Tarifs des logements étudiants du CROUS : « Non à la discrimination!», selon Nathalie Bassire

dans Actualités/Politique

“Préserver le pouvoir d’achat des familles, notamment celles des étudiants réunionnais, est pour moi une priorité”. C’est ce que Nathalie Bassire a déclaré dans un communiqué relatif aux tarifs des logements étudiants du CROUS dans le Sud de La Réunion. “Faciliter la poursuite des plus modestes aux études supérieures, gage d’un bon fonctionnement de l’ascenseur social, est pour moi une nécessité”.

“C’est pourquoi, indique la députée de La Réunion,  j’ai décidé de cosigner un courrier à l’attention de  la présidente du CNOUS et du  Recteur de l’Académie de La Réunion pour demander à ce que les tarifs des logements étudiants neufs gérés par le CROUS dans le Sud de notre île, près des sites universitaires du Tampon et de Saint-Pierre, soient fixés en accord avec  les propositions faites par les représentants des étudiants”.

“En effet, il est inadmissible que cette tarification, gonflée par des charges locatives surestimées, soit plus chère au Tampon (337€) et à Saint-Pierre (313€) que dans le Nord du département (302€).”

“Faut-il rappeler que le CROUS, établissement public au service de l’intérêt général, gère des logements pour les étudiants boursiers, donc issus de familles modestes ? Comment expliquer dans ce cas que l’on trouverait à proximité des sites universitaires du Sud des logements plus grands dans le secteur privé à des tarifs inférieurs (312€) que ceux envisagés par le CROUS de La Réunion?”

“Il n’appartient pas aux familles modestes des étudiants boursiers réunionnais de pallier au désengagement financier de l’Etat!”

“Il est utile de rappeler que les étudiants du Sud ne bénéficient déjà pas des mêmes prestations que ceux du Nord : il n’y a pas dans le sud de Service des Bourses, il n’y a pas d’assistante sociale à plein temps, il n’y a pas de restauration à tarif social les soirs, et il y a une offre de logements du CROUS inférieure par rapport à Saint-Denis … N’en rajoutons donc pas aux discriminations!”

“Je demande donc à la direction du CROUS de La Réunion de veiller à ce que cette affaire soit réglée une bonne fois pour toutes et à l’amiable,  dans l’intérêt des étudiants réunionnais, et dans le respect de l’équilibre budgétaire du CROUS, lors du prochain conseil d’administration prévu lundi 27 mai prochain.”

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
L'essentiel c'est qu'on en parle Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
L'essentiel c'est qu'on en parle
Invité
L'essentiel c'est qu'on en parle

Un moustique a pété . Que tous les élus, députés , sénateurs , maires , présidents de région , du département de d

L'essentiel c'est qu'on en parle
Invité
L'essentiel c'est qu'on en parle

Un moustique a pété. Que tous les élus, députés, sénateurs, maires , présidents de région et du département se depêchent d’organiser une conférence de presse pour annoncer les projets et solutions qu’ils proposent pour les prochaines élections contre cet événement.