« Travailler ensemble »…

dans Edito de Yves Montrouge/Politique

Une annonce pour commencer. Elle concerne « l’édito du lundi ». A tout seigneur, tout honneur ! Vous m’excuserez donc de commencer par moi. Pour vous dire qu’à partir de la semaine prochaine, « l’édito du lundi » auquel vous êtes fidèles depuis un peu plus de deux ans – et je vous en remercie de tout cœur – deviendra « l’édito du vendredi ». L’on se retrouvera dorénavant le vendredi. D’ores et déjà, je vous donne rendez-vous le vendredi 15 novembre, toujours à partir de 5h30/6h du matin, pour le prochain édito. Ce sera le premier « édito du vendredi ». Un édito « moins long » car je tiens compte de vos remarques qui sont toujours constructives.

Allez, c’est parti ! « Welcome on bord ! », si je puis dire car je vais vous raconter une petite histoire qui fait grandement jaser en interne, au sein de la compagnie aérienne concernée. Une grande compagnie aérienne dont un hôtel marseillais se souviendra encore longtemps du passage d’un de ces équipages. C’était il y a environ deux semaines, un avion de cette compagnie effectue un Paris-Réunion. En plein vol, une dame est victime d’un AVC (Accident vasculaire cérébral). L’avion est « dérouté » vers l’Egypte où la dame est aussitôt prise en charge. L’avion reprend son vol depuis l’Egypte vers Marseille où, selon le règlement en vigueur, l’équipage doit se reposer et ne peut plus continuer jusqu’à La Réunion. Il est remplacé sur le champ par un autre équipage. Le premier équipage passe la nuit dans la cité phocéenne. Pour se remettre de toutes ces émotions, le commandant de bord décide d’inviter son équipage dans un resto marseillais le soir, histoire de décompresser un peu. Jusque là, tout va bien. C’est après que cela va se corser. Alors que certains stewards et certaines hôtesses regagnent tranquillement leur chambre après le repas, d’autres continuent à faire la fiesta jusqu’à très tard la nuit. Au programme : boîte de nuit, alcool et (peut-être même) de la drogue. L’enquête en cours le dira. Le lendemain matin, il manque deux jeunes hôtesses, récemment recrutées par la compagnie, dans le bus qui attend devant l’hôtel. Un steward va donc frapper à leur porte pour les réveiller. Et là, stupeur totale : la chambre d’hôtel est quasiment sens dessus-dessous, les deux jeunes hôtesses originaires du Sud de La Réunion sont complètement nues sur le lit, encore dans les vapes, comme saoules. Tant bien que mal, elles arrivent à se lever, à s’habiller (c’est un bien grand mot) pour parvenir jusqu’au bus qui doit les mener jusqu’à l’aéroport de Marseille pour prendre ensuite l’avion en direction de Paris où l’équipage doit y passer la nuit, avant de reprendre leur boulot sur un « Paris-Réunion », le lendemain. Nous avons appelé l’hôtel à Marseille. Ce que la femme de ménage a retrouvé sur la moquette mais cachée par un drap est tout simplement dégueulasse. Je vous passe les détails. Surtout à l’heure du petit-déjeuner. Qu’est-ce qui a bien pu se passer dans cette chambre d’hôtel ? Les deux jeunes hôtesses de l’air ont confié avoir « subi un viol ». Une plainte a été déposée à La Réunion. Violées par qui ? Par des hommes rencontrés en boîte de nuit ou par des membres de l’équipage ? Lesquels ont tous été entendus par les enquêteurs. Y compris toutes les hôtesses de l’air. L’affaire sera-t-elle classée ? Sans doute, car depuis, l’équipage a repris son travail comme si de rien n’était. Et, en interne, aucune sanction n’a été prise. C’est motus et bouche cousue ! Je vous en dirai plus ultérieurement…

Municipales : des candidats à la pelle !

Passons à la politique. Et parlons des municipales, comme je le fais maintenant depuis quelques semaines déjà. Après un répit d’une à deux semaines – le temps des vacances scolaires – revoilou les candidats ! Ils ont été nombreux à se déclarer durant la semaine écoulée : Stéphane Randrianarivelo à La Possession. Il est encarté « En Marche » mais il n’a pas encore obtenu l’investiture de son parti « LREM ». Il se lance quand même. Comme aurait dit l’autre, « faisons d’abord le pont, la rivière viendra après ! ». Stéphane Randria en a discuté longuement déjà avec Farid Mangrolia, référent territorial de LREM, puis avec Déobald Gobin, un des onseillers d’Emmanuel Macron pour l’Outre-mer à l’Elysée, et aussi avec Dominique Perben, conseiller Outre-Mer au sein d’En Marche. Autres candidats qui se lancent dans la bataille : Sylvie Moutoucomorapoullé à Saint-André (nous reviendrons sur cette candidature). L’ancienne adjointe de Virapoullé et actuelle conseillère régionale, vice-présidente de la Région a récemment officialisé sa candidature. Idem pour Christian Annette à Sainte-Marie, Daniel Alamélou à Sainte-Suzanne, Nathalie Bassire au Tampon, Sandra Sinimalé à Saint-Paul, Pierre Vergès au Port, Sonny Welmant (Génération S, mouvement de Benoit Hamon) à Saint-Denis. Céline Sitouze officialisera la sienne cet après-midi à Sainte-Marie.

Sandra Sinimalé se présentera donc contre son papa à Saint-Paul. Sans commentaire ! C’est Huguette Bello qui doit se frotter les mains en se disant que si le papa ne peut déjà pas gérer sa fille, comment peut-il prétendre vouloir gérer une commune ! Il est vrai que même si nous sommes en démocratie et que tout un chacun, toute une chacune a le droit de se présenter à une élection – elle a été déclarée inéligible, mais elle a fait appel – la candidature de Sandra Sinimalé (femme très sympa au demeurant) face à son papa ne donne pas une très belle image de la politique, laquelle image est déjà bien ternie, me direz-vous.

« Pouvons-nous continuer sans conscience et honnête politiques ?», comme le dirait la candidate Aline Murin-Hoarau qui s’est fendue, pas plus tard qu’hier, dimanche, d’une tribune libre que vous avez pu voir sur notre site. La réponse des internautes ne s’est pas fait attendre : « Mme Murin est mal placée pour donner des leçons de morale, elle qui a été avec Nadia Ramassamy, puis avec Maurice Gironcel, puis avec Paul Vergès, et actuellement avec Didier Robert dans la majorité régionale… ». Et demain, ce sera avec qui ? Fermez le ban ! Il faut avoir l’armure solide et un mental d’acier pour se lancer en politique.

Didier Robert : lève toi et marche… ou, plutôt, vole avec Macron !

« Bordé » par Emmanuel Macron, la semaine dernière, lors du déplacement de ce dernier dans l’île, le président de Région a pu rebondir cette semaine. Et c’est avec tambour et trompette que la collectivité qu’il préside a adressé, hier, dimanche, un communiqué à la presse locale pour faire savoir que Didier Robert fera partie de la « délégation  France » et qu’il voyagera dans l’avion du chef de l’Etat, aujourd’hui lundi, en direction de Shangaï. Emmanuel Macron y va pour inaugurer le Pavillon France au salon international des importations à Shangaï.

A noter que La Réunion, grâce à la Région, est le seul département Outre-mer présent à ce salon. La Région Réunion a établi des liens importants avec la Chine depuis 2010, depuis que Didier Robert a pris les rênes de la pyramide inversée. Dix entreprises locales choisies par la Région seront présentes à ce salon en vue de dénicher des marchés pour exporter des produits et des services « made in Réunion » vers la Chine… quand « La Réunion s’éveillera », serai-je tenté de dire. Pour l’instant, ce sont surtout les produits « Made in China » fabriqués à très bas pris dans des conditions pas toujours très orthodoxes qui envahissent notre département ainsi que… les pays du monde entier.

Mais montrons-nous optimistes et croisons les doigts pour que les dix entreprises réunionnaises présentes à ce salon puissent réellement décrocher ne serait-ce qu’un petit marché dans cet immense pays. Puisse Didier Robert profiter également de son voyage entre Paris et Shangaï pour discuter sérieusement avec Emmanuel Macron sur la nécessité de financer et de finir la NRL qui a été lancée dans une certaine précipitation électorale sans même avoir pris le temps de vérifier s’il y avait assez de roches pour faire le job… Puisse Didier Robert profiter de ce voyage avec le chef de l’Etat pour obtenir de l’Etat certaines enveloppes financières pour être en mesure de boucler le budget de la Région et tenir (enfin) cette assemblée plénière, initialement programmée au 31 octobre, mais reportée à une date ultérieure. D’où l’interrogation du conseiller régional Gilbert Annette : « va-t-on vers une mise sous tutelle de la Région ? ». Selon le maire de Saint-Denis, « c’est la première fois de toute l’histoire des Régions de France qu’une assemblée plénière est annulée et que le budget n’est pas bouclé ». Même constat du côté du PLR d’Huguette Bello. L’opposition régionale ayant trouvé là une brèche dans laquelle elle n’a pas hésité à s’engouffrer pour tenter de déstabiliser politiquement Didier Robert. Lequel arrive toujours à se redresser lorsque ses adversaires le croient à terre. Ce voyage dans l’avion présidentiel en est une preuve. Pas sûr que Brigitte Girardin regarde tout cela d’un très bon œil. Il y a une semaine Didier Robert demandait sa tête à Macron. Lequel Macron a ignoré le président de Région durant son séjour à La Réunion, avant de l’inviter, tout compte fait, dans son avion pour aller voir les Chinois de Chine. La politique ? Y’aurait plus que ça, me dit-on. « La NRL est un dossier complexe, dont les enjeux financiers dépassent le citoyen lamda et même une ministre d’Outre-mer. Dans cette affaire, gouvernement, Elysée et Région sont liés ». Ceci explique peut-être cela ! En tout cas, revoilà Didier Robert rassuré, lui qui pensait ne devoir composer qu’avec Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse à la prochaine présidentielle. Macron lé l’a même ! L’équipe à Macron a dû aussi se rappeler que Didier Robert avait mis le paquet pour faire élire Stéphane Bijoux (député européen de LREM) à La Réunion et qu’il ne méritait donc pas une telle humiliation politique, comme ce fut le cas la semaine dernière.

Comme Cyrille Melchior, le président de Région pourra se mettre « en marche » pour le développement de La Réunion à une seule condition, comme l’a si bien rappelé le président du Département dans sa tribune parue ce week-end, et justement intitulé « Alon met’ ansamb ! » : « travailler ensemble ». Le président Melchior a encore appelé à « sortir de cet esprit de division qui nous fragilise » et à « écrire ensemble un nouveau modèle pour La Réunion ». C’est le moment où jamais puisque Macron n’est ni de droite, ni de gauche, ni du centre…Hélas, ce n’est pas donner à tout le monde cette capacité à se mettre au dessus de la mêlée et d’avoir une vision dans l’intérêt du collectif. Certains politiques sont trop souvent égoïstes, « TPMG » (Tout Pour Ma Gueule), « gros ker », rancuniers, « m’as-tu-vu » et ils pensent que la seule façon d’avancer est de couper toutes les têtes qui dépassent, y compris celles de la famille politique à laquelle ils appartiennent. Toute ressemblance avec… A méditer !

Réforme judiciaire : des méthodes de « l’ancien monde »

C’est un dossier qui aura fait couler beaucoup d’encre en métropole. Il a été révélé par le Canard Enchaîné. Il est question d’une réforme judiciaire, celle qui prévoit à compter du 1er janvier 2020 la création des tribunaux judiciaires et leur spécialisation pour certains contentieux. Elle prévoit aussi la suppression des juges d’instruction. Sauf que, avant l’application de ladite réforme, les conseillers du ministère de la Justice ont cru bon écrire aux conseillers de l’Elysée et aux « experts » des élections municipales d’En Marche afin de savoir dans quelles villes « potentielles cibles » de LREM, il fallait différer les annonces liées à cette réforme. En clair, on applique la réforme (impopulaire) dans toutes les villes mais pas dans celles qu’En Marche pourrait « récupérer » en mars prochain. Le « Canard Enchaîné » a pu mettre la main sur les documents confidentiels qui ont circulé entre les bureaux de la Garde de Sceaux Nicole Belloubet et Matignon ainsi que l’Elysée. De la vieille tambouille politicienne en somme, des petits arrangements en misouk, sur la base des calculs électoraux. Hallucinant, surtout à ce niveau, qui plus est de la part d’un gouvernement et d’un Président de la République qui souhaitent incarner le « nouveau monde » ! L’on se dit que finalement tout est pourri, à l’instar, parfois, de certaines décisions de justice qui sont rendues. Ce sera tout pour aujourd’hui. Bonne semaine et, n’oubliez pas, rendez-vous au vendredi 15 novembre prochain pour le prochain édito !

Y.M.

([email protected])

 

 

 

 

 

37
Poster un Commentaire

avatar
23 Comment threads
14 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
15 Comment authors
Catastrophe annoncéeAnikClindoeilPortoisKétyna Recent comment authors
plus récents plus anciens plus de votes
St Paulois
Invité
St Paulois

Oté sois disant journaliste Didier lé Shanghaï: avec Mr MACRON , rode à ou un autre travail pou fé.

noé
Invité
noé

Comment “travailler ensemble” quand beaucoup glandouillent en longueur de journée avec un tikalité au bec ???

LOVE Tananarive
Invité
LOVE Tananarive

Bat karé dans 1 avion présidentiel ne veut pas dire être dans les confidences de macron- macron est surtout obligé de composer avec…. peu importe le président de region qu’il aurait été socialiste, communiste, droite, France Insoumise ou FN, il aurait fait partie de la tournée- celle qui sait détourner les attentions et faire croire son contraire à la population, à tout faux avec son appareil photo et coeur noir ! Cherchez surtout qui fait partie de ce voyage payé par les contribuables réunionnais ( et qui ont pris l’avion avant ….. et sont déjà sur place….) .

Ramalagasy
Invité
Ramalagasy

Euh, je crois que ce sont TOUS les contribuables français (y compris les Réunionnais) qui paient puisqu’il voyage avec le Président dans l’avion présidentiel.

Zavoca marron
Invité
Zavoca marron

D’accord, ils vont aller à Shanghaï, et après ?

Et si ...
Invité
Et si ...

Et si pour faire de la politique il ne faut pas avoir de convictions ?

C’est sans doute enfoncer une porte ouverte.

Aline
Invité
Aline

Oh oui, très bonne analyse.
zinfo 974 pourra faire dès annonces prochainement alors ?
Avec autant de plaisir de vous lire maintenant le vendredi

Compagnie aérienne pas en ler
Invité
Compagnie aérienne pas en ler

Cette affaire liée à une compagnie aérienne n’est effectivement pas aussi simple. Cela peut-être digne d’un feuilleton TV ou se mélange, jeunes femmes, soireee arrosée ….
Les répercussions risquent d etre castarophiqes pour la compagnie mais aussi les personnes concernées.
La justice devra être rendue avec beaucoup d’objectivité.

Et chacun devra sauver sa peau et … son couple .

Quel gâchis !

Cybille
Invité
Cybille

Serié hein

Macron le début de la fin
Invité
Macron le début de la fin

Pour Macron, cela semble cuit pour l’avenir. Il n’a qu’un objectif. Apres avoir siphonné la droite et la gauche, il n’a qu’un seul but se retrouver seul face à Lepen. Mais la ou tout semble beacoup lkus complique pour lui, c’est que 2022 ne sera pas 2022. Sans faire de politique fiction, di Macron n’est pas éliminé- politiquement- avant, il peut se retrouver au second tour face à Marine Lepen. Et la !!!! Ce sera beaucoup plus difficile. Beaucoup d”électeurs de gauche et de droite vo t voter Lepen. Le vote républicain, les Francaos l’ont deha eu 2 fois. Et… Lire la suite »

La CRC aussi inquiète
Invité
La CRC aussi inquiète

Si on lisait régulièrement les comptes-rendus de la CRC, peut-être que les électeurs ne se laisseraient pas à avoir.

Merci à Tak et Payet
Invité
Merci à Tak et Payet

On remercie M. PAYET et Tak qui ont sauvé les comptes de la commune du Tanpon n à partir de 2010.

Et qu’une collectivité se retrouve menacée etre placée sous tutelle ? Tour sauf surpris vu le passé.

blablabla
Invité
blablabla

merci à Didier ROBERT d’avoir fait titulariser des employés communaux que TAK avait mis en “roulement”. ceux là qui aujourd”hui grace à TAK ont à peine 800 euros de retraite alors qu’ils ont travaillé pendant 40 ans .

Ca ... magique
Invité
Ca ... magique

@ blabla…
Et les recrutements à 10 000 euros par mois sont réservés ?

Ramalagasy
Invité
Ramalagasy

Peut-être réservés à ceux et celles qui ont un savoir-faire particulier au-delà de leurs diplômes ?
Je dis ça..

Tampon
Invité
Tampon

A ramala…
Vous êtes naïf ou …

Legros
Invité
Legros

Reservé au globe trotter

Un Verges ou un aime Cesaire
Invité
Un Verges ou un aime Cesaire

Il nous manque actuellement à la Reunion, un guide, un visionnaire tel que Verges ou Aime Cesaire.

bof
Invité
bof

Tellement visionnaire qu’il a tout fait pour que la Réunion ne se développe pas et que les habitants soient dépendant des aides sociales, et que nos jeunesses soient aussi désœuvrés….

Grand Bois
Invité
Grand Bois

@bof

Il ne faut pas prendre ton cas pour une généralité.

Ramalagasy
Invité
Ramalagasy

Vous savez très bien que pour durer, il faut se rendre indispensable.

Brillants mais ...
Invité
Brillants mais ...

Il y a a la Reunion des elus brillants mais ….

Ils manquent de convictions quelque fois.

Il manque de femme politique comme Huguette Bello et c’est dommage.

Aline Murin Hoaaru
Invité
Aline Murin Hoaaru

Monsieur le journaliste. Travailler ensemble, avec la population. J’ai toujours été honnête et en phase avec mes convictions. Dans chaque corporation, j’ai dû subir des humiliations et autres attaques qui m’ont atteinte au plus profond de mon âme mais j’ai tenu jusqu’à maintenant. Faire de la politique c’est difficile mais lorsqu’on est une femme c’est doublement et extrêmement difficile. On a voulu me faire ” avaler des couleuvres”, me dicter mes conduites etc … j’ai encaissé à maintes reprises mais aujourd’hui, je dis non et avec force. Je ne crains pas demain, car j’ai vécu, et j’adore ce que je… Lire la suite »

Sorcière mal aimée
Invité
Sorcière mal aimée

Té dicte à twoi texto et après i dit ce qu’il faut dire: c’est bécassine non?

Danger des sans étiquettes
Invité
Danger des sans étiquettes

Qui peut imaginer acheter un produit sans étiquette où on ne voit qu’une denture bien garnie . Un produit sans étiquette est dangereux car on ne peut pas suivre la traçabilité . Qu’y a- t- il dans ce produit , ses ingrédients, sont taux de sucre , de sel , de graisse? Quels sont ses effets secondaires ? Quelle est sa date limite de consommation . ? Quel antidote en cas d’empoisonnement . Où s’adresser pour se faire rembourser ? Moralité : il faut se méfier des produits sans étiquette . Ce qui est sûr c’est que c’est un produit… Lire la suite »

Il n'y a pas de martyr en politique
Invité
Il n'y a pas de martyr en politique

Apres si la politique est difficile, rien n’empêche aux elu (es) d’abandonner et d’aller travailler comme tout le monde.

Mais comme le ” graton ” est bon.

Duconne
Invité
Duconne

Zot ventre lé bel, lé gras, zot lé rongé par la maladie à force bouffe l’arzent le peuple

Interview à Valeurs actuelles
Invité
Interview à Valeurs actuelles

Donner un interview à Valeurs actuelles donne un sens politique qui n’est pas neutre.

Ne rien dire sur la laïcité est peut-être une stratégie.

Bref Macron est déjà en campagne pressidentielle et se prépare au second tour contre Lepen. Sauf que tout va vite en politique et le front anti Macron gagne tous les partis politiques.

Et comme dit creole ” fo pas faire la boue avant.la pluie “.

A la Reunion, Macron et Larem sont à la ramasse.

974
Invité
974

Pour finir la moitié la NRL :
Et maintenant s’intéresse aux galets chinois ?

Life is short
Invité
Life is short

HSBC, bank of china …. je dis ça je dis rien

ANONYME
Invité
ANONYME

YM même pas un petit mot sur la garde à vue de MALLIN ET DE TURPIN (CCAS de Sainte-marie) la semaine dernière..

Clindoeil
Invité
Clindoeil

Exact
Attendons vendredi

maillot
Invité
maillot

bjr ou baie au du garder le lundi même ou sa fait passe à nous un mauvais weekend ou la lol

Kétyna
Invité
Kétyna

Le chauffeur est porté disparu : why? En vadrouille en France métropolitaine dans une caravane !

Portois
Invité
Portois

Vous avez une bonne analyse de la politique local M.Montrouge et que je partage.

Anik
Invité
Anik

Brigitte Girardin lé encore ministre?

Catastrophe annoncée
Invité
Catastrophe annoncée

La Région Réunion épinglée par la Cour des Comptes, la Nouvelle Route du Littoral fait exploser sa dette