Tentative de corruption d’un agent pénitentiaire : 10 mois de prison ferme

1 min de lecture
1

Un détenu de la prison de port libéré le 24 mars dernier a été condamné hier à 10 mois de prison ferme pour avoir tenté de corrompre un agent pénitentiaire. Il aurait aussi eu des outrages et des menaces de mort visant deux autres surveillants.

En avril 2020, le jeune homme de 19 ans avait proposé 400 € à un agent de la prison du Port pour obtenir un téléphone portable. Mécontent du refus, il avait alors menacé le surveillant de « lui faire la misère » à sa sortie. Il avait également fait courir des rumeurs dans la prison sur ce surveillant et ses soi-disant trafics. Les faits ont fait l’objet d’une plainte.

Ce détenu au casier judiciaire chargé, serait « ingérable » selon le vice procureur. Les tentatives de corruption sont considérées par les magistrats comme des « infractions pénales sévères et rarement vues dans des établissements pénitentiaires ». 

Le ministère public avait demandé 10 mois de prison ferme. Le tribunal a suivi ces réquisitions.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

10 mois de prison pour être violent avec sa mère et sa grand-mère

Article suivant

Virée entre copains qui tourne au drame

Free Dom