Rappel des mesures en cours contre la Covid-19 à la Réunion

8 min de lecture
7

Les dernières annonces faites par le préfet de la Réunion s’appliquent depuis ce mardi 6 avril 2021 pour lutter contre la progression du Coronavirus dans notre département. On fait le point sur toutes les mesures.

Couvre-feu de 18h à 5h

Les sorties et les déplacements sont interdits entre 18h et 5h sur l’ensemble du département, sauf dérogation. Les services de livraison de repas à domicile sont autorisés à circuler jusqu’à 22h.

Port du masque et distanciation

Port du masque obligatoire pour toutes les personnes âgées de 11 ans et plus se déplaçant à pied sur la voie publique.

Distance minimale de 2m entre deux personnes en cas d’absence du port du masque.

Rassemblements et activités de plus de 6 personnes interdits sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public (plages, espaces verts, aires de loisirs, parcs, jardins municipaux …). Interdiction des pique-niques, de la consommation de boissons ou de nourriture dans les espaces publics et sur la voie publique.

Fermeture des restaurants, bars et cinémas

ERP concernés : type N soit les bars, les restaurants, type L soit les cinémas, les salles de spectacles, type P soit les salles de jeux et casinos, type T soit les salles d’exposition, les parcs des expositions, et de congrès, type X soit les salles de sport, de fitness et leurs espaces extérieurs, les établissements sportifs clos et couverts, les salles omnisports en dehors de l’usage scolaire.

La pratique de toute activité de danse est interdite dans les établissements recevant du public. Les écoles de danse qui respectent les protocoles et la distanciation ainsi que les salles accueillant des spectacles de danse et des compagnies chorégraphiques ne sont pas concernées.

Seuls les établissements de plein air et les bibliothèques restent ouverts.

Vente à emporter et la livraison autorisées

Des galeries commerciales fermées 

Les commerces non-alimentaires situés dans les galeries commerciales de plus de 10 000 m2 doivent fermer leurs portes. On fait le point sur les établissements concernés :

– Duparc Sainte-Marie,
– Cap Sacré coeur au Port
– Grand Est à Sainte-Suzanne
– Grand Nord à Saint-Denis,
– Grand Sud à Saint-Pierre,
– Leclerc La Réserve à Sainte-Marie,
– Centre commercial Leclerc Saint-Joseph,
– Centre commercial Leclerc Portail à Saint-Leu.

Notons que le Décathlon Ste-Suzanne a rouvert ses portes ce mardi 6 avril. Le magasin de sport situé dans le Carrefour Ste-Suzanne s’est réorganisé pour accueillir les clients dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Rappel des jauges dans les commerces :

Magasin de moins de 10m2 : 1 client
Magasin de 10 à 400m2 : 10m2 par client
Magasins de 400 à 10 000m2 : 15 m par client
Surfaces commerciales de plus de 10 000m2 : fermeture

Les hôtels pourront rester ouverts mais avec un room service

Certains établissements ont cependant décidé de fermer leurs établissements, préférant mettre leurs salariés au chômage technique ou leur permettre de liquider les congés tels que Ilhoa Villa Hôtel, le groupe Palm SPA, ou encore La Villa Delisle 4 étoiles, sur le front de mer de St Pierre.

Les protocoles d’accueil dans les hôtels sont renforcés :
– le port du masque obligatoire pour les clients et le personnel,
– la mise en place d’une jauge de 8m2 par personne dans les espaces communs,

– les lieux d’activité aquatique et sportifs (affichage obligatoire),

-la prévention de la constitution des groupes de plus de 6 personnes dans l’enceinte des établissements.

Cérémonies funéraires

Port du masque obligatoire ;
8m2 par personne pour les chambres funéraires de plus de 16m2 ;
2 personnes maximum pour les chambres funéraires de moins de 16m2.

Sport et manifestations culturelles

Interdiction des compétitions, rencontres et manifestations sportives dans toutes les disciplines ; de la pratique des sports collectifs, de combat.

Spectacles et cinéma : groupes de 2 personnes maximum et 1 place libre entre chaque groupe,

Musées, bibliothèques : 8m2 par personne

Maintien des motifs impérieux jusqu’au 30 avril minimum

Le télé-travail jusqu’à 3 jours/semaine

Le télétravail doit s’appliquer le secteur privé comme public pour tous les métiers qui sont « télétravaillables » (article L 1222-11 du code du travail).

Les lieux de restauration collective sont placés sous haute surveillance. Les moments de convivialité réunissant les salariés en présentiel dans le cadre sont suspendus dans les entreprises ou administrations.

Les temps promotionnels et événementiels en entreprise ou au sein des administrations (type cocktail) doivent respectés les protocoles sanitaires applicables au restaurant ou ERP de type N.

Renforcement des mesures dans les écoles

Dans les lycées et à l’université afin de limiter la présence physique et les brassages, le principe de demi- jauge doit être appliqué. Les dépistages seront renforcés ;

Port du masque obligatoire pour tous élèves des écoles élémentaires (CP au CM2), collèges, lycées.

En maternelle, dès l’apparition d’un cas confirmé : mise en septaine de l’ensemble de la classe (hors enseignants et ATSEM portant le masque). En école primaire, collège, lycée, dès l’apparition de 3 cas confirmés de fratries différentes : mise en septaine de l’ensemble de la classe (y compris enseignants) ;

En cas de signalement d’un cas de variant : fermeture de la classe ;

En cas de suspicion d’un cas de variant : décision concertée ARS/rectorat/chef d’établissement/préfecture ;
Distanciation de 2 m ou dispositif de séparation entre les groupes dans la restauration collective ; Non brassage des élèves de classes différentes (sport, restauration collective, activités…) ; Journées portes ouvertes et forums lycéens dématérialisés ;

Réunions parents-professeurs organisées sous forme de rendez-vous individuels.

Si ces mesures ne sont pas suffisantes à contenir l’épidémie, le Préfet annonce qu’il prononcera un confinement du territoire d’ici 15 jours. Ce confinement sera à l’image de ce qui est appliqué en métropole avec les fermetures des établissements scolaires et des limitations de déplacement à un rayon de 10km autour du domicile sauf motif impérieux ou professionnel.

7 Commentaires

  1. CEDH SE PRONONCE SUR LA VACCINATION OBLIGATOIRE.
    La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH), saisie par des parents d’enfants refusés par des écoles maternelles faute d’avoir été vaccinés en République tchèque, a estimé jeudi que la vaccination obligatoire était “nécessaire dans une société démocratique”, dans un arrêt de sa formation suprême, la Grande chambre.
    “Cet arrêt vient conforter la possibilité d’une obligation vaccinale sous conditions dans l’actuelle épidémie de Covid-19”, a commenté Nicolas Hervieu, juriste spécialiste de la CED

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Saint-André : un pêcheur amateur capture un requin bouledogue de 200 kg

Article suivant

Journée européenne de Droits en Santé : nombreux événements organisés à La Réunion

Free Dom