Terre Sainte : une commerçante agressée à coups de poings en rentrant chez elle (PODCAST)

C’est une agression violente qui a eu lieu samedi en début de soirée que nous relayait en direct à la radio, la victime, Yasmina. Cette jeune femme  rentrait chez elle à Terre Sainte, le quartier des pêcheurs de Saint Pierre, quand deux jeunes lui ont , expliquet-t-elle, “donné des coups de poings”.

Ils en voulaient à sa sacoche, où elle avait ses papiers et la recette de jour de son magasin.

Aujourd’hui, Yasmina se dit choquée et présente des bleus sur plusieurs endroits du corps. Voici son récit :s

La sacoche comporte des papiers au nom de PAVADEPOULLE ép. BUKHORY Yasmina, cette dernière est joignable si vous avez la moindre information au 0692 97 08 09.

Free Dom, le site web, fait le choix d'un participatif sans modération à priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

7
Poster un Commentaire

avatar
6 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
6 Comment authors
LoboMarie 974GusDeGusyooNoah Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
Lapotaire
Invité
Lapotaire

Aller travail pou gagner t.
I enrage domoune koma.
Bann gratel

Noah
Invité
Noah

Même en “Terre Sainte” , les voyous agressent les honnêtes gens ! Il faut lancer des croisades contre la voyoucratie pour éliminer les voyous infidèles …

yoo
Invité
yoo

faut marche armée quand vient volé tire dans la gueule le famille va Amen dan simetierre

GusDeGus
Invité
GusDeGus

Hélas, y a un fond de vérité dans ce que vous dites, même si c’est interdit par La Loi…

yoo
Invité
yoo

faut marche armée quand vient volé tire dans la gueule le famille va Amen dan simetierre

Marie 974
Invité
Marie 974

Ce sont des petits gratels . La point rien pou fait. Ça ban policier sur vélo i passe terre sainte devraient arrêter au lieu promener .

Lobo
Invité
Lobo

Mahorais cesser de voler les travailleurs … allez bosser !