/

Présidentielle : l’UNEF appelle à « faire la différence entre un opposant politique et une ennemie de La République ! »

3 min de lecture
7

L’UNEF, syndicat étudiant, souhaite partager sa position quant au second tour de l’élection présidentielle dans son communiqué intitulé « L’UNEF appelle à faire la différence entre un opposant politique et une ennemie de La République ! »

En voici le contenu :

Dimanche 10 avril 2022, à l’occasion du premier tour de l’élection présidentielle, la candidature du Rassemblement National réalise un score qui lui permet d’accéder au second tour avec 23,1% sur le plan national et pas moins de 24,73% sur l’île de La Réunion.

Cette progression de l’extrême droite dans les urnes est une fois de plus la preuve qu’aucun effort n’a été fait pour stopper les idées fascistes. Cette responsabilité incombe à l’ensemble des partis politiques républicains qui doivent se remettre en question. L’extrême droite continuera de progresser tant que de réelles politiques ne seront pas mises en place pour accompagner les plus précaires, notamment les jeunes et les étudiants.

Par ailleurs, le quinquennat que nous venons de traverser a profondément bouleversé notre société, ébranlé nos acquis sociaux et nos libertés. Loin d’avoir répondu aux attentes des
jeunes qui eux n’aspirent qu’à pouvoir s’émanciper socialement, il a déçu l’ensemble du pays. Malheureusement, l’offre politique de second tour est ce qu’elle est et qu’on le veuille ou non, le 24 avril 2022, la France choisira son Président de La République.

Cela étant, l’UNEF Réunion, première organisation de jeunesse du territoire et syndicat étudiant majoritaire appelle la population réunionnaise en général et les étudiants en particulier à ne pas se laisser tenter par le fameux « essayons Madame Le Pen pour voir ».

Il est important de ne pas se tromper et de ne pas laisser la colère et la déception prendre le pas sur la lucidité lors de ce scrutin déterminant pour l’avenir du pays. Le visage et l’esprit de notre pays ne seraient plus jamais les mêmes si l’extrême droite accédait au pouvoir.

Loin de la stratégie de communication opérée par le Rassemblement National ces dernières années pour présenter une candidate soit disant plus ouverte, ce parti a tout sauf les attributs d’un parti républicain qui serait respectueux des institutions et de la démocratie. Il faut se souvenir de l’histoire de ce parti qui tire ses origines et ses inspirations du nazisme et du néofascisme italien, c’est un mouvement politique qui n’a pas hésité à soutenir de nombreuses thèses négationnistes.

7 Commentaires

  1. Etant etudiante a l’université de la réunion. Je préfère voter madame Marine au second tour, car dans son programme il y a un projet de retraite a 60 ans, je pense à ma mère, un programme pour les diplômés, et un revenu pour les étudiants dans la précarité, revoyez votre copie , vous faites sûrement partie des riches et vous voulez diviser et rester maître a l’université

  2. Un député de l’Est n’a pas donné consignes de vote, car il le mieux placé pour comprendre la population, surtout ceux qui souffrent, en un mot on lui a compris, nous voulons absolument un changement son quinquennat a été un échec pour nous réunionnais, la pauvreté,. Le Stress,. Les difficultés financières , les diplômés de l’Université sans emploi obligé de s’inscrire au RSA,. Arrêtez écoutons notre député depuis de la 5 ème circonscription et VOTONS. Marine

  3. Premièrement ce ne sont pas des pré pubères qui vont me donner des consignes de vote.
    Deuxièmement ce n’est pas des étudiants abreuvé de gauchisme et de ché Guevara qui vont me dire pour qui voter
    Troisièmement ils n’ont jamais travaillé de leur vie ou presque, d’où est ce qu’ils ont un syndicat?
    Peu être feraient ils mieux de reprendre leur études afin de pourvoir travailler à payer nos retraites les glandeurs

  4. L’UNEF, ce syndicat étudiant qui organise des réunions interdites aux blancs ! Il n’est vraiment pas le mieux placé pour donner des consignes, faire la morale, voire même jeter l’opprobre sur le RN et Mme Le PEN quand il fait du racisme anti blancs. Il serait temps pour L’UNEF d’ouvrir ses yeux et oreilles car cela fait longtemps que la France a changé de visage et d’esprit et cela n’incombe en rien à Mme LE PEN ni à son parti mais aux politiciens qui se sont succédés durant ces 40 dernières années. De même, ces 5 ans écoulés ont fracturé, clivé, déchiré et délité la France. En continuant sur cette voie, il ne restera que des miettes à se partager alors que ceux qui ont détruit la France seront partis car ils n’ont rien à foutre, leurs intérêts sont ailleurs. Alors oui, si on peut sauver les meubles, place à Mme LE PEN. Et si pour l’UNEF demander aux français son avis par référendum et de ce fait instaurer le RIC c’est du fascisme alors consultez votre dictionnaire.

  5. Après le vote zot même premier pou aller fe la grève!!!!!!Tout les grèves la été fait on pe savoir ousa la amene a zot!!!!!ecoute même bande politiciens après viens pas pleurer ds chemin ! !!!qd zot sera pas d accord avec un nouveau loi ferme zot bouche après ! !!!!

  6. L’UNEF Réunion, c’est bien ce syndicat étudiant dont le Président avec plus ou moins zéro de moyenne avait décroché son diplôme universitaire, brillant élève selon un de ses enseignants.
    Ce même président qui enlève tout aussi brillamment le concours d’accès au Personnel universitaire en étant le seul candidat et étant évaluer par une seule personne.Cette dernière étant bien sûr décisionnaire.
    Elle est pas belle la Vie sous les Tropiques !!!
    Donc l’avis des « Crapules de la République » qui se gavent à fond de ce système.

  7. Etudiant , ce n’est pas l’UNEF qui viendra me dire pour qui voter

    j’en ai assez souffert de la précarité

    j’en ai marre de cette vie que je n’ai rien

    votons et faites votez Marine Lepen Dimanche 24

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Cimetière de Ste-Clotilde : « Les arbres ne sont pas élagués, nous n’avons plus accès aux tombes »

Article suivant

Une voiture à contresens cette nuit : nos auditeurs ont eu la peur de leur vie (VIDÉO)

Free Dom