Policiers relaxés pour viol à St André : la partie civile va faire appel

1 min de lecture
8

Les trois policiers suspectés d’être impliqués dans une affaire de viol à Saint André ont été relaxés cette semaine par le tribunal de Saint Denis. La partie civile ne digère pas cette relaxe et annonce son intention ce 27 juin, de faire appel de cette décision. Pour Me Rémi Boniface qui défend la jeune femme de 32 ans concernée, il n’y avait aucunement consentement, ces trois personnes étaient supposées faire respecter la loi, en être les garants et ils l’ont transgressée”. Il ne laissera pas tomber et fait appel.

Pour sa part, Maître Jean-Jacques Morel, l’avocat en charge de la défense des trois fonctionnaires d’état accusés de viol présumé, il y avait une incohérence dans cette accusation. Le partage sexuel aurait été “consenti” :


8
Poster un Commentaire

avatar
8 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
8 Auteurs du commentaire
Idriss974AnnenoeMariedyonisienne Auteurs de commentaires récents
plus récent plus ancien Le plus populaire
Free Dom
WordPress Video Lightbox