circonstances exactes de sa mort, débouchent aujourd’hui sur l’ouverture d’une seconde enquête cette fois-ci diligentée par le parquet de Saint-Denis qui concluit effectivement que la mort du regretté gendarme a été un suicide par armes à feu.
Mais elle mets en lumière également, à la suite d’une procédure de plaider-coupable,  la responsabilité d’un des collègues du défunt-commandant.
En effet, l’attitude suspecte de ce dit-collègue que l’on pourrait qualifier de harcèlement mènera le parquet à lancer à son encontre une procédure CRPC qui débutera le 27 Septembre 2019.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



2 Commentaires



Free Dom
WordPress Video Lightbox