Thaïlande : le port du bikini interdit sur cinq plages

1 min de lecture
7

Sur l’ile de Koh Samae San qui compte cinq plages gérées par la Royal Thai Navy et proche de Sattahip, les touristes et visiteurs ne peuvent se baigner que sur celles de Hat Thien et Hat Luk Lom.

Mais les règles qui s’y appliquent, fixées par les militaires, sont plus strictes que sur d’autres plages : accessibilité encadrée, horaires d’ouverture, contrôle d’identité,…. et donc aussi restrictions vestimentaires.

Ces dispositions ne contrarient pas vraiment les thaïlandais qui, globalement, respectent l’autorité militaire et tout ce qui s’y rapporte.

 

Mais une polémique est née :

Ce n’est pas tant l’interdiction elle-même qui est en cause mais plutôt la mention : « Please respect our culture » = « S’il vous plait, respectez notre culture », faisant donc expressément référence à une certaine « culture » thaïlandaise.

7 Commentaires

  1. Pays où la prostitution est de rigueur où les hommes y vont pour se masser et plus si affinité, ça me fait rire c est comme les USA où avortement interdit mais où y a autant de prostitution, où y a tous les gays, lesbiennes et pervers de ka terre m enfin veut faire une virginité ces pays de perversité

  2. Bon, quand on autorise certains mariage pervers, on accepte pas un un maillot de bain anti-provocation, on ne comprend plus rien.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Ils vendaient du cannabis « en ligne » depuis St Joseph

Article suivant

Diphtérie : suspicion de circulation autochtone à La Réunion

Free Dom