Tentative de suicide avortée sur le Pont Vinh San

1 min de lecture
21

Ce samedi 20 février, une jeune femme a été aperçue en train d’escalader le dispositif anti-suicide pour se jeter dans le vide. Un homme tentait de la maintenir en la tenant par les jambes, avant d’être rapidement aidé par plusieurs automobilistes qui se sont arrêtés. Ensemble, ils ont secouru la jeune femme et l’ont dissuadée de mettre fin à ses jours, jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre.

Elle a finalement été prise en charge par les secours.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.



21 Commentaires



    • Et si la personne veux mettre fin a ses jours
      Laissons ses dernières volontées
      C est une forme d égoïsme
      Si la personne veut mettre fin à ses jours c est qu il y a une raison
      Alors laissez la tranquille, elle même sait ce qui faut faire on est pas dans sa vie ni dans sa tête

    • Écoutez, j’ai vu cette très jeune fille en train de monter sur la grille, au début je pensais pour prendre une photo, mais après quand elle a essayé de mettre sa jambe dans le vide, j’ai couru le plus vite possible pour attraper ses jambes.
      Je ne regrette pas ce que j’ai fait, si vous voulez discuter, pas de problème.

      Ceci est mon vrai nom.

      • Cher Lionel vous êtes formidable, il y a pas à discuter, un jour cette dame réalisera son geste pensera à votre secours pour toujours champion l’ami.

          • La non-assistance à personne en danger est le fait de ne pas porter secours à quelqu’un qui est en détresse.

            Pour qu’il y ait non assistance à personne en danger, il faut que les éléments suivants soient réunis :

            La personne en danger fait face à un péril grave et imminent, qui menace sa vie ou son intégrité
            Le témoin a conscience de ce danger
            Le témoin s’abstient d’intervenir pour empêcher qu’un crime ou qu’un délit soit commis contre l’intégrité physique de la victime, ou d’aider la victime, ou d’alerter les secours.
            Il faut que l’aide apportée à la victime n’expose pas le sauveteur ou quelqu’un d’autre à un danger. Par exemple, en cas d’incendie, le fait de ne pas se jeter sans protection dans les flammes pour tenter de sauver une victime ne peut pas être condamné. Par contre, le fait de ne pas alerter les secours oui.

            Cette abstention est punie par la loi.

Free Dom
WordPress Video Lightbox